Grand Prix automobile des Pays-Bas 2021

Grand Prix automobile des Pays-Bas 2021
Grand Prix des Pays-Bas 2021
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 72
Longueur du circuit 4,259 km
Distance de course 306,648 km
Conditions de course
Affluence 65 000 spectateurs[1]
Résultats
Vainqueur Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-Honda,
h 30 min 5 s 397
(vitesse moyenne : 204,187 km/h)
Pole position Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-Honda,
min 8 s 885
(vitesse moyenne : 222,58 km/h)
Record du tour en course Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 11 s 097
(vitesse moyenne : 215,654 km/h)

Le Grand Prix automobile des Pays-Bas 2021 (Formula 1 Heineken Dutch Grand Prix 2021), disputé le sur le circuit de Zandvoort, est la 1048e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la 32e édition du Grand Prix des Pays-Bas comptant pour le championnat du monde de Formule 1, la première en 36 ans puisque la Formule 1 n'y est pas revenue depuis 1985, et de la treizième manche du championnat 2021.

Le circuit de Zandvoort est rénové pour le retour de la Formule 1 en 2021 après une dernière édition remporté par Niki Lauda sur McLaren le 25 août 1985. Le banking du virage « Tarzan » a notamment été relevé pour porter son inclinaison à 18°, à la façon de celui de l'Indianapolis Motor Speedway[2]. Le Grand Prix devait faire son retour au calendrier en 2020 mais a été annulé dans le contexte de la pandémie de Covid-19, les responsables du circuit ne souhaitant pas une édition à huis clos[3].

Devant ses dizaines de milliers de supporters de l'Oranje Army qui garnissent les tribunes du circuit tracé dans les dunes au bord de la mer du Nord, Max Verstappen obtient sa septième pole position de la saison et la dixième de sa carrière. Creusant un écart important lors de sa première tentative en Q3, il manque de se faire souffler la position de pointe par Lewis Hamilton lorsque son aileron arrière mobile ne s'ouvre pas dans la dernière ligne droite à la fin de son deuxième tour rapide. Il devance néanmoins son rival de 38 millièmes de secondes, provoquant une ovation de soulagement de la foule. Valtteri Bottas, auteur du troisième temps, part en deuxième ligne devant Pierre Gasly, plus rapide que les pilotes Ferrari et qui se qualifie dans le « top 6 » pour la dixième fois en treize courses cette saison. Charles Leclerc est suivi par Carlos Sainz Jr. (malgré une monoplace très endommagée après son accident des essais libres) sur la troisième ligne. Septième, Antonio Giovinazzi réalise la meilleure qualification de sa carrière et part en quatrième ligne, accompagné par Esteban Ocon. Fernando Alonso et Daniel Ricciardo sont en cinquième ligne ; son coéquipier Lando Norris n'a pas dépassé la Q2 et Sergio Pérez s'est retrouvé piégé en Q1. Kimi Räikkönen, testé positif au Covid-19, quitte le circuit avant la dernière séance d'essais ; Robert Kubica le remplace au volant de l'Alfa Romeo C41 et se qualifie en dix-huitième position.

Max Verstappen s'impose pour la septième fois de la saison, et la dix-septième fois de sa carrière, au terme d'une course où l'écurie Mercedes a tout tenté pour contrecarrer ses plans. Par deux fois, au vingt-et-unième et au trente-neuvième tour, Lewis Hamilton essaye de réaliser l'undercut mais Red Bull couvre parfaitement cette stratégie en arrêtant son pilote dans la foulée, alors que Valtteri Bottas est maintenu en piste après les premiers passages aux stands des deux rivaux pour tenter de le ralentir. Mais « Super Max » comble ses dizaines de milliers de supporters en dépassant facilement la Mercedes no 77 et Hamilton, qui le pourchasse tout au long des 72 tours, n'est jamais en position d'abaisser son aileron arrière mobile, se plaignant même de l'aisance avec laquelle son rival trace son chemin dans le trafic au milieu des retardataires. Alors que Verstappen finit la course en pneus durs, le septuple champion du monde détient le meilleur tour en course depuis le cinquantième tour, quand Bottas, chaussé de neuf au soixante-septième tour, se voit intimer l'ordre de ne pas ravir le point bonus à son leader. Le Finlandais passant outre, Hamilton est contraint de regagner les stands pour la troisième fois, à deux boucles de l'arrivée, après avoir dit « J'ai besoin de ce point ! » afin de reprendre son bien, en 1 min 11 s 097, sous le drapeau à damier. Ainsi, il limite à trois points son retard au championnat sur le pilote Red Bull qui en reprend les commandes. Verstappen dépasse également les 1 000 tours en tête depuis le début de sa carrière. Derrière les trois premiers, Verstappen, Hamilton et Bottas améliorant leur record en partageant un podium pour la dix-huitième fois, tous les autres finissent à au moins un tour du vainqueur.

