Heidi.news

Heidi.news
Image illustrative de l’article Heidi.news
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈

Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Langue Français
Ville d’édition Genève

Propriétaire Le Temps SA[1]
Directeur de publication Tibère Adler
Directeur de la rédaction Serge Michel
Rédacteur en chef Paul Ackermann
Site web www.heidi.news

Heidi.news est un média en ligne suisse romand fondé en 2019, abordant principalement les thématiques des sciences, de la santé et de l’innovation. Heidi.news est édité par la société genevoise Heidi Media SA[2],[3],[4].

Histoire

Heidi Media SA, la société qui édite Heidi.news, a été créée en 2017 par dix cofondateurs dont les principaux étaient Tibère Adler, Serge Michel, Jérôme Bontron et Sophie Guignard Lacroix (qui a quitté le groupe en 2019).

Le site Heidi.news a été lancé en . Paul Ackermann est nommé rédacteur en chef en [5].

Ligne éditoriale

Heidi.news est un média sur les sciences, la santé et l'innovation. Il publie des actualités quotidiennes sur la science et la santé, ainsi que des newsletters thématiques et des grands reportages et enquêtes en Suisse et dans le monde.

Gouvernance et modèle économique

Financement et indépendance

Heidi.news est un média financé par ses lecteurs, sans publicité. Il propose différentes formules d’abonnements payants ainsi que les revues des Explorations en version imprimée, vendues à l’unité.

Les principaux fondateurs détiennent près de 90 % du capital. Le solde est en main de dix investisseurs ayant souscrit en 2018 à une première augmentation de capital.

En , Heidi Media SA a levé un million de francs suisses[6]. Le média a reçu 500 000 francs de la fondation Aventinus, basée à Genève et dont le but est de soutenir et stimuler l’existence d’une presse et de médias autonomes[7].

En novembre 2020, la fondation Aventinus annonce racheter Heidi.news et Le Temps au [8]. La rédaction en chef, la direction et le conseil d’administration seront communs pour les deux titres[9].

Équipe

Heidi.news compte une vingtaine de collaborateurs. La rédaction de Heidi.news fait également appel à des correspondants, et à des contributeurs externes pour des séries de reportages.

Direction
  • Dès 2021 : Tibère Adler (Heidi.news et Le Temps)[9] ;
  • 2019-2020 : Tibère Adler (avec Serge Michel comme directeur de la rédaction).
Rédaction en chef

Heidi.news a aussi convié, comme rédacteurs en chef invités d’éditions spéciales, diverses personnalités telles que Nicolas Bideau, Joël Mesot, Gabriela Montero, Bruno Giussani, Yves Daccord, Grégoire Courtine ou encore Aviel Cahn .

Reportages

En 2020, lors de la pandémie de Covid-19, heidi.news fait un reportage conjoint avec Léman bleu sur le complotisme[10],[11], en infiltrant un journaliste parmi des figures romandes du complotisme. La méthode employée suscite une polémique[11] et des réactions auprès de certains confrères journalistes[12]. Les personnes qui ont fait l'objet du reportage considèrent les méthodes employées par les deux médias comme « déloyales » et ont déposé plainte[11], à la fois devant le Conseil de la Presse, qui les a déboutées[13], et devant les tribunaux genevois[réf. nécessaire]. De février à mars 2020, Heidi.news a publié une série d'articles sur la saga judiciaire opposant l'oligarque russe Dmitry Rybolovlev à Yves Bouvier. Cette enquête a fait l'objet d'une plainte anonyme auprès du Conseil suisse de la presse, la jugeant «diffamatoire» contre Yves Bouvier. En 2021, le Conseil de la presse a rejeté cette plainte[14].

Notes et références

  1. « Heidi.news rejoint officiellement le giron du journal Le Temps », sur rts.ch, Radio Télévision Suisse, (consulté le ).
  2. Antoine Droux, « Heidi.news, un nouveau média suisse romand, verra le jour en 2019 », RTS,‎ (lire en ligne).
  3. « Presse suisse: le média Heidi.news verra le jour la semaine prochaine », La Côte,‎ (lire en ligne).
  4. « Heidi.news dépasse le cap des 2500 abonnés et va miser sur la santé », La Liberté,‎ (lire en ligne).
  5. (en-US) « Paul Ackermann nommé rédacteur en chef de Heidi.news », sur Cominmag.ch (consulté le ).
  6. « Lancement d'Heidi.news la semaine prochaine », 20 Minutes,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. Gabriel de Weck, « L'avenir de la presse romande dépend-il de la Fondation Aventinus? », sur rts.ch,
  8. « A nos lecteurs: la Fondation Aventinus rachète «Le Temps» et «Heidi.news» », sur www.heidi.news (consulté le )
  9. a b et c « Madeleine von Holzen sera la rédactrice en chef du « Temps » et de « Heidi.news » », Le Temps,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  10. « Au cœur de la complosphère », sur heidi.news, (consulté le ).
  11. a b et c Eric Felley, « Les complotistes infiltrés cachaient bien des complots », Le Matin,‎ (lire en ligne).
  12. Guy Mettan, « Journalisme, complotisme et délation », Tribune de Genève,‎ (lire en ligne).
  13. « Méthodes déloyales / Vie privée / Dignité des personnes », sur Le Conseil suisse de la presse (consulté le )
  14. « Recherche de la vérité / Audition en cas de reproche grave », sur Le Conseil suisse de la presse (consulté le )

Annexes

Articles connexes

Liens externes