Herbert Achternbusch

Herbert Achternbusch
Description de l'image Herbert Achternbusch 8252.jpg.
Naissance (79 ans)
Munich
Activité principale
réalisateur, écrivain, scénariste, poète, acteur, peintre, dramaturge, acteur de cinéma
Distinctions
Prix Ernst Hoferichter, Mülheimer Dramatikerpreis, Toucan Prize
Auteur
Genres
roman, poésie, théâtre, théâtre radiophonique

Herbert Achternbusch est un écrivain, peintre et cinéaste allemand né le à Munich[1].

Œuvre

Ses films, tantôt anarchistes, tantôt surréalistes, ne sont pas connus du grand public en Allemagne. L’un d'eux, Das Gespenst (Le Fantôme) en 1982, a provoqué un scandale à cause de son contenu blasphématoire[2]. Le film, au scénario improbable, cultive volontairement le genre théâtre amateur, ne recule devant aucune forme d’obscénité. Le réalisateur campe lui-même un Jésus décalé, et livre une satire de la société allemande. Le scandale fit paradoxalement du film le plus grand succès d'Achternbusch[3]. Il obtint le prix F.W Murnau de la ville de Bielefeld en 1996.

Werner Herzog, célèbre cinéaste du nouveau cinéma allemand, a tiré son film Cœur de verre d'une histoire écrite par Achternbusch.

Bibliographie

  • Roland Schneider, Histoire du cinéma allemand, Volume 89 collection 7e art, éditions du Cerf, 1990 (ISBN 9782204041201)

Notes et références

Liens externes