Quatrième sur la grille, Pierre Gasly l'est également à l'arrivée, en maintenant sans difficulté Charles Leclerc derrière lui du début à la fin de l'épreuve ; les cinq premiers sur la grille franchissent la ligne d'arrivée dans le même ordre. Gasly est, par ailleurs, l'auteur d'un beau dépassement sur Fernando Alonso par le haut du banking du virage « Tarzan » après son premier arrêt, au vingt-huitième tour. Alonso dépasse Carlos Sainz Jr. dans la dernière boucle pour prendre la sixième place. Sergio Pérez, parti de la voie des stands puis victime d'un gros « plat » sur ses pneus qui l'oblige à retourner au box, remonte du fond de peloton, en se jouant notamment des deux McLaren et d'Esteban Ocon, se classe huitième et est élu « pilote du jour ». Ocon, neuvième, devance Lando Norris qui prend le dernier point en jeu.

Arrivé avec trois points de retard sur Hamilton pour son Grand Prix national, Verstappen (224,5 points) en repart avec trois d'avance sur son rival (221,5 points). Bien loin des deux pilotes en course pour le titre de champion du monde, Bottas (123 points) reprend la troisième place à Norris (114 points). Pérez tient la cinquième place (108 points) alors que Leclerc (92 points) dépasse son coéquipier Sainz (89,5 points), au sixième rang ; suivent Gasly (66 points), Ricciardo (56 points) et Alonso dixième (46 points), talonné par son coéquipier Ocon (44 points). Avec ses deux voitures sur le podium, Mercedes Grand Prix, totalise 344,5 points au championnat des constructeurs et conserve 12 unités d'avance sur Red Bull Racing (332,5 points). Ferrari monte pour la première fois de la saison sur le podium (181,5 points) en délogeant McLaren Racing (170 points). Au cinquième rang, Alpine (90 points) est suivie par AlphaTauri (84 points), Aston Martin (53 points), Williams (20 points) et Alfa Romeo, neuvième avec 3 points quand Haas n'en compte toujours aucun.

Pneus disponibles

Pneus disponibles à Zandvoort[4]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C1)
Représentation des pneus medium
Medium (Type C2)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C3)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres

Première séance, le vendredi de 11 h 30 à 12 h 30

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 11 s 500
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 11 s 597 + 0 s 097
3 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 min 11 s 601 + 0 s 101
4 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 11 s 623 + 0 s 123
5 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 11 s 738 + 0 s 238
6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 1 min 12 s 158 + 0 s 658

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[6]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 10 s 902
2 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 min 11 s 056 + 0 s 154
3 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 1 min 11 s 074 + 0 s 172
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 11 s 132 + 0 s 230
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 11 s 264 + 0 s 362
6 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 1 min 11 s 280 + 0 s 378

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[7]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 09 s 623
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 10 s 179 + 0 s 556
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 10 s 417 + 0 s 794
4 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 1 min 10 s 526 + 0 s 903
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 1 min 10 s 670 + 1 s 047
6 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 1 min 10 s 781 + 1 s 158

