Henri Persin

Henri Persin
Description de l'image image manquante.jpg.
Nom de naissance Henri René Persin
Naissance
Versailles (Yvelines)
Nationalité Drapeau de la France Français
Décès (à 68 ans)
Moorea (Polynésie française)
Profession Directeur de la photographie
Films notables Le Chevalier de Pardaillan
Angélique, marquise des anges
Les Pétroleuses

Henri René Persin , né le à Versailles (Yvelines) et mort le à Moorea (Polynésie française)[1], est un directeur de la photographie français.

Biographie

Henri Persin débute comme directeur de la photographie sur trois documentaires, le premier sorti en 1952. Le troisième est un court métrage tourné complémentairement à La Vie passionnée de Vincent van Gogh de Vincente Minnelli (1956).

Suit une trentaine de films (certains comme cadreur ou chef opérateur de seconde équipe), notamment français. S'y ajoutent de nombreuses coproductions — surtout franco-italiennes — et huit films américains.

Parmi ces derniers, citons Le Jour le plus long de Ken Annakin et autres (1962, non crédité, pour des prises de vues additionnelles), Charade de Stanley Donen (1963, en seconde équipe), ou encore le western El Condor de John Guillermin (1970, avec Jim Brown et Lee Van Cleef). Le premier lui permet de gagner en 1963 un Golden Globe (partagé) de la meilleure photographie.

Fait particulier, il est un collaborateur habituel du réalisateur Bernard Borderie, entre autres sur la série cinématographique des Angélique, avec Michèle Mercier dans le rôle-titre, depuis Angélique, marquise des anges (1964) jusqu'à Angélique et le Sultan (1968).

Son dernier film est Les Pétroleuses de Christian-Jaque, avec Brigitte Bardot et Claudia Cardinale, sorti en 1971. Il meurt en 1985, à 68 ans.

Il est le frère du réalisateur René Persin.

Filmographie complète

(films français, comme directeur de la photographie, sauf mention contraire ou complémentaire)

Récompense

Voir aussi

Note et référence

  1. D'après sa fiche de Geneanet.

Autres liens externes