ICI TOU.TV

Logo de ICI TOU.TV
Marque déposée 🛈

Adresse ici.tou.tv
Slogan « De tout, quand vous le voulez »
Type de site Vidéo sur demande
Langue Français
Siège social Montréal
Drapeau du Canada Canada
Propriétaire Société Radio-Canada
Lancement
État actuel En activité

ICI TOU.TV est un site web de vidéo à la demande gratuit et payant lancé le par la Société Radio-Canada.

Histoire

En 2010, le site TOU.TV reçoit en moyenne 456 000 visiteurs uniques par mois. Au total, 3,5 millions de branchements à la webtélé ont été enregistrés[1].

En , le site change de nom pour celui de ICI TOU.TV ; ce changement s'inscrit dans la volonté du diffuseur public d'harmoniser le nom et l'image de ses plateformes de diffusions. À son lancement, le site propose 2 000 heures de contenu télévisuel francophone en haute résolution, provenant de différentes chaînes de télévision, comme la Télévision de Radio-Canada, RDI, ARTV, Explora, Télé-Québec, TV5MONDE, TV5 Québec Canada, TFO, Radio Canada International, RTS (chaîne suisse) et RTBF (chaîne belge)[2],[3]. Pour des raisons de droits d'auteur, certaines émissions sont géolocalisées et ne peuvent pas être regardées à l'extérieur du Canada.

Le vient s'ajouter, à l'offre de ICI Tou.tv, le volet Véro.tv[4].

En 2020, le diffuseur conclut des ententes avec France Télévisions[5] et RTBF[6] pour offrir, en exclusivités sur le plateforme ICI Tou.tv, des émissions provenant de France et de Belgique.

Identité visuelle (logotype)

Émissions disponibles

Le service offre des émissions et séries télévisées originales produites pour le service ainsi que des acquisitions exclusives au service.

Animation

Entrevues et variétés

  • Les Risques du direct
  • Luc et Luc
  • La vie passionnante d'Alice Raymond

Films et documentaires

Magazines et affaires publiques

Séries et téléromans

Spectacles et événements

Webtélés

  • 7$ par jour (depuis le )
  • À ne pas faire à la maison (depuis le )
  • L'Ascenseur (depuis le )
  • Barman (depuis le )
  • Ça fait un bye (depuis le )
  • Camille raconte (depuis le )
  • Les Chroniques d'une mère indigne
  • Disparus (depuis le )
  • L'Écrivain public (depuis le )
  • En audition avec Simon (depuis le )
  • Faux Départs (depuis le )[7]
  • Féminin/féminin (depuis le )
  • J'adopte un pays
  • LeCouple.tv
  • Les Millionnaires (depuis le )
  • Moi, j'habite nulle part (depuis le )[7]
  • Les Prodiges (depuis le )
  • Quart de vie (depuis le )
  • RemYx
  • Switch and Bitch (depuis le )
  • Temps mort
  • Vérités et conséquences avec Louis T. (depuis le )
  • La vie n'est pas un magazine (depuis le )
  • Voir double
  • Le Facteur de l'espace

Notes et références

  1. Radio-Canada, « TOU.TV : la plus importante Webtélé de divertissement francophone en Amérique du Nord »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) [PDF], sur Radio-Canada • Ventes et marketing, (consulté le ).
  2. Richard Therrien, « Vos émissions à portée de main sur TOU.TV », Le Soleil,‎ (ISSN 0319-0730, lire en ligne).
  3. Aude Boivin Filion, « Quelles technologies utilise le portail TOU.TV de Radio-Canada? »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), sur Branchez-vous!, (consulté le ).
  4. Yan Lauzon, « Véro.tv est lancée », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  5. a b c d et e « Radio-Canada - Communiqués - Partenariat entre RADIO-CANADA et FRANCE TÉLÉVISIONS », sur parici.radio-canada.ca (consulté le )
  6. « Les séries District 31, Ruptures et Trop exportées en Belgique », sur Radio-Canada.ca, (consulté le )
  7. a et b « Radio-Canada - Communiqués - DÉCOUVREZ LA PROGRAMMATION 2019-2020 D’ICI TOU.TV », sur parici.radio-canada.ca (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes