Heidelberg Laureate Forum

Le Heidelberg Laureate Forum (HLF) est lieu de rencontre entre de jeunes mathématiciens et informaticiens d'une part, et des scientifiques de premier plan dans ces domaines d'autre part[1], [2].

Principe

Les scientifiques sont lauréats de prix scientifiques les plus prestigieux : prix Abel, médaille Fields, prix Nevanlinna, prix Turing et, à partir de 2017, également prix ACM en informatique (anciennement prix ACM-Fondation Infosys en informatique). Environ 200 « jeunes chercheurs » sont invités à se joindre à eux : ce sont des étudiants en fin d'études (maîtrise ou en thèse) et aussi des post-docs, pouvant venir du monde entier. Durant une semaine, au mois de septembre, ils se réunissent autour d'exposés formels, des tables rondes, ateliers, mais également des excursions dans les environs et autres activités sociales. L'idée est de motiver les « chefs de file de la prochaine génération » par leur interaction individuelle avec les leaders actuels et d'encourager ainsi leur propre développement. Bien entendu, l'inspiration va en général dans les deux sens : les jeunes gens peuvent aussi impressionner les aînés.

Mode de sélection

Les jeunes chercheurs sont sélectionnés parmi les candidats venant de toutes les parties du monde par des comités internationaux coordonnées par le comité scientifique du HLF. Certains des participants sont mis en nomination par des organisations nationales, mais la plupart candidatent de leur propre initiative. Cette opportunité, encore trop méconnue, fait l'objet de publicités, notamment de l'Union mathématique internationale[1] et du CNRS[3].

Historique de la création

Le Heidelberg Laureate Forum a été créé sur l'initiative de la fondation Klaus Tschira, en coopération avec les organismes qui décernent les prix, à savoir la Académie norvégienne des sciences et des lettres (pour le prix Abel), l'Union mathématique internationale (pour la médaille Fields), l'Association for Computing Machinery (pour le prix Turing), ainsi que les centres de recherche Institut de recherches mathématiques d'Oberwolfach et Leibniz-Zentrum für Informatik de Dagstuhl. Parmi les partenaires coopérant figure aussi le Lindau Nobel Laureate Meetings qui ont une longue expérience d'organisation de rencontres similaires où les lauréats du prix Nobel rencontrent des jeunes chercheurs. En ce sens, le HLF étend ce genre de rencontres à deux disciplines qui ne sont pas couronnées par des prix Nobel.

La série des Heidelberg Laureate Forum a commencé en 2013. Initialement prévue pour une durée de cinq ans, elle a été transformée en une action permanente, et les forums sont planifiés jusqu'en 2022[2].

Lauréats participants

2013

La première rencontre a réuni 38 lauréats :

2014

Parmi les 24 lauréats qui ont participé aux rencontres 2014, on retrouve une bonne dizaine (Atiyah, Blum, Cerf, Cook, Faltings, Hopcroft, Kahan, Tarjan, Sifakis, Stearns, Sutherland, Varadhan, Voevodsky, Zelmanov) qui ont déjà assisté à la réunion précédente. Le participants sont :

2015

Parmi les participants de cette année, il y a des nouveaux (Adleman, Hoare, Nirenberg, Yao) ; les participants sont :

  • Leonard Max Adleman (prix Turing 2002)
  • Michael Francis Atiyah
  • Manuel Blum
  • Frederick Brooks
  • Vinton Gray Cerf
  • Edmund Melson Clarke
  • Stephen A. Cook
  • C. A. R. Hoare (prix Turing 1980)
  • John E. Hopcroft
  • Richard Manning Karp
  • Leslie Lamport
  • Butler W. Lampson
  • Shigefumi Mori
  • Peter Naur
  • Louis Nirenberg (prix Abel 2015)
  • Andrei Okounkov (médaille Fields 2006)
  • Richard Edwin Stearns
  • Ivan Sutherland
  • Endre Szemerédi
  • Robert Endre Tarjan
  • John Torrence Tate
  • Leslie G. Valiant
  • Srinivasa S. R. Varadhan
  • Vladimir Voevodsky
  • Andrew C. Yao (prix Turing 2000)
  • Efim Zelmanov

2016

Trois nouveaux lauréats se joignent à ces rencontres : Heisuke Hironaka, Barbara Liskov Andrew Wiles. Les lauréats participants sont :

  • Michael Francis Atiyah
  • Frederick Brooks
  • Vinton Gray Cerf
  • Stephen A. Cook
  • Gerd Faltings
  • Heisuke Hironaka (médaille Fields 1970)
  • C. A. R. Hoare
  • John E. Hopcroft
  • William Morton Kahan
  • Leslie Lamport
  • Barbara Liskov (prix Turing 2008)
  • Shigefumi Mori
  • Ngô Bảo Châu
  • Raj Reddy
  • Joseph Sifakis
  • Richard Edwin Stearns
  • Ivan Sutherland
  • Endre Szemerédi
  • Robert Endre Tarjan
  • Vladimir Voevodsky
  • Andrew Wiles (Plaque argent de l'IMU 1998 / prix Abel 2016)

Notes

Références

Liens externes

Articles annexes