Gymnova

Gymnova
logo de Gymnova

Création 1978

1994 : immatriculation de la sté actuelle

Dates clés 1980 : homologation par la FIG
1993 : acquisition de Trampolair
2006 : équipe les Championnats du monde pour la première fois
2002 : Gymnova intègre le groupe Abéo
2009 : Acquisition de la marque O'Jump
2012 : Jeux olympiques de Londres
2016 : Jeux olympiques de Rio
Fondateurs Gérard Barbafieri et Henri Miceli
Forme juridique Société par actions simplifiée
Slogan La passion de la gymnastique
Siège social Marseille, Drapeau de la France France
Drapeau de France France
Direction Abeo (holding) représenté par Olivier Esteves
Activité Commerce de gros d'autres biens domestique
Produits Équipements sportifs gymniques et acrobatiques
Société mère Groupe Abéo
Filiales Gymnova UK
Gymnova Suisse
Gym Passion (Belgique)
Effectif 55 au 31 mars 2017
SIREN 395 080 138
Site web gymnova.com

Fonds propres 8 758 400 € au 31 mars 2018
Chiffre d'affaires 20 593 900 € au 31 mars 2018
Résultat net 2 325 400 € au 31 mars 2018

Gymnova est une entreprise française, créée en 1978 et basée à Marseille. Elle conçoit, fabrique et commercialise du matériel pour les différentes disciplines de gymnastique pour tous les niveaux, de la petite enfance à la haute compétition[1].

Le nom de Gymnova est un mot-valise composé de « gymnastique » et « innovation », fixant ainsi la stratégie de la marque dans son nom.

Pour son développement mondial, Gymnova s'appuie sur ses distributeurs ou ses filiales au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Suisse. Gymnova a acquis une forte notoriété mondiale qui lui permet d'équiper les plus grandes compétitions internationales, notamment les Championnats du monde de gymnastique artistique en 2006 et en 2009 et les Jeux olympiques en 2012 et Jeux olympiques en 2016.

Histoire

Le siège social de l'entreprise se situe dans le 12e arrondissement de Marseille.

En 1973, le manque de matériel adapté à l'initiation et à la pédagogie conduit deux entraîneurs de gymnastique, Gérard Barbafieri et Henri Miceli, à réaliser pour leur club, un ensemble d'éléments éducatifs à combinaisons multiples propre à satisfaire leurs besoins pédagogiques : Educ'Gym. Le succès pousse les créateurs à fonder une entreprise. Ainsi, en 1978, Barbafieri et Miceli fondent Gymnova, avec l'objectif d'innover en matière de matériel gymnique.

La marque s'enrichit progressivement des compétences et des engagements de nouveaux venus, souvent venus du monde de la gymnastique. En 1980, l'homologuation des produits Gymnova par la Fédération internationale de gymnastique permet le développement de la marque, dont le matériel participe alors à de nombreuses compétitions nationales et internationales, en France ou à l'étranger.

Depuis le milieu des années 1980, Gymnova connaît un développement important malgré des périodes de profonde mutation. La qualité des innovations et des savoir-faire donne à Gymnova une réputation qui propulse la marque au sommet de la hiérarchie mondiale des fabricants de matériel gymnique.

En 1991, Gymnova décide de s'impliquer davantage dans la protection de la santé et de l'intégrité physique des gymnastes avec des produits révolutionnaires. Gymnova siège pour cela dans les commissions internationales de normalisation. En parallèle, la marque essaie de se développer sur les marchés étrangers pour préparer son avenir international.

Équipements Gymnova aux Championnats du monde 2009.

En 1993, afin de proposer une gamme complète de produits utilisés dans les différentes disciplines de la gymnastique, Gymnova fait l'acquisition de la société Trampolair, qui fabrique du matériel de trampoline, de tumbling et d'acrosport. En 1996, Gymnova s'offre de nouveaux locaux, s'engage dans une démarche de qualité en suivant le référentiel ISO 9001 et crée son service export. En 2000, plus tard, la marque lance son site officiel sur Internet. Entre 2001 et 2003, Gymnova obtient la certification du BVQI sur le « Management par la Qualité » et se positionne parmi les trois leaders mondiaux, confirmant ainsi ses ambitions internationales. La reconnaissance est mondiale et celle de Nadia Comăneci est symbolique : « Pour moi, Gymnova incarne vraiment un matériel conçu par des gymnastes pour protéger les gymnastes[réf. nécessaire] ».

En 2004, l'entreprise se renforce à nouveau, tant sur le plan commercial que technique, en recrutant quatre anciens gymnastes pour répondre de façon encore plus rapprochée aux besoins de ses clients. La marque équipe sa première compétition américaine en 2005 pour la WOGA Classic, ce qui permet par la suite à Gymnova de signer un contrat de sponsoring avec la gymnaste Nastia Liukin et un partenariat avec la société de production du film Stick It[2]. En 2006, Gymnova équipe pour la première fois les Championnats du monde de gymnastique à Århus, au Danemark, puis récidive avec ceux de 2009 à Londres, ce qui permet ensuite d'être la marque retenue pour équiper les Jeux olympiques en 2012, également organisés à Londres. Quatre ans, plus tard, Gymnova est à nouveau retenu pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro.

Références

  1. « Gymnova », sur www.societe.com (consulté le 13 juillet 2019)
  2. Barbara Waechter, « "Stick-it" & Gymnova un partenariat gagnant! », in Le Gymnaste Magazine, no 291, janvier-février 2007, p. 36-37.

>

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes