Herbert Diess

Herbert Diess
Description de l'image Herbert Diess at IAA 2019 IMG 0200.jpg.
Naissance (60 ans)
Munich (Allemagne)
Nationalité Drapeau d'Allemagne Allemand
Pays de résidence Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Profession
Activité principale
Formation
Ingénierie mécanique

Herbert Diess, né le à Munich, est un chef d'entreprise allemand. Il est président du Directoire de Volkswagen depuis le .

Biographie

Jeunesse et études

[À développer] Herbert Diess a étudié l'ingénierie mécanique à Munich de 1977 à 1983[1].

Carrière

Il a travaillé chez Bosch, premier équipementier automobile mondial, avant de rejoindre BMW en 1996[2]. Chez BMW, en 19 ans de carrière, Herbert Diess y a dirigé deux usines, la division moto, travaillé dans la production, aux achats comme dans le développement, avant de rentrer au directoire en 2007[3].

Lorsqu'il arrive au sein du Groupe Volkswagen, Martin Winterkorn lui confie la tâche de réduire les coûts de la marque de cinq milliards d'euros en deux ans.

Le , Volkswagen promeut Herbert Diess au poste de président du directoire dans le cadre d’un remaniement de sa direction assorti d’une réorganisation de ses activités passant par le regroupement de ses nombreuses marques automobiles au sein de trois pôles[4],[5].

Controverse

En mars 2019, lors d'une réunion avec des centaines de cadres pour évoquer les résultats annuels de Volkswagen, Diess fait allusion aux Earnings before interest and taxes, abrégés EBIT et il prononce à plusieurs reprises « EBIT macht frei », allusion au slogan « Arbeit macht frei » (« le travail rend libre ») que les nazis ont affiché sur le portail de plusieurs camps d'extermination[6]. Le dirigeant présente ensuite ses excuses.

Il pourrait être jugé pour avoir « sciemment informé trop tard les marchés financiers des conséquences financières du scandale se comptant en milliards, et avoir ainsi influencé le cours boursier », en septembre 2015, lors du scandale de moteurs diesel truqués afin d’afficher des niveaux d’émission polluante inférieurs à la réalité[7].

Vie privée

Notes et références

  1. « Herbert Diess: Executive Profile & Biography - Bloomberg », sur www.bloomberg.com (consulté le 6 avril 2019)
  2. Qui est Herbert Diess, le patron de la marque Volkswagen qui doit prendre la tête du groupe ?, Usine Nouvelle, 11 avril 2018
  3. Herbert Diess, un « cost killer » à la tête de Volkswagen, les Echos, 13 avril 2018
  4. Herbert Diess prend le poste de président du directoire de Volkswagen, Ouest France, 16 avril 2018
  5. Volkswagen announces Herbert Diess as new CEO, the Guardian, 12 avril 2018
  6. 20 Minutes avec AFP, « Allemagne: Le patron de Volkswagen présente des excuses après une blague liée au nazisme », 20 minutes,
  7. « Scandale Volkswagen : La justice allemande ouvre la voie à un procès contre trois dirigeants », AFP,‎ (lire en ligne)

Articles connexes