Guigues II d'Albon

Guigues II d'Albon
Guigues II d'Albon
764 album dauphiné, Dauphins, by AD cropped 2.jpeg
Guigues II d'Albon par Alexandre Debelle (1805-1897).
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Aristocrate
Père
Enfant

Guigues II d'Albon, dit Pinguis (le gras), né vers 1025, mort en 1079, fut comte en Grésivaudan et en Briançonnais de 1070 à 1079.

Biographie

Il était fils de Guigues Ier d'Albon et Adélaïde de Turin.

Surnommé Pinguis du fait de son embonpoint, ce comte se soucie plus d'asseoir son autorité sur son domaine et de l'agrandir que de partir guerroyer au loin. Sa première épouse, issue d’une branche des puissants comtes de Valentinois, est la sœur de l’évêque de Grenoble. En 1070, il épouse en secondes noces la fille du comte de Barcelone, qui est aussi apparentée à la famille normande de Hauteville qui règne en Pouilles et Calabre. Ces différentes alliances matrimoniales étendent ainsi la renommée des Guigues.

Il est possessionné au sud de Vienne, autour de Grenoble (Cornillon, Uriol, Varces ainsi qu'à Briançon). À cette époque, les terres des Guigues n’ont pas d’unité géographique mais leur nombre, comparable à celui des comtes de Savoie ou de Valentinois, est déjà beaucoup plus important que celui de n’importe quel autre seigneur de la région.

Bien que n'ayant pas laissé de traces dans l'histoire, ce personnage a eu le mérite d'affermir la dynastie.

Il avait épousé le 27 avril 1050 Pétronille de Royans, fille d'Arnaud de Royans et de Pétronille de Grenoble, et avait eu :

En secondes noces, il se remarie le 10 mai 1070 avec Inès de Barcelone, fille de Raymond-Bérenger Ier, comte de Barcelone et d'Almodis de la Marche, et avait eu un fils:

Sources