Séance de qualification

Résultats des qualifications

Résultats des qualifications[10]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 10 s 036 1 min 09 s 071 1 min 08 s 885
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 10 s 114 1 min 09 s 726 1 min 08 s 923
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 10 s 219 1 min 09 s 769 1 min 09 s 222
4 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 10 s 274 1 min 09 s 541 1 min 09 s 478
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 09 s 829 1 min 09 s 437 1 min 09 s 527
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 min 10 s 022 1 min 09 s 870 1 min 09 s 537
7 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 10 s 050 1 min 10 s 033 1 min 09 s 590
8 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 1 min 10 s 179 1 min 09 s 919 1 min 09 s 933
9 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 1 min 10 s 435 1 min 10 s 020 1 min 09 s 956
10 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 1 min 10 s 255 1 min 09 s 865 1 min 10 s 166
11 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 1 min 10 s 382 1 min 10 s 332
12 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 1 min 10 s 438 1 min 10 s 367
13 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 1 min 10 s 489 1 min 10 s 406
14 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 1 min 10 s 093 1 min 11 s 161
15 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Honda 1 min 10 s 462 1 min 11 s 314
16 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 1 min 10 s 530
17 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Aston Martin-Mercedes 1 min 10 s 731
18 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Alfa Romeo-Ferrari 1 min 11 s 301
19 Drapeau de l'Allemagne Mick Schumacher Haas-Ferrari 1 min 11 s 387
20 Russian Automobile Federation flag.svg Nikita Mazepin Haas-Ferrari 1 min 11 s 875
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 14 s 717 (107 % de 1 min 09 s 829)

Grille de départ

  • Sergio Pérez, auteur du dix-septième temps des qualifications, doit partir depuis la voie des stands après le changement de son moteur : « Compte-tenu de la position de Sergio sur la grille, nous avons décidé, avec l'équipe, de profiter de l'occasion pour installer de nouveaux composants d'unité de puissance sur sa voiture. Comme certaines de ces pièces sont d'une spécification différente, il partira de la voie des stands[11]. » ;
  • Nicholas Latifi, auteur du quatorzième temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de cinq places sur la grille de départ après le changement de sa boîte de vitesses après les dommages subis lors de son accident, en Q2, quand il est sorti dans le virage no 8, subissant un choc à 38 g ; il devait s'élancer de la dix-neuvième place mais part finalement de la voie des stands puisqu'un museau et un aileron avant de spécification différente sont installés sur sa Williams[12],[11].

Course

Classement de la course

Classement de la course[13]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 72 1 h 30 min 05 s 397 (204,187 km/h) 1 25
2 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 72 + 20 s 932 2 18 + 1
3 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 72 + 56 s 460 3 15
4 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 71 + 1 tour 4 12
5 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 71 + 1 tour 5 10
6 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 71 + 1 tour 9 8
7 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 71 + 1 tour 6 6
8 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 71 + 1 tour Pitlane 4
9 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 71 + 1 tour 8 2
10 4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 71 + 1 tour 13 1
11 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 71 + 1 tour 10
12 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 70 + 2 tours 12
13 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Aston Martin-Mercedes 70 + 2 tours 15
14 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 70 + 2 tours 7
15 88 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Alfa Romeo-Ferrari 70 + 2 tours 16
16 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 70 + 2 tours Pitlane
17 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 69 Boîte de vitesses 11
18 47 Drapeau de l'Allemagne Mick Schumacher Haas-Ferrari 69 + 3 tours 17
Abd. 22 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Honda 48 Moteur 14
Abd. 9 Russian Automobile Federation flag.svg Nikita Mazepin Haas-Ferrari 41 Hydraulique 18

Pole position et record du tour

Tours en tête

Classements généraux à l'issue de la course

Pilotes[17]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 224,5
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 221,5
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 123
4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 114
5 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 108
6 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 92
7 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 89,5
8 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 66
9 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 56
10 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 46
11 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 44
12 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Aston Martin-Mercedes 35
13 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Honda 18
14 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 18
15 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 13
16 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 7
17 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 2
18 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1
Constructeurs[18]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 344,5
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 332,5
3 Drapeau de l'Italie Ferrari 181,5
4 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 170
5 Drapeau de la France Alpine-Renault 90
6 Drapeau de l'Italie AlphaTauri-Honda 84
7 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin-Mercedes 53
8 Drapeau du Royaume-Uni Williams-Mercedes 20
9 Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 3

Statistiques

Le Grand Prix des Pays-Bas 2021 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Max Verstappen passe la barre des 1 000 tours en tête d'un Grand Prix (1 055 tours en tête)[25] ;
  • Max Verstappen gagne son Grand Prix national pour la première fois[26] ;
  • Hamilton, Verstappen et Bottas partagent le podium pour la dix-huitième fois, améliorant leur précédent record[27] ;
  • Alors qu'il vient d'annoncer que la saison en cours serait la dix-neuvième et dernière de sa carrière, Kimi Räikkönen est testé positif au Covid-19. Le samedi matin, asymptomatique, le Finlandais de 41 ans doit regagner son hôtel en isolement. Robert Kubica le remplace au volant de l'Alfa Romeo C41 pour le reste du weekend[28]. Cas contact, Jost Capito, patron de Williams F1 Team, quitte lui aussi le circuit de Zandvoort[29] ;
  • Avec 17 victoires sans avoir encore remporté de titre de champion du monde, Max Verstappen précède le « pilote sans couronne » Stirling Moss (16 victoires et jamais titré)[30] ;
  • Sergio Pérez est élu « pilote du jour » à l'issue d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[31] ;
  • Danny Sullivan (15 Grands Prix chez Tyrrell Racing en 1983, 2 points, vainqueur des 500 miles d'Indianapolis 1985 et champion CART en 1988) a été nommé par la FIA conseiller pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[32].

Notes et références

  1. « GRAND PRIX DES PAYS-BAS 2021 », sur zonef1.com, (consulté le )
  2. (en) Formula One Administration, « Officiel : Formula 1 Heineken Dutch Grand Prix 2020 - Circuit Zandvoort », sur formula1.com (consulté le )
  3. Olivier Ferret, « Officiel : Zandvoort annule le GP des Pays-Bas de F1 pour 2020. La première édition aura lieu en 2021. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  4. (en) « Pirelli reveal compounds for 2021 season, including nominations for new Dutch and Saudi Arabian GPs », sur formula1.com, (consulté le )
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 HEINEKEN DUTCH GRAND PRIX 2021 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le )
  6. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 HEINEKEN DUTCH GRAND PRIX 2021 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le )
  7. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 HEINEKEN DUTCH GRAND PRIX 2021 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le )
  8. Fabien Gaillard, « Räikkönen positif au COVID-19, Kubica le remplace à Zandvoort », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  9. Olivier Ferret, « Officiel : Raikkonen, positif au Covid, forfait à Zandvoort. Robert Kubica le remplace. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  10. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 HEINEKEN DUTCH GRAND PRIX 2021 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le )
  11. a et b Fabien Gaillard, « Pérez et Latifi partiront des stands à Zandvoort. », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  12. Olivier Ferret, « Latifi pénalisé sur la grille après un changement de boîte. », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  13. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 HEINEKEN DUTCH GRAND PRIX 2021 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le )
  14. « Pay-Bas 2021 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le )
  15. Formula One Management, « FORMULA 1 HEINEKEN DUTCH GRAND PRIX 2021 - FASTEST LAPS », sur formula1.com, (consulté le )
  16. « Pays-Bas 2021 - Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le )
  17. « Pays-Bas 2021 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le )
  18. « Pays-Bas 2021 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le )
  19. « Max Verstappen -Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le )
  20. « Red Bull Racing - Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le )
  21. « Max Verstappen - Victoire », sur statsf1.com, (consulté le )
  22. « Red Bull Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  23. « Moteur Honda - Victoires », sur statsf1.com, (consulté en )
  24. « Mercedes- Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le )
  25. « Max Verstappen - Tours en tête/Km en tête », sur statsf1.com, (consulté le )
  26. « Victoires Par GP national - VERSTAPPEN Max / Pays-Bas », sur statsf1.com, (consulté le )
  27. « Pdoiums - trio le plus souvent ensemble », sur statsf1.com, (consulté le )
  28. (en) Formula One Management, « Raikkonen ruled out of Dutch GP after positive Covid-19 test – Kubica to race in his place. », sur formula1.com, (consulté le )
  29. (en) Formula One Management, « Williams boss Jost Capito won't return to Dutch GP paddock as a 'precaution' after contact with Raikkonen », sur formula1.com, (consulté le )
  30. Stéphane Vrignaud, « Grand Prix des Pays-Bas - bonus-malus : rêve orange pour Max Verstappen (Red Bull) et rififi chez Mercedes », sur eurosport.fr, (consulté le )
  31. Fabien Gaillard, « Sergio Pérez élu "Pilote du Jour" du GP des Pays-Bas 2021. », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  32. (en) « 2021 Dutch Grand Prix - preview 3 », sur fia.com, (consulté le )

Lien externe