Grand Prix automobile d'Espagne 2021

Grand Prix d'Espagne 2021
Tracé de la course
Données de course
Nombre de tours 66
Longueur du circuit 4,675 km
Distance de course 308,424 km
Conditions de course
Affluence 1000 spectateurs[1]
Résultats
Vainqueur Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
h 33 min 7 s 680
(vitesse moyenne : 198,709 km/h)
Pole position Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton,
Mercedes,
min 16 s 741
(vitesse moyenne : 219,309 km/h)
Record du tour en course Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen,
Red Bull-Honda,
min 18 s 149
(vitesse moyenne : 215,358 km/h)

Le Grand Prix automobile d'Espagne 2021 (Formula 1 Aramco Gran Premio de Espana 2021) disputé le 9 mai 2021 sur le circuit de Barcelone, est la 1039e épreuve du championnat du monde de Formule 1 courue depuis 1950. Il s'agit de la cinquante-troisième édition du Grand Prix d'Espagne comptant pour le championnat du monde de Formule 1 et de la quatrième manche du championnat 2021. L'épreuve se dispute pour la trente-et-unième fois depuis 1991 sur le circuit catalan (contre neuf fois à Jarama, cinq fois à Jerez et quatre fois au Parc de Montjuïc) sur un tracé légèrement modifié avec le resurfaçage du virage 10 en une courbe rapide. Dans le contexte de la pandémie de Covid-19, ce Grand Prix d'Espagne 2021 ne se dispute pas totalement à huis clos, puisque 1000 spectateurs par jour sont admis en tribunes.

Sur un circuit où les Mercedes n'ont pas été battues en qualifications depuis 2013, Lewis Hamilton tourne une page de l'histoire de la Formule 1. Dès son premier tour rapide dans la troisième phase, il devance Max Verstappen de 36 millièmes de seconde, écart qui devient définitif puisqu'aucun des deux n'améliore lors de leur deuxième tentative ; le septuple champion du monde atteint ainsi les cent pole positions, quinze ans après sa première, obtenue au Grand Prix du Canada 2007. Il déclare : « C'est incroyable. Jamais je n'aurais imaginé ça quand je suis arrivé chez Mercedes il y a sept ans. Je suis heureux comme si c'était ma première pole[2]. » Sur la deuxième ligne, Valtteri Bottas est à 132 millièmes de seconde, accompagné par Charles Leclerc, quatrième à sept dixièmes de seconde d'Hamilton. Esteban Ocon obtient sa meilleure qualification avec Renault puis Alpine en réalisant le cinquième temps pour partir en troisième ligne devant Carlos Sainz. Daniel Ricciardo, le plus rapide des pilotes McLaren, s'élance de la quatrième ligne aux côtés de Sergio Pérez. Lando Norris, auteur du meilleur temps de la Q1, termine l'exercice avec le neuvième temps et précède Fernando Alonso sur la cinquième ligne.

Lewis Hamilton remporte la 98e victoire de sa carrière, sa cinquième consécutive sur le circuit catalan, et sa sixième au Grand Prix d'Espagne. Ce troisième succès en quatre courses cette saison repose sur une option stratégique parfaitement exécutée tant dans le timing que grâce à la qualité de son pilotage, ce qui lui vaut d'être élu « pilote du jour ». Devancé par Verstappen au premier virage, il n'est pas en mesure de l'attaquer, dans une première partie de course ponctuée par la sortie de la voiture de sécurité au huitième tour et par la première salve des changements de pneus. De plus, en s'approchant trop près de son rival grâce à l'usage de son aileron arrière mobile dans la grande ligne droite, il ne parvient qu'à user exagérément ses gommes medium. Son stand choisit dès lors de le rappeler pour un deuxième arrêt « surprise » au bout de quarante-deux boucles, piégeant ainsi le pilote néerlandais obligé de continuer avec des gommes medium chaussées au vingt-quatrième tour. Reparti à vingt-deux secondes de Verstappen, dont le train de pneus se dégrade tour après tour, et derrière son coéquipier Bottas qui le laisse passer sur ordre de l'écurie après avoir résisté durant quelques virages, il reprend deux secondes au tour à son rival et le dépasse dès sa première attaque, en bout de ligne droite, à six boucles du terme. Verstappen déclare : « J'étais une cible facile[3]. » Assuré de la deuxième place, ce dernier rentre pour chausser des gommes tendres et s'attribue le point bonus du meilleur tour en course.

Dépassé par Charles Leclerc dès le troisième virage, reprenant son bien à deux reprises, d'abord par le jeu des premiers arrêts au stand puis grâce à un dépassement par l'extérieur au cinquante-septième tour, Valtteri Bottas accompagne Hamilton et Verstappen sur le podium pour la seizième fois. Leclerc termine, isolé, au quatrième rang devant Sergio Pérez qui a bataillé tout du long avec Daniel Ricciardo (sixième) et Carlos Sainz Jr. (septième et dernier pilote dans le tour du vainqueur). Lando Norris, averti par la direction de course pour avoir zigzagué sur la piste, se classe huitième. Les pilotes Alpine ayant opté pour une stratégie à un seul arrêt, rétrogradent en fin de course ; Esteban Ocon sauve néanmoins les deux points du neuvième rang, talonné par Pierre Gasly. Ce dernier récupère l'unité restante en dépassant Lance Stroll en vue de l'arrivée ; il était pourtant reparti dernier après son premier arrêt au dix-huitième tour où il avait purgé une pénalité de cinq secondes pour avoir dépassé son emplacement sur la grille de départ.

Lewis Hamilton (94 points, trois victoires, une deuxième place et un meilleur tour) et Max Verstappen (80 points, une victoire, trois deuxièmes places et un meilleur tour) réalisent chacun leur meilleur début de saison après quatre courses depuis le début leurs carrières. Bottas (47 points) dépasse Norris (41 points) alors que Leclerc reste cinquième (40 points) ; suivent Pérez (32 points), Ricciardo (24 points), Sainz (20 points), Ocon (10 points) et Gasly (8 points). Mercedes Grand Prix (141 points) augmente son avance sur Red Bull Racing (112 points) au championnat des constructeurs. Les autres écuries sont déjà distancées : McLaren Racing, troisième avec 65 points, précède Ferrari (60 points), Alpine (15 points), AlphaTauri (10 points) et Aston Martin (5 points). Alfa Romeo, Haas et Williams n'ont pas encore marqué.

Pneus disponibles

Pneus disponibles à Barcelone[4]
Pneus pour piste sèche Pneus pluie
Représentation des pneus durs
Durs (Type C1)
Représentation des pneus medium
Médiums (Type C2)
Représentation des pneus tendres
Tendres (Type C3)
    Représentation des pneus intermédiaires
Intermédiaires
   Représentation des pneus pluie
      Pluie

Essais libres

Première séance, le vendredi de 11 h 30 à 12 h 30

Temps réalisés par les six premiers de la première séance d’essais libres[5]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 18 s 504
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 18 s 537 + 0 s 033
3 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 18 s 627 + 0 s 123
4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 1 min 18 s 944 + 0 s 440
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 18 s 996 + 0 s 492
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 min 19 s 020 + 0 s 516

Deuxième séance, le vendredi de 15 h à 16 h

Temps réalisés par les six premiers de la deuxième séance d’essais libres[8]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 18 s 170
2 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 18 s 319 + 0 s 139
3 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 18 s 335 + 0 s 165
4 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 1 min 18 s 466 + 0 s 296
5 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 1 min 18 s 518 + 0 s 348
6 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 18 s 593 + 0 s 423

