Hindoustani

Hindoustani
हिन्दुस्तानी / ہندوستانی
Image illustrative de l’article Hindoustani
Pays Inde, Pakistan
Nombre de locuteurs 240 millions (1991-1997)
Typologie SOV, flexionnelle, à fracture d'actance, syllabique
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle Drapeau de l'Inde Inde (hindi, ourdou)
Drapeau du Pakistan Pakistan (ourdou)
Codes de langue
ISO 639-1 hi, ur
ISO 639-2 hin, urd
ISO 639-3 hin
IETF hi, ur
Carte
Usage officiel de l'hindoustani (hindi-ourdou). .mw-parser-output .legende-bloc-centre{display:table;margin:0 auto;text-align:left}.mw-parser-output .legende-bloc ul li{font-size:90%}.mw-parser-output .legende-bloc-vertical ul li{list-style:none;margin:1px 0 0 -1.5em}.mw-parser-output .legende-bloc-vertical ul li li{list-style:none;margin:1px 0 0 -1.0em}
Usage officiel de l'hindoustani (hindi-ourdou).
  • par le gouvernement régional.
  • de manière secondaire par le gouvernement régional.
  • par le gouvernement national seulement.

L'hindoustani (hindustānī) est l'appellation donnée du XVIe siècle à la première moitié du XXe siècle à une langue indo-aryenne de l'Inde du Nord ou Hindoustan. Elle désigne aujourd'hui collectivement l'ensemble linguistique formé par le hindi et l'ourdou, considérés comme des langues séparées depuis la partition des Indes en 1947. Le hindi et l'ourdou reposent sur un fonds linguistique commun qui ne se distingue pas à l'oral, mais divergent par :

En typologie sociolinguistique des langues, le hindi et l'ourdou sont donc considérés comme deux langues par élaboration (« Ausbau ») fondées sur la langue par distance (« Abstand ») qu'est l'hindoustani.

Le terme hindoustani persiste également dans un sens plus large pour désigner, de manière vague et informelle, de nombreuses autres langues indo-aryennes de l'Inde du Nord, ainsi que leurs formes en usage dans la diaspora indienne, telles que l'hindoustani caribéen, l'hindoustani du Suriname ou le hindi des Fidji. Quoiqu'elles soient apparentées à l'hindoustani compris comme l'ensemble hindi-ourdou, elles n'en dérivent toutefois pas directement : il s'agit d'un cousinage plutôt que d'une filiation.

Langues officielles

Notes et références

Voir aussi

Bibliographie

  • (en) Colin Masica, The Indo-Aryan Languages, Cambridge, Cambridge University Press, coll. « Cambridge language surveys », , XVI-539 p. (ISBN 978-0-521-29944-2, OCLC 463528424, notice BnF no FRBNF35528738, LCCN 88037096, lire en ligne)
  • (en) Dhanesh Jain (dir.) et George Cardona (dir.), The Indo-Aryan Languages, Londres, Routledge, coll. « Routledge language family descriptions » (no 2), , XIX-1061 p. (ISBN 0-7007-1130-9, OCLC 469733864, notice BnF no FRBNF39204412, lire en ligne)

Articles connexes