Henri Le Marois

Henri Le Marois (Tours, ) est à l'origine du réseau des boutiques de gestion, lieux d'accompagnement d'entrepreneurs.

Biographie

Il est diplômé d'HEC Paris et docteur en sciences de gestion[1].

Il commence sa carrière successivement comme attaché de direction (1961) puis secrétaire général (1964-1967) de la société Tuboplast-France située à Sainte-Menehould dans la Marne, puis il devient en 1968 président-directeur général de Dixie-Marathon, filiale française de American Can (Trentesaux-Toulemonde, Goossens). Il démissionne en 1976 [1].

En 1975, il assiste les salariés de Marketube, entreprise fabriquant des tubes en plastique, dans la reprise de leur entreprise en autogestion [2],[3],[4]. En 1978, il accompagne également la reprise par ses salariés des Tissages Dampierre, entreprise implantée à Roubaix et Leers. Il en préside le conseil de surveillance de 1978 jusqu'en 1980 [1],[5].

En , il publie un article dans la revue Autrement[6]: appelant "à l'émergence de structures souples dédiées au conseil des entrepreneurs". Il y écrivit "Pourquoi ne pas ouvrir des boutiques (...) permettant l’accès au droit et à la gestion aux innovateurs et entrepreneurs, à ceux qui veulent faire mais sont rebutés par les problèmes que cela pose ? Dans ces boutiques pourraient être rassemblées les connaissances en matière de subvention et de prêt, les bonnes adresses, et aussi le savoir-faire. Il suffirait pour les tenir de quelques experts-militants acceptant de faire partager leur savoir avec les créateurs sur le terrain, pour le plaisir de contribuer au développement de réalisations concrètes. Qui lancera le mouvement ?"[7]. Il préside le réseau national des Boutiques de gestion de 1980 à 1984[8]. Fin 2014, le réseau est constitué de 50 boutiques de gestion, 400 antennes et 900 salariés[9]. En 1980, il crée la Boutique de gestion « Espace » (Études et services pour la promotion des activités créatrices d'emplois), première de ce genre sur la région Nord-Pas-de-Calais[9].

De 1976 à 1989, il est professeur de gestion associé à l'IAE de Lille qu'il dirige de 1982 à 1989[10]. En 1985, il soutient une thèse de doctorat en gestion, intitulée Contribution a la mise en place de dispositif de soutien aux entrepreneurs[11].

Il est consultant en développement local à partir de 1989. Il est directeur puis administrateur de la société de conseil E2I[12],[13]. À ce titre, il travaille notamment pour l'association Alliance Villes Emploi afin de mettre en place des dispositifs sur tout le territoire qui visent à faire monter en compétence les professionnels du bâtiments sur les problématiques liés à la transition énergétique. Dans ce cadre, il anime pour l'Ademe et Alliance Villes Emploi, le programme Développement durable avec les Maisons de l'emploi[14].

Distinctions

Vie privée

Il est le père de Jacques Le Marois, Olivier, Sabine , Bernard et Marie.

Publications

  • (Article) Entrepreneur a-t-il un féminin ? Cahiers de la recherche. idées, réflexions, Lille, 14 p.
  • (Coordination) Des outils pour créer. Guide pratique pour une autre entreprise, avec Catherine Leroy, 1982[15]
  • Contribution à la mise en place de dispositif de soutien aux entrepreneurs, thèse de doctorat, IAE/université de Lille 1, non publiée, 1985.
  • (Direction) L'ABC du créateur d'entreprises, Paris, Défis ESPACE, 1989 254 p.

Notes et références

  1. a b et c Notice biographique, Who's Who in France, 1992.
  2. Les pionniers de Marketube, comment des ouvriers licenciés remettent eux-mêmes leur usine en route et prouvent, depuis deux ans que l'autogestion n'est pas forcément un rêve, Le Nouvel Observateur, Lundi 11 juillet 1977, page 40 et page 41
  3. Histoire de Isotube/Marketube et Epilogue sur le site www.marquette-en-flandre.net
  4. Nord-Pas-de-Calais, le sauveteur d'entreprise, L'Express, 1979 (cf Google Books)
  5. Archives nationales du monde du travail, Fonds Daniel Carré, président du directoire de la société anonyme Dampierre (Roubaix, Nord), Inventaire des archives, 2007
  6. Et si chacun créait son emploi, Autrement, 20, Paris, Seuil, septembre 1979.
  7. Fanny Darbus, « L’accompagnement à la création d’entreprise in Actes de la Recherche en Sciences Sociales 2008/5 n°175 », sur https://www.cairn.info (consulté le 2 décembre 2016)
  8. Michel Adam, Réinventer l'entrepreneuriat, L'Harmattan, 2009
  9. a et b « Le réseau BGE, un tiers de siècle à porter les projets des futurs créateurs », sur http://www.lavoixdunord.fr (consulté le 4 décembre 2016)
  10. « L'IAE Lille : toute une histoire ! », sur www.diplomes-iaelille.com (consulté le 30 novembre 2016)
  11. Thèse de gestion, notice Sudoc [1]
  12. Jean-Louis Laville et al, « Action publique et économie solidaire 2014 », sur Google Books (consulté le 2 décembre 2016)
  13. « E2i hier et aujourd’hui », sur www.e2i.coop (consulté le 30 novembre 2016)
  14. « Projet Maisons de l’Emploi et Développement Durable – Animation et développement d’actions-emplois formation suite au Grenelle Environnement », sur www.ville-emploi.asso.fr (consulté le 15 décembre 2017)
  15. « Des outils pour créer. Guide pratique pour une autre entreprise », sur http://www.editionsalternatives.com (consulté le 30 novembre 2016)

Voir aussi

Liens extérieurs