Hôpital de jour

Un hôpital de jour est un établissement, ou une partie d'un établissement hospitalier, qui accueille ses patients durant une matinée, un après-midi voire une journée complète, afin de réaliser des soins ou examens qui nécessitent la proximité d'un plateau technique, sans pour autant devoir être hospitalisés plusieurs jours, dans le cadre de maladies chroniques le plus souvent.

Les hôpitaux de jours sont de plus en plus nombreux, car ils permettent de désengorger les services hospitaliers tout en offrant un certain confort aux malades, qui ne sont plus obligés d'être hospitalisés pour la même efficacité en termes de soins.

Historique

L'hôpital de jour est une invention de la psychiatrie soviétique à l'époque stalinienne, plus précisément des années 30[1]. Il n'a été intégré par la psychiatrie occidentale qu'après la deuxième guerre mondiale, et en France notamment par le courant de la psychothérapie institutionnelle. Ce n'est que dans un deuxième temps qu'il a intéressé d'autres spécialités de la médecine.

Exemples

  • Hôpitaux de jour psychiatriques.
  • Hôpitaux de jour de poly-handicap.
  • Hôpitaux de jour neurologique.
  • Hôpitaux de jour gériatriques.
  • Hôpitaux de jour en hématologie pour les transfusions sanguines à répétitions.
  • Hôpitaux de jour aux urgences.
  • Centres de dialyse rénale.
  • Hôpitaux de jour en endocrinologie.
  • Hôpitaux de jour en cancérologie et chimiothérapie.

Notes et références

  1. Radu Clit, Le travail institutionnel en psychiatrie et en milieu professionnel, Paris, L'Harmattan, , 257 p. (ISBN 978-2-343-03745-5)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes