Grand Prix automobile de Bahreïn 2019

Grand Prix de Bahreïn 2019
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 57
Longueur du circuit 5,412 km
Distance de course 308,238 km
Conditions de course
Résultats
Vainqueur Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 34 min 21 s 295
(vitesse moyenne : 196,007 km/h)
Pole position Drapeau de Monaco Charles Leclerc,
Ferrari,
min 27 s 866
(vitesse moyenne : 221,738 km/h)
Record du tour en course Drapeau de Monaco Charles Leclerc,
Ferrari,
min 33 s 411
(vitesse moyenne : 208,575 km/h)

Le Grand Prix automobile de Bahreïn 2019 (2019 Formula 1 Gulf Air Bahrain Grand Prix), disputé le sur le circuit international de Sakhir à Sakhir, est la 999e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la seizième édition du Grand Prix de Bahreïn comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et la deuxième manche du championnat 2019. La deuxième séance d'essais libres, les qualifications et la course sont disputés de nuit.

Dominateur des trois phases des qualifications après des essais libres maîtrisés, Charles Leclerc obtient la première pole position de sa carrière, dès sa deuxième course pour la Scuderia Ferrari, au volant de la SF90 ; il bat également le record du tracé de Sakhir, à 221,738 km/h de moyenne. Premier pilote monégasque à s'élancer en tête d'un Grand Prix, il devance son coéquipier Sebastian Vettel de trois dixièmes de seconde pour une première ligne entièrement rouge, comme en 2018. Plus proches des Ferrari que lors des essais libres, Lewis Hamilton et Valtteri Bottas suivent en deuxième ligne. Max Verstappen, auteur du cinquième temps, s'élance de la troisième ligne, devant Kevin Magnussen ; ils précèdent Carlos Sainz Jr. et Kimi Räikkönen, alors que Lando Norris et Daniel Ricciardo occupent la cinquième ligne de la grille de départ. Romain Grosjean, auteur du huitième temps est pénalisé et s'élance de la onzième place.

Lewis Hamilton obtient sa première victoire de la saison, la soixante-quatorzième de sa carrière, et Mercedes Grand Prix un quarante-sixième doublé dans l'ordre inverse de celui réalisé à Melbourne deux semaines plus tôt ; les Flèches d'Argent doivent toutefois ce résultat à un problème de perte de puissance touchant Charles Leclerc à onze tours de l'arrivée. Le jeune Monégasque rate son départ, est débordé par son coéquipier Sebastian Vettel puis par Valtteri Bottas, et ensuite sévèrement menacé par Hamilton dans les premiers virages. En l'espace de six tours, Leclerc repasse tout d'abord Bottas (qui cède à une attaque de Hamilton au virage suivant, perdant deux positions d'un coup) puis il double son coéquipier Vettel à l'aide de l'aileron arrière mobile avant de caracoler en tête durant quarante tours ; bien plus rapide que ses poursuivants, il creuse peu à peu l'écart et obtient le point du meilleur tour en course dans sa trente-huitième boucle. Derrière lui, au même moment, Hamilton dépasse Vettel ; dans ce combat roue contre roue, le pilote allemand part, tout seul, en tête-à-queue dans le virage no 4 et abîme considérablement ses gommes. Les vibrations engendrées provoquent la casse de son aileron avant qui se détache en ligne droite ; il perd dès lors tout espoir de podium.

Alors qu'il a dix secondes d'avance sur Hamilton, Charles Leclerc annonce dans son quarante-sixième tour rencontrer un problème de moteur : un court-circuit sur un injecteur d'un des six cylindres du groupe propulseur sera ultérieurement identifié. Il s'en trouve considérablement ralenti avec une perte d'environ 160 chevaux, et ne peut faire face au retour des Mercedes qui lui reprennent de cinq à six secondes par boucle. Hamilton le dépasse au quarante-huitième tour, Bottas au cinquante-quatrième et Max Verstappen s'apprête à faire de même quand les deux Renault tombent en panne simultanément au bord du circuit, entraînant la sortie de la voiture de sécurité pour les trois derniers tours, ce qui permet à Leclerc de conserver sa position et d'obtenir le premier podium de sa carrière avant d'être désigné « pilote du jour ».

À l'arrivée, Hamilton n'a de cesse de dire que Leclerc méritait la victoire et souligne la chance dont il a bénéficié. Son premier geste, une fois sorti de sa voiture, est d'aller réconforter le pilote Ferrari en lui expliquant qu'il « a de nombreuses victoires devant lui. » Verstappen se classe quatrième devant Vettel, remonté après son passage au stand pour changer de museau pour prendre dix points ; au sixième rang, Lando Norris marque les premiers points de sa carrière, emmenant Kimi Räikkönen dans son sillage alors que Pierre Gasly marque pour la première fois pour Red Bull, devant le Thaïlandais Alexander Albon qui ouvre lui aussi son compteur. Sergio Pérez prend le point restant.

Valtteri Bottas mène toujours le championnat avec 44 points, un de plus que Lewis Hamilton (43 points). Max Vertsappen est au troisième rang avec 27 points, devant Charles Leclerc (26 points, avec celui de son meilleur tour à Bahreïn). Suivent Vettel (22 points) Raïkkönen (10 points), Norris et Kevin Magnussen, tous deux avec huit points. Mercedes Grand Prix augmente son avance en tête du championnat des constructeurs avec 87 points et devance Ferrari (43 points), Red Bull (27 points), Alfa Romeo Racing (10 points), McLaren et Haas (8 points), Renault (6 points), Racing Point et Toro Rosso (3 points) ; seul Williams n'a pas encore marqué.

Pneus disponibles

Pneus disponibles à Sakhir[1]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
    Durs (Type C1)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C2)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C3)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
Représentation des pneus pluie
   Pluie

Essais libres

Première séance, le vendredi de 14 h à 15 h 30

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d'essais libres[2]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 30 s 354
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 30 s 617 + 0 s 263
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 31 s 328 + 0 s 974
4 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 31 s 601 + 1 s 247
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 31 s 673 + 1 s 319
6 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 1 min 31 s 815 + 1 s 461
  • Pour la première fois de sa carrière en Formule 1, Charles Leclerc réalise le meilleur temps d'une séance d'essais.

Deuxième séance, le vendredi de 18 h à 19 h 30

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d'essais libres[3]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 28 s 846
2 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 28 s 881 + 0 s 035
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 29 s 499 + 0 s 603
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 29 s 557 + 0 s 711
5 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 29 s 669 + 0 s 823
6 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 29 s 725 + 0 s 879

Troisième séance, le samedi de 15 h à 16 h

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[4]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 29 s 569
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 29 s 738 + 0 s 169
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 30 s 334 + 0 s 765
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 30 s 389 + 0 s 820
5 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 30 s 818 + 1 s 249
6 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 30 s 910 + 1 s 341

Séance de qualification

Résultats des qualifications

Résultats des qualifications[5]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 28 s 495 1 min 28 s 046 1 min 27 s 866
2 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 1 min 28 s 733 1 min 28 s 356 1 min 28 s 160
3 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 1 min 29 s 262 1 min 28 s 578 1 min 28 s 190
4 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 29 s 498 1 min 28 s 830 1 min 28 s 256
5 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 29 s 579 1 min 29 s 109 1 min 28 s 752
6 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 1 min 29 s 532 1 min 29 s 017 1 min 28 s 757
7 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 1 min 29 s 528 1 min 29 s 055 1 min 28 s 813
8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 1 min 29 s 688 1 min 29 s 249 1 min 29 s 015
9 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 29 s 959 1 min 29 s 471 1 min 29 s 022
10 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Renault 1 min 29 s 381 1 min 29 s 258 1 min 29 s 043
11 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 1 min 29 s 859 1 min 29 s 488
12 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 1 min 29 s 514 1 min 29 s 513
13 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 1 min 29 s 900 1 min 29 s 526
14 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1 min 29 s 893 1 min 29 s 756
15 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1 min 29 s 876 1 min 29 s 854
16 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 30 s 026
17 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 1 min 30 s 034
18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 1 min 30 s 217
19 Drapeau de la Grande-Bretagne George Russell Williams-Mercedes 1 min 31 s 759
20 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 1 min 31 s 799
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 34 s 689 (107 % de 1 min 28 s 495)

Grille de départ

  • Romain Grosjean, auteur du huitième temps, est pénalisé d'un recul de trois places sur la grille de départ pour avoir gêné Lando Norris dans son tour rapide en Q1 ; il s'élance onzième[6],[7].
La grille de qualification du Grand Prix de Bahreïn 2019
Schéma de la grille de départ du Grand Prix de Bahreïn 2019
La grille de départ du Grand Prix de Bahreïn 2019

Course

Classement de la course

Classement de la course[8]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 57 1 h 34 min 21 s 295 (196,007 km/h) 3 25
2 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 57 + 2 s 980 4 18
3 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 57 + 6 s 131 1 15 + 1
4 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 57 + 6 s 408 5 12
5 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 57 + 36 s 068 2 10
6 4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 57 + 45 s 754 9 8
7 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 57 + 47 s 470 8 6
8 10 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 57 + 58 s 094 13 4
9 23 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 57 + 1 min 02 s 697 12 2
10 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-Mercedes 57 + 1 min 03 s 696 14 1
11 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 57 + 1 min 04 s 599 16
12 26 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 56 + 1 tour (dont 5 s de pénalité purgées en course) 15
13 20 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 56 + 1 tour 6
14 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-Mercedes 56 + 1 tour 18
15 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 56 + 1 tour 19
16 88 Drapeau de la Pologne Robert Kubica Williams-Mercedes 55 + 2 tours 20
17 27 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 53 Moteur 17
18 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo Renault 53 Perte de puissance 10
19 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. McLaren-Renault 53 Boîte de vitesses 18
Abd. 8 Drapeau de la France Romain Grosjean Haas-Ferrari 16 Dégâts 11

Pole position et record du tour

Tours en tête

Classements généraux à l'issue de la course

Pilotes[12]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 44
2 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 43
3 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 27
4 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 26
5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Ferrari 22
6 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 10
7 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Renault 8
8 Drapeau du Danemark Kevin Magnussen Haas-Ferrari 8
9 Drapeau de l'Allemagne Nico Hülkenberg Renault 6
10 Drapeau de la France Pierre Gasly Red Bull-Honda 4
11 Drapeau du Canada Lance Stroll Racing Point-BWT Mercedes 2
12 Drapeau de la Thaïlande Alexander Albon Toro Rosso-Honda 2
13 Drapeau de la Russie Daniil Kvyat Toro Rosso-Honda 1
14 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Racing Point-BWT Mercedes 1
Constructeurs[13]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 87
2 Drapeau de l'Italie Ferrari 48
3 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 31
4 Drapeau de la Suisse Alfa Romeo-Ferrari 10
5 Drapeau de la Grande-Bretagne McLaren-Renault 8
6 Drapeau des États-Unis Haas-Ferrari 8
7 Drapeau de la France Renault 6
8 Drapeau de la Grande-Bretagne Racing Point-BWT Mercedes 3
9 Drapeau de l'Italie Toro Rosso-Honda 3

Statistiques

Le Grand Prix de Bahreïn 2019 représente :

Au cours de ce Grand Prix :

  • Charles Leclerc est, à l'occasion du 999e Grand Prix comptant pour le championnat du monde, le 99e pilote à réaliser une pole position[24] ;
  • Lando Norris inscrit ses premiers points (8 points de la sixième place) pour son deuxième départ en Grand Prix[25] ;
  • Alexander Albon inscrit ses premiers points (2 points de la neuvième place) pour son deuxième départ en Grand Prix[26] ;
  • Charles Leclerc est élu « Pilote du jour » à l'issue d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[27] ;
  • Garry Connelly (représentant de l'Australie au conseil mondial du sport automobile et directeur de l'Institute of Motorsport Safety en Australie) intègre le groupe des commissaires de course[28] ;
  • Emanuele Pirro (37 départs en Grands Prix de Formule 1, 3 points inscrits entre 1989 et 1991 et quintuple vainqueur des 24 Heures du Mans en 2000, 2001, 2002, 2006 et 2007) est nommé conseiller auprès des commissaires de course par la FIA pour les aider dans leurs jugements[29].

Notes et références

  1. (en) « PIRELLI ANNOUNCES COMPOUND CHOICES AND MANDATORY SETS FOR THE FOUR 2019 STARTING GRANDS PRIX », sur news.pirelli.com, (consulté en 15 mars 2019 2018)
  2. Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2019 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le 29 mars 2019)
  3. Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2019 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le 29 mars 2019)
  4. Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2019 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le 30 mars 2019)
  5. Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2019 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le 30 mars 2019)
  6. Emmanuel Touzot, « Trois places de pénalité sur la grille pour Grosjean », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le 31 mars 2019)
  7. Basile Davoine, « Grosjean pénalisé sur la grille de départ », sur fr.motorsport.com, (consulté le 31 mars 2019)
  8. Formula One Management, « FORMULA 1 GULF AIR BAHRAIN GRAND PRIX 2019 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  9. « Bahreïn 2019 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le 30 mars 2019)
  10. « Bahreïn 2019 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  11. « Bahreïn 2019 Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  12. « Bahreïn 2019 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  13. « Bahreïn 2019 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  14. « Charles Leclerc pole positions », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  15. « Pole positions par âge », sur statsf1.com, (consulté le 30 mars 2019)
  16. « Statistiques nations - pole positions Chronologie », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  17. Marion Poidevin, « GP du Bahreïn : première pole pour Charles Leclerc », sur lequipe.fr, (consulté le 31 mars 2019)
  18. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 201918)
  19. « Charles Leclerc podiums », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 201918)
  20. « Charles Leclerc meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 201918)
  21. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  22. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  23. « Constructeurs Doublés », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  24. « Leclerc, 99e poleman de l'histoire en 999 grands prix », sur eurosport.fr, (consulté le 31 mars 2019)
  25. « Lando Norris Points », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  26. « Alexander Albon Points », sur statsf1.com, (consulté le 31 mars 2019)
  27. Fabien Gaillard, « Leclerc élu "Pilote du Jour" du GP de Bahreïn 2019 », sur fr.motorsport.com, (consulté le 1er avril 2019)
  28. Vincent Lalanne-Sicaud, « F1 - GP DE BAHREÏN: LES DONNÉES CLÉS », sur news.sportauto.fr, (consulté le 29 mars 2019)
  29. Fab, « GP BAHREÏN 2019 Le commissaire-pilote », sur savf1.fr, (consulté le 30 mars 2019)

Lien externe