Troisième séance, le samedi de 12 h à 13 h

Temps réalisés par les six premiers de la troisième séance d'essais libres[9]
Pos. Pilote Voiture Chrono Écart
1 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 17 s 835
2 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 18 s 070 + 0 s 235
3 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 18 s 308 + 0 s 473
4 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 min 18 s 410 + 0 s 575
5 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 18 s 423 + 0 s 588
6 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 1 min 18 s 494 + 0 s 659

Séance de qualification

Résultats des qualifications

Résultats des qualifications[10]
Pos. Pilote Écurie Qualifications 1 Qualifications 2 Qualifications 3
1 Drapeau du Royaume-Uni Lewis Hamilton Mercedes 1 min 18 s 245 1 min 17 s 166 1 min 16 s 741
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 1 min 18 s 046 1 min 16 s 922 1 min 16 s 777
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 1 min 18 s 005 1 min 17 s 142 1 min 16 s 873
4 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 1 min 18 s 041 1 min 17 s 656 1 min 17 s 510
5 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 1 min 18 s 281 1 min 17 s 743 1 min 17 s 580
6 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 1 min 18 s 205 1 min 17 s 656 1 min 17 s 620
7 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 1 min 18 s 264 1 min 17 s 719 1 min 17 s 611
8 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 1 min 18 s 203 1 min 17 s 669 1 min 17 s 701
9 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 1 min 17 s 821 1 min 17 s 696 1 min 18 s 010
10 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 1 min 18 s 281 1 min 17 s 966 1 min 18 s 147
11 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 1 min 18 s 241 1 min 17 s 974
12 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 1 min 18 s 190 1 min 17 s 982
13 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Aston Martin-Mercedes 1 min 18 s 289 1 min 18 s 079
14 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 1 min 18 s 549 1 min 18 s 356
15 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 1 min 18 s 445 1 min 19 s 154
16 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Honda 1 min 18 s 556
17 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 1 min 18 s 917
18 Drapeau de l'Allemagne Mick Schumacher Haas-Ferrari 1 min 19 s 117
19 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 1 min 19 s 219
20 Russian Automobile Federation flag.svg Nikita Mazepin Haas-Ferrari 1 min 19 s 807
Temps minimal à réaliser pour la qualification : 1 min 23 s 268 (107 % de 1 min 17 s 821)

Grille de départ

  • Nikita Mazepin, auteur du vingtième et dernier temps des qualifications, est pénalisé d'un recul de trois places sur la grille de départ (ce qui ne change rien pour le Russe) pour avoir gêné Lando Norris lors des qualifications ; il perd par ailleurs un point sur sa super licence[11].

Course

Classement de la course

Classement de la course[12]
Pos. no  Pilote Écurie Tours Temps/Abandon Grille Points
1 44 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 66 1 h 33 min 07 s 680 (198,710 km/h) 1 25
2 33 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 66 + 15 s 841 2 18 + 1
3 77 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 66 + 16 s 610 3 15
4 16 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 66 + 54 s 616 4 12
5 11 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 66 + 1 min 03 s 671 8 10
6 3 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 66 + 1 min 13 s 768 7 8
7 55 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 66 + 1 min 14 s 670 6 6
8 4 Drapeau de la Grande-Bretagne Lando Norris McLaren-Mercedes 65 + 1 tour 9 4
9 31 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 65 + 1 tour 5 2
10 10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 65 + 1 tour (dont 5 s de pénalité purgées en course) 12 1
11 18 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 65 + 1 tour 11
12 7 Drapeau de la Finlande Kimi Räikkönen Alfa Romeo-Ferrari 65 + 1 tour 17
13 5 Drapeau de l'Allemagne Sebastian Vettel Aston Martin-Mercedes 65 + 1 tour 13
14 63 Drapeau du Royaume-Uni George Russell Williams-Mercedes 65 + 1 tour 15
15 99 Drapeau de l'Italie Antonio Giovinazzi Alfa Romeo-Ferrari 65 + 1 tour 14
16 6 Drapeau du Canada Nicholas Latifi Williams-Mercedes 65 + 1 tour 19
17 14 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 65 + 1 tour 10
18 47 Drapeau de l'Allemagne Mick Schumacher Haas-Ferrari 64 + 2 tours 18
19 9 Russian Automobile Federation flag.svg Nikita Mazepin Haas-Ferrari 64 + 2 tours 20
Abd. 22 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Honda 6 Électricité 16
  • La voiture de sécurité est déployée du huitième au onzième tour pour permettre l'évacuation de l'AlphaTauri de Yuki Tsunoda tombée en panne en bord de piste[13].
  • Pierre Gasly est pénalisé de cinq secondes (pénalité qu'il purge en course lors de son arrêt au stand au dix-huitième tour) pour avoir dépassé son emplacement sur la grille de départ[14].

