Gwendoline Finaz de Villaine

Gwendoline Finaz de Villaine
Description de cette image, également commentée ci-après
Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Gwendoline Finaz de Villaine
Informations générales
Naissance
Activité principale Peintre, Auteure-compositrice-interprète, romancière
Activités annexes Actrice, Productrice
Instruments Piano

Gwendoline Finaz de Villaine est une artiste peintre, chanteuse et romancière française.

Carrière artistique

Musique

Ancienne élève de la Maîtrise de Radio France, Sciences Po Paris (diplômée Service public) et HEC (cursus Grande École), elle intègre la Compagnie Roger Louret en 2003 (Les Années Twist, les Années Tube sur TF1)[1].
De formation lyrique, elle participe à plusieurs comédies musicales, dont le premier rôle féminin d'Attention Mesdames et Messieurs[2] avec Michel Fugain aux Folies Bergère en 2005 (M6, EMI Music France, Jean-Claude Camus)[3].
Elle se produit dans des émissions de variété telles que La Fête de la Chanson française[4] avec Daniela Lumbroso sur France 2, les émissions de Marc Olivier Fogiel et Laurent Boyer.
En 2006, elle tourne dans la série produite par France 3 le Réveillon des bonnes réalisée par Michel Hassan, et participe au Grand Prix Claude Lemesle de la Sacem. Suivront des collaborations avec Elie Chouraqui, Tristan Duval (Les Opéras en plein air), des programmations à l'Européen, au Zèbre et au Divan du Monde.

Écriture

Elle est l'auteur de la trilogie les Brumes de Grandville et du roman De Poudre, de Cendre et d'Or (French Pulp Éditions).

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Fresque Hold On ! de Gwendoline Finaz de Villaine - Sorbonne Universités, 7, Quai Saint-Bernard 75005 Paris.

Peinture

Artiste pluridisciplinaire, son travail pictural est influencé par son expérience scénique, le Cubisme, le Surréalisme et l’Art africain.
Passionnée par le rapport entre l'Orient et l'Occident, elle élabore à partir de 2019 une technique personnelle pointilliste, mêlant petits cercles et univers minéral, organique, qu'elle nomme encre caviar et qui devient sa signature picturale.
« Je ne sais jamais où un tableau va m’emmener et je suis toujours étonnée du résultat final, qui apparaît sous mes yeux comme une prémonition, un message de l’au-delà. »
« Dans ma vie, j’ai toujours été en quête de liberté, et la liberté la plus absolue, c’est la peinture. »

L'artiste est sélectionnée pour exposer à la Biennale de Venise 2024.

Fresques et œuvres monumentales

Le mur monumental à la Sorbonne

La peintre est engagée auprès des associations Linkee et Arsso France qui luttent contre la précarité étudiante liée au Covid-19[6]. En juin 2021, elle érige une fresque monumentale de 30 mètres de haut sur l'un des murs du Campus Pierre et Marie Curie (Paris 5ème), au profit de ces causes[7]. Le projet baptisé Hold On ! est un manifeste en faveur des étudiants touchés par la crise sanitaire : il représente une femme sur nuage, qui tient un livre au-dessus de sa tête semblable à un toit ou à un cerf-volant. L'oeuvre reste exposée durant un an sur les quais de Seine, à côté de l'Institut du Monde arabe. La Mairie du 5ème arrondissement de Paris et Sorbonne Universités sont partenaires de cette réalisation.

Les Carmes Haut-Brion

En 2021, l’artiste est sélectionnée pour peindre la cuve numéro 8 du chai du Château les Carmes Haut-Brion, conçu par Philippe Starck et Luc Arsène-Henry à Bordeaux. Commandée par la famille Pichet, sa réalisation représente un visage ovoïde noir et blanc, qui rend hommage au dieu Bacchus.

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Fresque Joséphine réalisée par Gwendoline Finaz de Villaine Place du Panthéon, 3 juin 2022

La fresque d'HEC Paris

En 2021, à la demande du groupe HEC, la peintre réalise le triptyque "Les Ailes d'HEC" pour célébrer les 140 ans du campus de Jouy-en-Josas. "Je souhaite que cette fresque permette aux élèves de déployer leurs ailes et de projeter leurs rêves dans le futur, avec optimisme, confiance et surtout, une créativité sans borne", déclare l'artiste lors de l'inauguration. En mars 2021, les trois dessins originaux de la fresque "Les Ailes d'HEC" et leurs NFTs sont vendus aux enchères par Christie's Paris à la Bourse de Paris/Palais Brongniart.

La fresque monumentale Joséphine Place du Panthéon

Le 3 juin 2022, la Mairie du 5ème arrondissement de Paris et le Panthéon convient l'artiste à réaliser une fresque monumentale de 1000 mètres carré sur la Place du Panthéon, en l'honneur de l'anniversaire de Joséphine Baker. Oeuvre concept, cette fresque est ensuite découpée et distribuée en morceaux signés aux Parisiens[8]. Le concept de l'oeuvre vise à rendre hommage à la générosité et aux valeurs d'humanisme de l'artiste franco-américaine.

La Colombe de la Fenice

En décembre 2022, l'artiste réalise un happening en déployant de nuit l'une des colombes de la fresque Joséphine au Panthéon, au pied de la Fenice à Venise. Elle prolonge ainsi le message de paix et d'universalité de l'artiste Baker au delà des frontières, tout en rendant hommage à ses premières amours, le Bel Canto et l'Opéra italien.

Le Voyage du Dragon : du Panthéon à la Grande Muraille de Chine

Du 1er au 7 juin 2023, l'artiste expose place du Panthéon une installation monumentale constituée d'une fresque au sol de 1000 mètres carrés assortie de deux sculptures dragon de 5 mètres de long et 900 kg chacune. Cette oeuvre, née au Grand Palais éphémère à l'occasion de NFT Paris en février 2023, a pour vocation de s'envoler sur la Grande Muraille de Chine, à Huang Hua Cheng, en juin 2024, afin de célébrer les soixante ans des relations diplomatiques franco-chinoises et l'année du Dragon.

Expositions

Expositions Collectives

  • Espace Basfroi, Paris 11ème - Black And White Parade, décembre 2019.
  • Espace Landowski, Boulogne-Billancourt - Salon d'Automne de Boulogne, novembre 2020 et novembre 2021.
  • Grand Palais éphémère - Art Capital Paris, février 2022.
  • Grand Palais éphémère - NFT Paris, février 2023.
  • Sichuan Art Museum de Chongqing, Chine, Perspectives symbiotiques, novembre 2023. L'exposition est organisée par le Ministère de la Culture et du Tourisme de Chine, le China Arts and Entertainment Group Ltd., l'Association culturelle internationale de Chine et l'Institut des Beaux-Arts du Sichuan. Commissaires d'exposition : Wei Jia, He Guyian.

Expositions Solo

  • Crazy Caviar, Ellia Art Gallery, 14, avenue des Ternes Paris 17e, et 18, rue de Turenne Paris 4e, juin 2022 et septembre 2022.
  • Solo Show, Ellia Art Gallery, 10, rue de Turenne, Paris 4e, avril-mai 2023.

Expositions muséales

  • Musée de la Poste, juin 2023. Y sont exposés un extrait de la fresque monumentale "Le Voyage du Dragon" présentée place du Panthéon, accompagné de son NFT produit par Aika Connection.
  • Sichuan Art Museum de Chongqing, Chine, novembre 2023. Y sont exposées les oeuvres "Une petite fille au chapeau", "Conversation" et la série de dessins "Work in Progress".

Les Brumes de Grandville

Genèse

La trilogie est signée chez B. Editions en 2014, une maison d'édition créée par l'éditeur Eveil et Découvertes. Le premier tome, Les Brumes de Grandville Monotropa Uniflora sort le 15 octobre 2014 en librairie, le second, Les Brumes de Grandville Les Folies de Paris, le 25 février 2016[9]. En décembre 2015, les droits du premier roman sont rachetés par France Loisirs et l'ouvrage intègre le catalogue du groupe[10].

Synopsis

Le roman raconte l'histoire d'une jeune orpheline de dix-sept ans, Apollonie Destrac, qui entre au service d'une famille d'aristocrates comme professeur de musique, au sortir de la Première Guerre mondiale. Il marie les thématiques de la romance historique, du conte social et du fantastique, tout en possédant de fortes connotations autobiographiques[11]. Qualifié de "Downton Abbey fantômesque"[12], l'ouvrage allie enquête policière et histoire d'amour gothique, sur fond de peinture de la France des Années 20.

Symbolisme et ésotérisme

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Gwendoline Finaz de Villaine en dédicaces chez France Loisirs (décembre 2015)

La trilogie des Brumes de Grandville est fortement marquée par le symbolisme et l'ésotérisme. A côté des références bibliques, on y retrouve des thématiques chères à Baudelaire et à Edgar Allan Poe, telles que la numérologie et la symbolique maçonnique, à travers les éléments du Jeu de l'oie présents dans le parc de Grandville, qui guident le cheminement personnel de l'héroïne (le puits, le labyrinthe, la case 58 symbole de mort).

En explorant les rapports avec l'au-delà et la monstruosité du héros, victime d'une malédiction familiale, le roman s'inspire de l'atmosphère du romantisme britannique du 19ème siècle (Byron, Shelley, les sœurs Brontë), tout en développant les codes du roman d'apprentissage fantastique (Rebecca de Daphné du Maurier, Twilight de Stephenie Meyer).

Vie privée

Gwendoline Finaz de Villaine est mariée à Charles Finaz de Villaine depuis 2007. Ils ont deux enfants. Elle vit et travaille à New York.

Notes et références

  1. « Le rideau se lève sur les premières nuits de Monclar », sur la Dépêche.fr, (consulté le ).
  2. « Clip de la comédie musicale Attention Mesdames et Messieurs avec Michel Fugain », sur Youtube, (consulté le ).
  3. « Biographie de Michel Fugain », sur TV5 Monde, (consulté le ).
  4. « Liste des artistes ayant participé à la Fête de la Chanson française », sur France 2.fr (consulté le ).
  5. « Télématin : Une idée à la minute », sur Youtube, (consulté le ).
  6. « Des T-Shirts artistiques pour lutter contre la précarité étudiante », sur Le Parisien.fr, .
  7. « Joséphine Baker en majesté face au panthéon », sur Le Parisien, .
  8. « Annonce de la sortie du tome 2 des Brumes de Grandville de Gwendoline Finaz de Villaine », sur le Figaro.fr, .
  9. « Interview de Gwendoline Finaz de Villaine pour France Loisirs », sur la chaîne Youtube de France Loisirs, (consulté le ).
  10. « Interview de Gwendoline Finaz de Villaine pour le site Deslivresauféminin.com », sur www.deslivresauféminin.com, .
  11. « Avis des libraires sur Les Brumes de Grandville-Monotropa Uniflora de Gwendoline Finaz de Villaine », sur le site des librairies Grangier, .

Liens externes

Article publié sur Wikimonde Plus

  • Portail des arts
  • Portail de l’art contemporain
  • Portail de la musique
  • Portail de la littérature