Haru Kuroki

Haru Kuroki
Description de l'image Kuroki Haru from "Director in Focus- Shunji Iwai" at Opening Ceremony of the Tokyo International Film Festival 2016 (33258568060) (cropped).jpg.
Naissance (29 ans)
Osaka (Japon)
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession actrice
seiyū
Films notables La Maison au toit rouge
A Bride for Rip Van Winkle
Séries notables Tennō no ryōriban

Haru Kuroki (黒 木 華?), née à Osaka (Japon) le , est une actrice japonaise.

Biographie

Elle travaille depuis 2010 pour l'agence PAPADO[1].

Filmographie

Films

  • 2011 : Tokyo Oasis (東京オアシス, Tōkyō oashisu?) de Kana Matsumoto et Kayo Nakamura : Yasuko
  • 2012 : Bungō : Sasayaka na yokubō (BUNGO〜ささやかな欲望〜?) de Kōsai Sekine , Nobuhiro Yamashita  et Masaaki Taniguchi  : Ayako
  • 2013 : Sōgen no isu (草原の椅子?) de Izuru Narushima : Yayoi
  • 2013 : Fune wo amu (舟を編む?) de Yūya Ishii : Midori Kishibe
  • 2013 : Flower of Shanidar (シャニダールの花, Shanidaru no hana?) de Gakuryū Ishii : Kyoko Mitsuki
  • 2013 : Kujikenaide (くじけないで?) de Yoshihiro Fukagawa  : Shizuko Shibata
  • 2014 : La Maison au toit rouge (小さいおうち, Chiisai uchi?) de Yōji Yamada : Taki Nunomiya
  • 2014 : Silver Spoon (銀の匙, Gin no saji?) de Keisuke Yoshida : Ayame Minamikujō
  • 2015 : Tsukuroi tatsu hito (繕い裁つ人?) de Yukiko Mishima 
  • 2015 : Maku ga agaru (幕が上がる?) de Katsuyuki Motohiro : Misako Yoshioka
  • 2015 : Solomon's Perjury (ソロモンの偽証, Soromon no gishō?) de Izuru Narushima : Emiko Moriuchi
  • 2015 : Soromon no gishō: Kōhen saiban (ソロモンの偽証 後篇・裁判?) de Izuru Narushima : Emiko Moriuchi
  • 2015 : Nagasaki : Mémoires de mon fils (母と暮せば, Haha to kuraseba?) de Yōji Yamada : Machiko Sata
  • 2016 : A Bride for Rip Van Winkle (リップヴァンウィンクルの花嫁, Rippu Van Winkuru no hanayome?) de Shunji Iwai : Nanami Minakawa
  • 2016 : Emiabi no hajimari to hajimari (エミアビのはじまりとはじまり?) de Kensaku Watanabe : Natsumi
  • 2016 : The Long Excuse (永い言い訳, Nagai Iiwake?) de Miwa Nishikawa : Fukunaga
  • 2016 : Kaizoku to yobareta otoko  (海賊とよばれた男?) de Takashi Yamazaki : Hatsumi Ogawa
  • 2017 : Chotto ima kara shigoto yamete kuru (ちょっと今から仕事やめてくる?) de Izuru Narushima : Miki Igarashi
  • 2017 : Umibe no ria (海辺のリア?) de Masahiro Kobayashi : Nobuko
  • 2018 : Dualité[2] : la mère (court-métrage)
  • 2018 : Chiritsubaki (散り椿?) de Daisaku Kimura  : Satomi Sakashita
  • 2018 : Dans un jardin qu'on dirait éternel (日日是好日, Nichinichi kore kōjitsu?)[3] de Tatsushi Ōmori : Noriko
  • 2018 : Okuotoko (億男?) de Keishi Ōtomo
  • 2018 : Biburia kosho-dō no jiken techō (ビブリア古書堂の事件手帖?) de Yukiko Mishima  : Shioriko Shinokawa
  • 2018 : Kuru (来る?) de Tetsuya Nakashima : Kana Tahara

Télévision

  • 2012 : Jun to ai (純と愛?) : Chika Tanabe
  • 2013 : Mahoro ekimae bangaichi (まほろ駅前番外地?) : Yukari Miyamoto
  • 2013 : Legal High 2 (リーガル・ハイ?) : Jane Honda
  • 2014 : Hanako to Anne (花子とアン?) : Kayo Ando
  • 2014 : Gū-Gū datte neko de aru  (グーグーだって猫である?) : Minami
  • 2015 : The Emperor's Cook  (天皇の料理番, Tennō no ryōriban?) : Toshiko Takahama
  • 2016 : Sanada maru (真田丸?) : Ume

Doublage

Distinctions

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompenses

Sélections

Notes et références

  1. « Kuroki Haru », sur www.nautiljon.com (consulté le 19 août 2015)
  2. « Duality (Dualité) », sur www.festival-cannes.com, Festival de Cannes (consulté le 8 septembre 2019)
  3. « Dans un jardin qu’on dirait éternel », sur Maison de la culture du Japon à Paris (consulté le 29 août 2019)
  4. Liste des prix de la Berlinade de 2014
  5. Elvire Rémand, « Les gagnants des 39e Japan Academy Prize sont… », eastasia.fr,‎ (lire en ligne)

Liens externes