Jack Pritchard

Jack Pritchard
Jack Pritchard
Biographie
Naissance
Décès
(à 92 ans)
Suffolk
Activités
Architecte, concepteur de meubles
Autres informations
Archives conservées par
University of East Anglia Archives ()[1]

John Craven (Jack) Pritchard (né le à Hampstead, Londres - mort le à Blythburgh, dans le Suffolk)[2] était un entrepreneur britannique en ameublement, qui a exercé une grande influence entre les deux guerres mondiales. Son travail est exposé au Victoria and Albert Museum et au Musée de Londres. Il était membre de la Design and Industries Association .

Biographie

Jack Pritchard est né à Hampstead, à Londres, fils de Clive Fleetwood Pritchard, avocat à succès, et descendant d'Andrew Pritchard, homme d'affaires et scientifique.

Pritchard a fait ses études à l’Oundle School, au Pembroke College de l'université de Cambridge où il a étudié l'ingénierie et l'économie[2]. Au cours de ses études, il a été influencé par Henry Morris, (1889-1961), secrétaire à l'éducation du Cambridgeshire. Après ses études, il est recruté par Michelin et découvre la gestion scientifique[2].

En 1934, il conçoit avec sa femme Molly le projet architectural minimaliste Isokon Flats (34 appartements) à Londres où résident un temps Walter Gropius, Agatha Christie, et Marcel Breuer[3],[4].

Vie privée

Il a rencontré sa future épouse, la psychiatre Rosemary (Molly) Cooke (1900 - 1985) au cours de ses études au Pembroke College de l'université de Cambridge[2]. Le couple a eu deux fils, Jonathan et Jeremy, nés en 1926 et 1928. Jack a également eu une fille, Jennifer, avec l'éducatrice pionnière Beatrix Tudor Hart. À la retraite ils ont déménagé dans une maison nommée "Isokon" à Dunwich Road, à Blythburgh.

Décès

Jack Pritchard est décédé à Blythburgh, Suffolk, en 1992, dans la maison que sa fille Jennifer et son gendre Colin Jones avaient conçu pour leur retraite avec Molly[2].

Notes et références

  1. « Pritchard Papers and Isokon Trust »
  2. a b c d et e « Jack Pritchard - Archives Hub », sur archiveshub.jisc.ac.uk (consulté le )
  3. (en-GB) « Last few days to save a modernist icon », sur www.ianvisits.co.uk (consulté le )
  4. (en) Lauren Ro, « Tour a Modernist Architect's Most Famous Buildings in New Film », sur Curbed, (consulté le )

Liens externes