Hiéronyme de Syracuse

Hiéronyme de Syracuse
Hyeronimus coin.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Époque
Activité
Père
Mère
Néréis d'Épire (en)
Fratrie

Hiéronyme de Syracuse, né v. 230 av. J.-C., est le dernier tyran de Syracuse, de 215 à 214 av. J.-C. (ou 216 à 215 selon d'autres chronologies).

Biographie

Hiéronyme est le fils de Gélon II, fils et héritier de Hiéron II. Il succède à son grand-père à l'âge de 15 ans. Quoique Hiéron II ait préparé cette succession par l'accompagnement d'un conseil de tutelle[1], un des membres de ce conseil, Andranodoros, oncle du jeune prince, le pousse à la débauche pour exercer le pouvoir à sa place.

Cette succession se déroule à un moment crucial de la deuxième guerre punique, lorsque la série de victoires d'Hannibal ébranle la domination romaine. Influencé par le parti anti-romain et par les ambassadeurs carthaginois Hippocratès et Epicydès, Hiéronyme abandonne l'alliance romaine au profit de Carthage[1].

Des troubles confus enflamment Syracuse, et Hiéronyme est massacré avec la famille royale après 15 mois de règne[2],[3]. L'oligarchie est restaurée à Syracuse[1].

Notes et références

  1. a b et c Jean-Yves Frétigné, Histoire de la Sicile, Pluriel / Fayard, 2018, p. 80-81
  2. Polybe, Histoire, VII, 2 et suiv.
  3. Claude Nicolet, Rome et la conquête du monde méditerranéen 264–27 av. J.-C. (2 vol.), Presses universitaires de France, coll. « Nouvelle Clio, l'Histoire et ses problèmes », Paris, 1978, (ISBN 2-13-035850-0), p. 619

Voir aussi

Articles connexes