Hippodrome de Happy Valley

Hippodrome de Happy Valley
跑馬地馬場
Image illustrative de l’article Hippodrome de Happy Valley
L'hippodrome de Happy Valley en 2008.
Généralités
Adresse District de Wan Chai
Drapeau de Hong Kong Hong Kong
Coordonnées 22° 16′ 22″ nord, 114° 10′ 56″ est
Construction et ouverture
Ouverture 1845
Utilisation
Propriétaire Jockey Club de Hong Kong
Équipement
Capacité 55 000 places
Géolocalisation sur la carte : Chine
(Voir situation sur carte : Chine)
Hippodrome de Happy Valley 跑馬地馬場
Géolocalisation sur la carte : Hong Kong
(Voir situation sur carte : Hong Kong)
Hippodrome de Happy Valley 跑馬地馬場

L'hippodrome de Happy Valley (跑馬地馬場, Happy Valley Racecourse) est l'un des deux champs de courses hippiques de Hong Kong (avec celui de Sha Tin) et une attraction touristique importante. Ouvert en 1845 par les Britanniques nouvellement établis sur l'île, sa capacité est de 55 000 places[1].

Histoire

L'hippodrome dans les années 1840.
L'hippodrome de nuit en 2003.

Construit en 1845 pour accueillir les courses de chevaux des Britanniques de Hong Kong, la zone est au départ marécageuse, mais est cependant le seul terrain plat adapté aux courses de chevaux sur l'île de Hong Kong. Pour faire de la place à l'hippodrome, le gouvernement de Hong Kong interdit la culture du riz dans les villages du secteur. La première course a lieu en décembre 1846 et, au fil des ans, les courses de chevaux deviennent de plus en plus populaires parmi les résidents chinois[2].

Le , une tribune temporaire s'effondre et renverse des stands de nourriture chaude qui enflamment des nattes de bambou. Lors de cet incendie, au moins 590 personnes sont mortes[3],[4].

Au fil des ans, des installations sont ajoutées et agrandies, notamment en 1995.

Infrastructures

L'hippodrome de Happy Valley est l'un des deux hippodromes de Hong Kong utilisés par le Jockey Club de Hong Kong pour les courses de chevaux, l'autre étant l'hippodrome de Sha Tin. Les courses à Happy Valley ont généralement lieu le mercredi soir[5] et sont ouverts au public ainsi qu'aux membres du Club[6]. L'hippodrome et ses tribunes de six étages peuvent accueillir environ 55 000 spectateurs[7].

Le terrain intérieur du parcours contient des installations sportives et de loisirs telles que des terrains de football, de hockey sur gazon et de rugby, gérés par le département des loisirs et des services culturels[8].

Le musée et les archives du Jockey Club de Hong Kong

Les archives et le musée du Jockey Club de Hong Kong (ou Hong Kong Racing Museum) sont créés en 1995 et ouverts le [9]. Ils sont désormais situés au deuxième étage de la tribune Happy Valley de l'hippodrome.

Il y a quatre galeries dans le musée :

  • « L'origine de nos chevaux » : montre la route de migration des premiers chevaux depuis le nord de la Chine jusqu'à Hong Kong.
  • « Façonner Sha Tin » : présente l'histoire de la construction de l'hippodrome de Sha Tin.
  • « Comprendre les chevaux » : expose le squelette de Doublure argentée (Silver Lining), triple champion de Hong Kong.
  • « Expositions thématiques » : l'histoire du Jockey Club. Certaines organisations caritatives et projets communautaires soutenus par la section caritative du club sont également exposés dans cette galerie.

Il y a aussi un cinéma et une boutique de souvenirs dans le musée.

Notes et références

  1. Garth Woolsey, « Horse racing at Happy Valley lives up to hype », sur The Star (consulté le 19 mars 2016)
  2. http://www.china.org.cn/english/olympic/218842.htm
  3. Bard, Solomon. [2002] (2002). Voices from the Past: Hong Kong, 1842–1918. Hong Kong University Press. (ISBN 962-209-574-7).
  4. Lai, Kam-biu, Bill, "Policy analysis and policy windows: fire fighting policy in Hong Kong ", Appendix V, Université de Hong Kong, 1999
  5. DeWolf, Christopher "9 Hong Kong tourist traps – for better or worse" CNN. 27 October 2010. Retrieved 3 March 2012
  6. "Happy Valley Racecourse" HKJC Co. Retrieved 4 March 2012
  7. Montague, Trout "Horse Racing at the Hong Kong Jockey Club" BBC Retrieved 17 September 2013
  8. "Happy Valley Recreation Ground" LCSD. Retrieved 4 March 2012
  9. "The Hong Kong Jockey Club Archive and Museum"

Articles connexes

Liens externes