Homme de titanium

L'Homme de titanium
Personnage de fiction apparaissant dans
Tales of Suspense.

Nom original Titanium Man
Alias « Chelovek-Titan » (traduction russe)

Personnages successifs :

  • Boris Bullski, Boris l’Impitoyable, le Boucher, l’Autre, le Commandant[1]
  • Gennedy Ovinnik
  • Le Gremlin (Kondrati Topolov)
  • Le Marteau (The Hammer, Andy Stockwell)
Naissance (Bullski) Makeievka, Russie[1]
Origine Drapeau de l'URSS Union soviétique
Sexe Homme
Espèce Humain
Cheveux (Bullski) Noirs (puis teints en bruns)[1]
Yeux (Bullski) Bleus[1]
Activité Mercenaire, aventurier, agent du gouvernement soviétique, administrateur du gouvernement soviétique ; citoyen russe (autrefois soviétique) avec un casier judiciaire aux États-Unis[1]
Pouvoirs spéciaux Avec son armure technologique :
  • Force et résistance surhumaines
  • Armement sophistiqué
  • Vol dans les airs
Adresse Mobile[1]
Taille 2,15 m (Bullski)
2,80 m (en armure)[1]
Famille Situation familiale inconnue (marié, divorcé ou veuf)
une épouse non identifiée, un père non identifié[1]
Affiliation Membre supposé du Marteau, ancien membre des Secret Defenders, des Super-soldats soviétiques, de Remont-4, de Remont-6, du Front de Libération Vert (Green Liberation Front), d’une unité d’espions soviétiques non identifiée, des Trois Titaniques (Titanic Three), du KGB ; ancien agent de l’AIM, de Demi-Visage, de Thanos ; ancien partenaire de la Veuve noire (Natacha Romanoff)[1]
Ennemi de Iron Man

Créé par Stan Lee
Don Heck
Première apparition (en) Tales of Suspense
(vol. 1) #69
(septembre 1965)

(fr) Strange no 22
(octobre 1971, avec Iron-Man (vol. 1) #22 ; Tales of Suspense #69 reste inédit en France)[1]

Éditeurs Marvel Comics

L’Homme de titanium (« Titanium Man » en version originale, « Chelovek-Titan » en russe) est un super-vilain évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créé par le scénariste Stan Lee et le dessinateur Don Heck, le personnage de fiction apparaît pour la première fois dans le comic book Tales of Suspense (vol. 1) #69 en septembre 1965.

Le personnage est l'un des ennemis récurrents du héros Iron Man, plusieurs personnes se partageant successivement l'identité de l'Homme de titanium.

Biographie du personnage

Boris Bullski

Boris Bullski est un savant russe né à Makiïvka en Ukraine, et un ancien agent du KGB. Travaillant en Sibérie avec des collègues scientifiques captifs, il crée une armure de combat composée de titane capable de vaincre celle du héros américain Iron Man, dans un objectif de propagande du régime communiste. L'armure de l'Homme de titanium est conçue en copiant les idées de l'industriel américain Tony Stark (Iron Man) mais, du fait du manque de moyen des russes, celle-ci est très lourde et peu mobile.

Avec l'armure, Bullski affronte publiquement Iron Man pour prouver la supériorité du régime communiste, mais le héros américain remporte le combat. Plus tard, Bullski subit des expériences qui doublent sa taille et reçoit une armure encore plus puissante. Mais Iron Man le bat à plusieurs reprises, cette fois-ci à Washington.

Pendant sa fuite, Bullski découvre que le régime communiste l'a abandonné. Il travaille alors un temps pour le gouvernement vietnamien. Il est ensuite envoyé par le gouvernement soviétique retrouver la troisième Dynamo pourpre pour affronter Iron Man. Lors de l'affrontement, une amie de Tony Stark trouve la mort et, au terme du combat, Iron Man laisse Bullski pour mort au fond du fleuve Hudson.

Bullski, toujours vivant, s’allie avec la Dynamo pourpre et l'Homme-radioactif pour former les « Titanic Three », un trio communiste. Mais, souhaitant retomber dans les bonnes grâces de l'URSS, Bullski se fait passer pour « l'Autre » et lance le super-vilain la Licorne contre Iron Man. Le super-agent échoue, ainsi que Bullski.

Le KGB rappelle bientôt Bullski et l'envoie travailler au Royaume-Uni où il fait chanter un ancien savant russe, l'obligeant à construire des armures pouvant se transformer en cartes. Bullski les donne au « Green Liberation Front », une organisation de vétérans de la guerre du Vietnam qui se sentaient ignorés par le gouvernement des États-Unis. Ces derniers se lancent dans des pillages de banques mais sont finalement vaincus par Beta Ray Bill.

L'Homme de titanium est plus tard retrouvé par la nouvelle Dynamo pourpre, et forcé de rejoindre l'équipe des Super-soldats soviétiques.

Après l'effondrement de l'URSS, Boris Bullski revient en tant qu'agent de l'AIM et tente de faire sauter une usine de Stark implantée à Moscou. Il est déclaré mort lors d'un combat sur le sol russe entre Iron Man et le colonel Shatalov[2].

Gennedy Ovinnik

Un nouveau porteur de l'armure, le caporal Gennedy Ovinnik, est désigné par le Kremlin pour l'utiliser à des fins militaires. Avec la Dynamo pourpre, il est envoyé attaquer Iron Man en Transie (territoire ravagé par un conflit politico-religieux entre la Russie et la Latvérie.

Le Gremlin

Le savant russe Gremlin (Kondrati Topolov) utilisa l'armure de l'Homme de titanium durant la Guerre des Armures, mais fut tué quand la combinaison surchauffa[3].

Le Marteau

Un homme inconnu, portant l'armure de l'Homme de titanium, attaqua Iron Man et une usine Stark. Quelque temps plus tard, un américain nommé Andy Stockwell utilisa l'armure pour faire exploser un astéroïde. Il déclara faire partie du « Marteau », un réseau secret communiste visant à faire chuter les États-Unis. Par la suite, il dériva dans l'espace ; on ignore ce qu'il est advenu.

Civil War

Durant le crossover Ciwil War, Tony Stark (Iron Man) emploie secrètement un inconnu portant l'armure de l’Homme de titanium, s'en servant pour effectuer certaines opérations secrètes.

Pouvoirs, capacités et équipement

En complément de ses pouvoirs, Boris Bullski possède grâce à sa taille de colosse une force largement supérieure à la moyenne humaine, ce qui lui permet de soulever une masse équivalente à une tonne et une tonne et demie[1]. Bullski a par la suite subi une mutation chimique hormonale afin d'accroître encore sa taille et sa force, lui permettant d’améliorer les fonctionnalités de son armure[1] ; il devint alors un géant de près de 3,30 m de haut.

Les pouvoirs surhumains de l'Homme de titanium proviennent en grande partie de son armure technologique de couleur verte, composée principalement de titane et d'acier renforcé. Très résistante, l'armure est en contrepartie très lourde.

  • L'armure accroît la force de son porteur, permettant à celui-ci de soulever (ou d'exercer une pression équivalente à) environ 60 tonnes.
  • L'armure est très résistante aux impacts et dommages physiques (balles de divers calibres, obus de canon, lasers, etc.) et aux températures extrêmes. Hermétique, elle isole son porteur des radiations.
  • Elle est équipée de lanceurs de rayons énergétiques, d'un lance-flamme et d'émetteurs électro-magnétiques.
  • Elle est aussi équipée de puissants réacteurs dans ses bottes (bootjets), permettant de voler dans les airs et de dépasser la vitesse du son sur des vols de croisière. Si l'armure est en bon état, elle peut même atteindre la vitesse de libération pour aller dans l'espace.
  • Elle possède également un système de brouillage des ondes radar, ainsi qu'un appareil d'invisibilité personnelle.
  • Le casque de l'armure est doté d'un rayon paralysant à courte portée, et de divers scanners.

Notes et références

  1. a b c d e f g h i j k et l « Encyclopédie - Titanium-Man », marvel-world.com (consulté le 30 avril 2020).
  2. (en) Iron Man #317, Marvel Comics.
  3. (en) Iron Man #229, Marvel Comics

Liens externes