Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement

Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement
Logo de l'Institut Agro
Histoire
Fondation
Dates-clés
1961 : École nationale supérieure agronomique
2008 : Agrocampus Ouest
2015 : Montpellier SupAgro
2022 : AgroSup Dijon
Statut
Type
Forme juridique
Établissement public national à caractère scientifique culturel et professionnel ()
Nom officiel
Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement
Directrice générale
Anne-Lucie Wack
Membre de
Site web
Localisation
Pays
France
Campus

L'Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement ou l'Institut Agro est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) de type grand établissement créé à compter du .

Il est placé sous la tutelle principale du Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation et la tutelle pédagogique du Ministère de l'Enseignement supérieur. Son siège est à Paris au 42 de la rue Scheffer dans le 16ème arrondissement.

Depuis le 1er Janvier 2022, l'établissement est constitué de trois écoles : l'Institut Agro Montpellier, l'Institut Agro Rennes-Angers et l'Institut Agro Dijon.

Ses trois écoles figurent parmi les 204 écoles d'ingénieurs françaises accréditées au à délivrer un diplôme d'ingénieur[1].

Historique

L'institut agro résulte du regroupement de plusieurs écoles nationales supérieure agronomique ayant une existence historique.

En 2018, Montpellier SupAgro et Agrocampus Ouest (Rennes et Angers) annoncent leur volonté de se regrouper[2]. Au , ces deux établissements fusionnent afin de créer l’Institut national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement[3]. Le , Agrosup Dijon est également intégré[4].

Un projet de regroupement avec AgroParisTech, a également été évoqué mais cela n'a pas abouti.

Finalement, en 2022, les écoles adoptent un nom commun tout en gardant un fonctionnement autonome. Montpellier Supagro devient l'Institut agro Montpellier, Agrocampus Ouest devient l'Institut agro Rennes-Angers et Agrosup Dijon devient l'Institut agro Dijon.

Présentation

L'Institut agro est créé avec pour objectif de « conduire les transitions agroécologiques, alimentaires, numériques et climatiques » et de développer diffusion de l’agro-écologie notamment dans les lycées agricoles[5]. Ce sont les principales orientations éducatives et de recherche communes.

L'Institut Agro c'est un Grand établissement d'enseignement supérieur à l'échelle nationale car les sites sont répartis en différents lieux. L'institut comporte six campus situés à Rennes, Angers, Montpellier et Dijon. Un campus est également situé à Florac, dans le Parc national des Cévennes, classé Réserve de biosphère par l'Unesco, c'est un campus dédié à l'agro-environnement. Il y a également deux domaines agricoles expérimentaux dans la région de Montpellier : le Domaine du Merle situé à Salon-de-Provence et le Domaine du Chapitre situé à Villeneuve-Lès-Maguelone consacré à la viticulture. Un centre de formation à distance se trouve à Lempdes[6],[7],[8].

L'établissement compte, en 2022 : 4500 étudiants, 300 enseignants-chercheurs, 39 unités de recherche et 187 partenariats de recherche internationale[6].

Enseignement et recherche

Classements

Dans le champ des sciences agricoles, l'Institut Agro apparaît pour la première fois dans le classement de Shanghai en 2020, à la 28e place mondiale[9]. En 2020, le classement U-Multirank, initié par la commission européenne, attribue la note maximale de 100/100, la plaçant en première place des écoles d'ingénieurs françaises[10].

Selon le classement 2020 des grandes écoles d'ingénieurs publié par le magazine l'Étudiant, AgroCampus Ouest figure en 52e position pour l'ensemble des 205 écoles d'ingénieurs françaises, et Montpellier Sup Agro figure en 57e position[11].

Nom 2019 (Rang) 2020 (Rang)
L’Étudiant[12] 52 (AgroCampus Ouest)
57 (Montpellier Sup Agro)
Daur Rankings[13] 24 (Montpellier) 25 (Montpellier)
39 (AgroCampus Ouest)
Shanghai Ranking, sciences agricoles[9] 28e mondial (Institut Agro)
U-Multirank[10] 1er (Institut Agro)

Notes et références

  1. Arrêté du 25 février 2021 fixant la liste des écoles accréditées à délivrer un titre d'ingénieur diplômé.
  2. Laura Makary, « AgroParisTech, Montpellier SupAgro et Agrocampus ne feront bientôt plus qu'un », sur www.letudiant.fr/educpros,
  3. Décret n° 2019-1459 du 26 décembre 2019 relatif à l'Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement
  4. Décret n° 2021-1723 du 20 décembre 2021 portant intégration de l'Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement (Agrosup Dijon) à l'Institut national d'enseignement supérieur pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement et modifiant diverses dispositions relatives à celui-ci
  5. « L'Institut Agro, nouvel établissement national d’enseignement supérieur pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement a été créé le 1er janvier 2020 afin d’accompagner la transition agroécologique de notre agriculture » (Communiqué de presse), sur agriculture.gouv.fr,
  6. a et b « L'Institut Agro : une nouvelle grande école pour accompagner les transitions agro-écologiques, alimentaires et environnementales » (carte de localisation), sur www.institut-agro.fr (consulté le )
  7. « Implantation géographique », sur www.institut-agro-montpellier.fr (consulté le )
  8. « Campus de Florac », sur www.institut-agro-montpellier.fr (consulté le )
  9. a et b (en) « Shanghai Ranking's Global Ranking of Academic Subjects 2020 - Agricultural Sciences », sur Shanghai Ranking (consulté le )
  10. a et b Classement U-Multirank des Grandes écoles françaises
  11. « Classement des Écoles d'Ingénieurs par l'Étudiant-L'Expansion », sur www.letudiant.fr (consulté le )
  12. « Classement général des écoles d'ingénieurs », sur L’Étudiant
  13. « Le classement 2020 des écoles d'ingénieurs », sur Daur Rankings

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes