Interrogatoire

Interrogatoire

L’interrogation est une méthode employée lors de l’interrogatoire d’une personne considérée comme source, afin d’obtenir l’information que cette source ne divulguerait pas autrement de son plein gré.

Un objectif typique n’est pas nécessairement de soutirer l’aveu de l’interrogé, mais plutôt de développer le caractère de la source pour établir un rapport communicatif suffisant à révéler l’information de valeur à l’interrogateur.

Une interrogation bien dirigée n’implique généralement pas la torture.

Les prisonniers de guerre subissent couramment l’interrogation militaire.

Méthodes

Il y a plusieurs méthodes d’interrogation dont déception, suggestion, influençabilité croissante ou même torture et drogues. Les méthodes utilisées dans l’influençabilité croissante par exemple sont : privation de sommeil modérée, exposition constante au bruit blanc, utilisation de drogues de « vérité » GABA comme le sodium amytal.

Aucune loi n'empêche l’interrogateur de mentir, de faire des déclarations trompeuses ou d’insinuer que l’interrogé est impliqué dans le crime. La déception prend une part importante dans une interrogation efficace.

Citons dans la gendarmerie française la méthode Progreai[1].

Liens externes

Références