Institut supérieur de l'automobile et des transports de Nevers

Institut supérieur de l'automobile et des transports de Nevers
Logo ISAT.jpg
Image dans Infobox.
Histoire et statut
Fondation
Type
Fondateur
Directeur
Marc Zolghadri
Devise
L'école publique d'ingénieurs automobile
Membre de
Site web
Chiffres-clés
Étudiants
700, dont 179 en cycle préparatoire (2016)[1]
Enseignants
45
Localisation
Campus
Ville
Pays
Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/ Nevers]]
[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/ Nevers|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/ Nevers]])|class=noviewer]]
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : [[Modèle:Géolocalisation/ Nievre]]
[[Fichier:Modèle:Géolocalisation/ Nievre|280px|(Voir situation sur carte : [[Modèle:Géolocalisation/ Nievre]])|class=noviewer]]
Point carte.svg
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Point carte.svg

L'Institut supérieur de l’automobile et des transports de Nevers est l'une des 204 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[2].

L'ISAT est rattaché à l'université de Bourgogne. L'école a été créée en 1991 et basée à Nevers[3]. Il s'agit de la seule école publique d’ingénieurs en France entièrement tournée vers l’automobile.

Présentation

L'ISAT forme des ingénieurs spécialisés en matériaux & structures, confort et comportement des véhicules, design & procédés, véhicule intelligent et autonome, infrastructures et réseaux de transports, ergonomie et biomécanique, sourcing technologique en particulier pour les secteurs automobile et transports.

La spécificité de l'ISAT est de couvrir l’ensemble des métiers de l’automobile et du transport : conception mécanique, validation, industrialisation, fabrication, qualité, etc.

Administration

Gouvernance

L'école est pilotée par un comité de Direction qui regroupe les responsables suivants :

  • directeur ;
  • responsable administrative ;
  • directeur des formations ;
  • directeur du cycle préparatoire ;
  • directeur du département énergétique EPEE ;
  • directeur du département mécanique et ingénierie des transports MIT ;
  • directeur du département infrastructures et réseaux de transports IRT.

Historique des directeurs

Le directeur actuel est Marc Zolghadri. Il a pris ses fonctions de directeur de l'ISAT en mars 2021[réf. souhaitée].

Les directeurs de l'école furent :

  • Shahram Aivazzadeh ;
  • Georges Verchery ;
  • Bernard Metterich ;
  • Jean-Lorain Genty (2006-2009) ;
  • Pierre Loonis (2010-2011) ;
  • Luis Le Moyne[4] (2011-2021);
  • Marc Zolghadri (depuis mars 2021).

Infrastructures

Nevers - Institut Supérieur de l'Automobile et des Transports.jpg

L'école possède 11 000 m2 de locaux dont 4 000 m2 dédiés à l’enseignement, 1 750 m2 pour la recherche et 700 m2 consacrés à la vie étudiante (foyer, salle de sport, etc.). Parmi les équipements de recherche, l'école est équipée de quatre plateformes expérimentales en mécanique et acoustique, énergétique - moteur et environnement, construction et fabrication, informatique et électronique. Également, plusieurs salles informatiques (bureautique, internet, CAO, calcul scientifique, prototypage virtuel) sont proposées de même que les équipements suivants : bancs d’essais moteurs, centre d’usinage, chambre réverbérante, chambre climatique, machines d’essais mécaniques multiaxes, microscope électronique à balayage, etc.

Formation

Ingénieur ISAT

Le cursus dure cinq ans et se découpe en deux années de classes préparatoires intégrées et trois années de cycle ingénieur. Les enseignements sont majoritairement orientés vers l'automobile. Une place importante est réservée aux travaux pratiques. Les enseignements proposés ont attrait aux sciences fondamentales (mathématiques, physique, chimie, informatique, électronique, matériaux, etc.), à la technologie (conception et fabrication mécanique, gestion de production industrielle, etc.), à la mécanique et énergétique automobile (calcul de structures, vibrations, acoustique, dynamique du véhicule (liaisons au sol, simulation de crash), propulsion (moteurs thermiques et hybrides), confort de l’habitacle, etc.), au management et à la culture d’entreprise (gestion, ressources humaines, droit, communication, etc.).

En parallèle, le choix d'une activité sportive parmi les 21 proposées est obligatoire et occupe une place de deux heures par semaine.

L'enseignement de la langue anglaise est obligatoire, avec la possibilité de choisir une seconde langue (allemand, espagnol, chinois).

En parallèle, les étudiants réalisent presque un an de stages en entreprise répartis sur les cinq années de formation.

Admission

L'admission à l'ISAT se fait après un Bac S sur concours GEIPI POLYTECH. Il est également possible d'intégrer l'école sur dossier en 2e ou 3e année pour les étudiants issus des classes préparatoires aux grandes écoles sur concours Polytech, CCP, ENSEA, des titulaires de DUT ou de Licence (L1, L2, L3) et en 4e année pour les titulaires d'un Master 1[5].

Ingénieur en génie mécanique par l'apprentissage

Les études durent trois ans et sont accessibles après un BTS, DUT, licence ou classes préparatoires aux grandes écoles. Cette formation est tournée vers la mécanique, la reconception de produits et procédés innovants intégrant selon la spécialisation choisie la dimension ergonomie et biomécanique ou les achats techniques et veille technologique. Elle compte 84 semaines en entreprise, 60 semaines de cours et 12 semaines à l'étranger[6].

Admission

L'admission se fait sur dossier et entretien.

Diplôme national de Master

À la rentrée 2010, l'ISAT en partenariat avec Polytech'Orléans a mis en place un nouveau cursus entièrement enseigné en langue anglaise intitulé Master in Automotive Engineering for Sustainable Mobility[7].

Relations internationales

Les partenariats internationaux

Plus de trente partenariats internationaux existent, universitaires ou industriels, permettant l’envoi de 40 % d’une promotion à l’étranger : Espagne, Chine, Irlande, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Roumanie, etc.

Universités partenaires
Conventions Erasmus en Europe
  • 3 en Allemagne (Karlsruhe, Zwickau, Kleve)
  • 1 en Belgique (Liège)
  • 3 en Espagne (Valencia, Valladolid, Madrid)
  • 1 en Finlande (Espoo) - Aalto university
  • 1 en Hongrie (Budapest)
  • 1 Italie (Milan)
  • 1 aux Pays-Bas (Arnhem)
  • 1 au Portugal (Coimbra)
  • 2 en République Tchèque (Liberec & Prague)
  • 3 en Roumanie (Pitesti, Bucarest, Craiova)
  • 2 en Suède (Göteborg Chalmers, Linköping)
  • 1 en Italie (Milan)
Conventions hors Europe
  • 4 au Brésil (Curitiba, Itajuba, Diamantina, Bauru)
  • 1 en Chine (Wuhan)
  • 3 en Malaisie (IIUM Kuala Lumpur, UTP Tronoh, UTM Johor Bahru)
  • 1 au Maroc (ENSEM Casablanca)
  • 1 au Mexique (Tec de Monterrey à Toluca)
  • 1 en Russie (Université d’Ivanovo)
  • 2 aux USA (Tennessee Tech Cookeville, Kettering Flint)
  • 2 au Viet Nam (Ho Chi Minh, Danang)
Échange CREPUQ

4 Universités principales

  • Québec (Sherbrooke, Laval) - 1 double diplôme avec l’Université de Sherbrooke
  • Canada (ÉTS Montréal, Polytechnique Montréal)

L'accueil d'étudiants étrangers

L’ISAT a également conclu des conventions permettant l’accueil d’étudiants étrangers : avec l’université de technologie d’Amirkabir en Iran (accueil de 15-20 étudiants iraniens), avec l’université technologique de Wuhan (accueil de 20-30 étudiants chinois), projets en cours avec l’Algérie, le Mexique, la Roumanie, la Russie.

Activités de recherche

Les travaux de recherche des enseignants-chercheurs se font au sein du laboratoire DRIVE[8] (Département de Recherche en Ingénierie des Véhicules pour l'Environnement). Il s'agit de :

  • recherche sur l’optimisation énergétique et les systèmes de transport intelligents est centrée sur l’optimisation de la propulsion motorisée thermique, hybride et du stockage d’énergie ainsi que sur les systèmes intelligents de transports communicants,
  • recherche sur la durabilité des matériaux composites et sur les vibrations et l'acoustique concernent l’allègement de structures par l’utilisation de matériaux ou structures composites performants, bio-sourcés ou non et multifonctionnels.
  • travaux dans les domaines des vibrations et de l'acoustique concernant des patchs visco-contraints destinés à l'amortissement de grandes structures et des matériaux poreux visant à absorber les sons.

Le laboratoire DRIVE développe de nombreuses collaborations avec des partenaires industriels au travers de conventions bipartites, de projets collaboratifs et de laboratoires publics mixtes publics/privés. Ces partenariats sont notamment le fruit de fortes interactions avec la SATT GRAND EST et Welience (Pôle Automobile et Transports), laboratoires de valorisation de l'université de Bourgogne Franche-Comté.

Le laboratoire est sous la direction du Professeur Sidi-Mohammed Senouci[9].

Débouchés

Les ingénieurs diplômés de l’ISAT sont présents dans plus de 500 entreprises de toute taille dont la majorité chez les grands constructeurs et équipementiers automobiles (70 à 80 %, d'une promotion)[10]. Ils exercent également dans des secteurs connexes comme l'aéronautique et le ferroviaire (6 à 7 %).

Les principales fonctions qu'ils occupent sont la R&D à 47 % et la gestion de la chaîne logistique (achats, logistique, méthodes, production) à 36 %.

Voir aussi

Article connexe

Liens externes

Notes et références

  1. Avis de la CTI, 2016
  2. Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  3. Présentation de l'ISAT (Institut Supérieur de l'Automobile et des Transports), sur www.ellesbougent.com (consulté le 29 octobre 2011)
  4. Nevers - Luis Le Moyne élu directeur de l'école avec 60 % des voix, lundi 21 février 2011, sur www.nevers.maville.com (consulté le 29 octobre 2011)
  5. ISAT, sur www.letudiant.fr (consulté le 29 octobre 2011)
  6. Institut supérieur de l'Automobile et des Transports (ISAT), sur www.studyrama.com (consulté le 29 octobre 2011)
  7. Master in Automotive Engineering for Sustainable Mobility, sur www.isat.fr (consulté le 26 octobre 2011)
  8. « La recherche - Site de L'ISAT », sur www.isat.fr (consulté le 1er mars 2019)
  9. « Sidi Mohammed Senouci Home Page », sur www.senouci.net (consulté le 1er mars 2019)
  10. ISAT Nevers, sur www.cefi.org (consulté le 29 octobre 2011)