Grand Prix automobile du Viêt Nam

(Redirigé depuis Grand Prix automobile du Vietnam)
Grand Prix automobile du Vietnam
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 55
Longueur du circuit 5,565 km
Distance de course 306,075 km
Conditions de course
Organisateur Vingroup
Résultats
Vainqueur ,
,
Record du tour en course ,
,

Le Grand Prix automobile du Vietnam est une course automobile dont la première édition aura lieu le 5 avril 2020 sur le circuit urbain de Hanoï, un circuit temporaire empruntant les rues de Hanoï, capitale du pays, aux abords du stade national Mỹ Đình.

Grand Prix automobile du Viêt Nam

Sommaire

Projet et annonce

Le stade national Mỹ Đình, aux abords duquel le Grand Prix aura lieu.

En 2017, Bernie Ecclestone avait déjà refusé une offre de 400 millions d'euros pour la tenue d'un Grand Prix dans le pays car, selon lui, il y avait déjà assez de courses dans cette partie du monde, bien que le contrat, d'une durée de dix ans, soit déjà prêt. De plus, l'homme d'affaire souligne que le Viêt Nam n'a aucune histoire avec le sport automobile, comme c'est le cas en Russie ou en Azerbaïdjan où il y a déjà deux Grands Prix[1].

Les discussions continuent avec Liberty Media, le nouveau propriétaire de la Formule 1, et, le , le gouvernement annonce son soutien au projet de Grand Prix dans la capitale[2].

Le , la ville de Hanoï annonce que le projet est approuvé par les instances dirigeantes de la Formule 1 et de la FIA et qu'une course se tiendra à partir d'avril 2020, pendant plusieurs années[3]. L'annonce est confirmée le 7 novembre par Chase Carey, dirigeant du Formula One Group, qui insiste sur le fait que la course permettra d'attirer un nouveau public[4].

Si, initialement, un circuit autour du lac Hoan Kiem est envisagé, les abords du stade national Mỹ Đình sont finalement préférés, en raison notamment de la plus grande largeur des routes[4]. Selon Charlie Whiting, la course devrait se dérouler en grande partie sur des routes déjà existantes.

Selon les autorités locales, l'épreuve sera financée par des investisseurs privés, dont Vingroup, et les coûts engagés compensés par les revenus publicitaires. Le projet devrait coûter entre 50 et 60 millions de dollars[4].

Tracé

Le circuit, situé dans la ville de Hanoï, aux abords du stade, devrait faire 5,565 kilomètres de long, il comprendra vingt-deux virages et une ligne droite principale d'1,5 km où on estime que les monoplaces pourront atteindre la vitesse de 335 km/h. Il s'inspire de tracés existants, comme le Nürburgring pour les virages no 1 et no 2, les virages no 12 à no 15 rappellent la portion allant de Massenet au virage no 1 de Monaco, les virages no 16 à no 19 copient les esses de Suzuka et les trois derniers virages reprennent les virages no 12 à no 14 du circuit international de Sepang[5].

Critiques

Le projet de Grand Prix est cependant critiqué par certains fans mais aussi certains pilotes, Lewis Hamilton faisant le parallèle avec l'échec du Grand Prix automobile d'Inde et évoquant la faible affluence du public au Grand Prix automobile de Turquie. Le pilote britannique critique également l'absence de liens avec le sport automobile dans le pays[6].

Notes et références

  1. « Bernie Ecclestone a dit non au Vietnam », FranceRacing.fr, (consulté le 18 novembre 2018)
  2. « Le Vietnam donne le feu vert à la F1 », FranceRacing.fr, (consulté le 18 novembre 2018)
  3. « Le Vietnam assure qu'il organisera un premier Grand Prix en 2020 », Eurosport, (consulté le 18 novembre 2018)
  4. a b et c « F1: un premier Grand Prix aura lieu au Vietnam en 2020 », Le Point,
  5. Fabien Gaillard, « Découvrez le circuit du Grand Prix du Vietnam à Hanoï. », Motorsport.com,
  6. Grégory Demoen, « Hamilton doute de la pertinence d'un Grand Prix au Vietnam », F1i.auto-moto.com, .