Pole position et record du tour

Tours en tête

Classements généraux à l'issue de la course

Pilotes[18]
Pos. Pilote Écurie Points
1 Drapeau de la Grande-Bretagne Lewis Hamilton Mercedes 94
2 Drapeau des Pays-Bas Max Verstappen Red Bull-Honda 80
3 Drapeau de la Finlande Valtteri Bottas Mercedes 47
4 Drapeau du Royaume-Uni Lando Norris McLaren-Mercedes 41
5 Drapeau de Monaco Charles Leclerc Ferrari 40
6 Drapeau du Mexique Sergio Pérez Red Bull-Honda 32
7 Drapeau de l'Australie Daniel Ricciardo McLaren-Mercedes 24
8 Drapeau de l'Espagne Carlos Sainz Jr. Ferrari 20
9 Drapeau de la France Esteban Ocon Alpine-Renault 10
10 Drapeau de la France Pierre Gasly AlphaTauri-Honda 8
11 Drapeau du Canada Lance Stroll Aston Martin-Mercedes 5
12 Drapeau de l'Espagne Fernando Alonso Alpine-Renault 5
13 Drapeau du Japon Yuki Tsunoda AlphaTauri-Honda 2
Constructeurs[19]
Pos. Écurie Points
1 Drapeau de l'Allemagne Mercedes 141
2 Drapeau de l'Autriche Red Bull-Honda 112
3 Drapeau du Royaume-Uni McLaren-Mercedes 65
4 Drapeau de l'Italie Ferrari 60
5 Drapeau de la France Alpine-Renault 15
6 Drapeau de l'Italie AlphaTauri-Honda 10
7 Drapeau du Royaume-Uni Aston Martin-Mercedes 5

Statistiques

Le Grand Prix d'Espagne 2021 représente :

  • la 100e pole position de Lewis Hamilton[20] .
  • la 98e victoire de Lewis Hamilton[21] ;
  • la 118e victoire de Mercedes en tant que constructeur[22] ;
  • la 204e victoire de Mercedes en tant que motoriste[23].

Au cours de ce Grand Prix :

  • En remportant le Grand Prix d'Espagne pour la sixième fois, Lewis Hamilton égale le record de Michael Schumacher[24] ;
  • En remportant le Grand Prix d'Espagne pour la cinquième fois consécutive sur le même circuit, Lewis Hamilton égale le record d'Ayrton Senna établi sur le circuit de Monaco de 1989 à 1993[3] ;
  • Hamilton, Verstappen et Bottas partagent le podium pour la seizième fois, ce qui constitue un nouveau record[25] ;
  • Lewis Hamilton (94 points en quatre courses) et Max Verstappen (80 points) effectuent tous deux le meilleur début de saison de leurs carrières[3] ; Après cette course, Max Verstappen totalise sur quatre Grand Prix, 144 tours en tête (57,4 %) alors que Lewis Hamilton en a mené 75 (29,9 %), ce qui ne l'empêche pas de mener trois victoires à une[26] ;
  • Lewis Hamilton est élu « Pilote du jour » à l'issue d'un vote organisé sur le site officiel de la Formule 1[27] ;
  • Max Verstappen dispute son 100e Grand Prix avec Red Bull Racing, six ans après sa titularisation dans l'écurie et sa première victoire dans ce même Grand Prix[28] ;
  • Derek Warwick (146 départs en Grands Prix entre 1981 et 1993, quatre podiums, 71 points inscrits) est nommé conseiller par la FIA pour aider dans leurs jugements le groupe des commissaires de course[29].

Notes et références

  1. Martin Businaro, « Barcelone accepte 1000 spectateurs, Monaco 7500 par jour », sur f1i.auto-moto.com, (consulté le )
  2. « Lewis Hamilton, auteur de sa 100e pole position au Grand Prix d'Espagne, est « heureux comme si c'était la première » », sur lequipe.fr, (consulté le )
  3. a b et c Stephane Vrignaud, « Bonus-Malus : à Hamilton (Mercedes) la remontée qui tue, à Gasly (AlphaTauri) l'erreur qui fait mal. », sur eurosport.fr, (consulté le )
  4. (en) « Pirelli reveal compounds for 2021 season, including nominations for new Dutch and Saudi Arabian GPs », sur formula1.com, (consulté le )
  5. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ARAMCO GRAN PREMIO DE ESPAÑA 2021 - PRACTICE 1 », sur formula1.com, (consulté le )
  6. Cesare Ingrassia, « Roy Nissany remplace George Russell en EL1 au GP d’Espagne », sur f1only.fr, (consulté le )
  7. (en) Formula One Management, « FP1: Bottas tops first practice in Spain for Mercedes ahead of Verstappen and Hamilton », sur formula1.com, (consulté le )
  8. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ARAMCO GRAN PREMIO DE ESPAÑA 2021 - PRACTICE 2 », sur formula1.com, (consulté le )
  9. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ARAMCO GRAN PREMIO DE ESPAÑA 2021 - PRACTICE 3 », sur formula1.com, (consulté le )
  10. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ARAMCO GRAN PREMIO DE ESPAÑA 2021 - QUALIFYING », sur formula1.com, (consulté le )
  11. Fabien Gaillard, « Nikita Mazepin sanctionné pour avoir gêné Lando Norris. », sur fr.motorsport.com, (consulté le )
  12. (en) Formula One Management, « FORMULA 1 ARAMCO GRAN PREMIO DE ESPAÑA 2021 - RACE RESULT », sur formula1.com, (consulté le )
  13. Emmanuel Touzot, « Hamilton gagne en Espagne après une stratégie parfaitement exécutée », sur motorsport.nextgen-auto.com, (consulté le )
  14. « Pierre Gasly, 10e du Grand Prix d'Espagne : « Complètement idiot de ma part » », sur lequipe.fr, (consulté le )
  15. « Espagne 2021 - Qualifications », sur statsf1.com, (consulté le )
  16. « Espagne 2021 - Meilleurs tours », sur statsf1.com, (consulté le )
  17. « Espagne 2021 - Tours en tête », sur statsf1.com, (consulté le )
  18. « Espagne 2021 Championnat Pilotes », sur statsf1.com, (consulté le )
  19. « Espagne 2021 Championnat Constructeurs », sur statsf1.com, (consulté le )
  20. « Lewis Hamilton Pole positions », sur statsf1.com, (consulté le )
  21. « Lewis Hamilton Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  22. « Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  23. « Moteur Mercedes Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  24. « Grand Prix d'Espagne - Victoires », sur statsf1.com, (consulté le )
  25. « Podiums - Trio le plus souvent ensemble », sur statsf1.com, (consulté le )
  26. « Max Verstappen plus souvent en tête que Lewis Hamilton en 2021 », sur lequipe.fr, (consulté le )
  27. (en) Formula One Management, « DRIVER OF THE DAY: Hamilton adds fan honours to Barcelona victory », sur formula1.com, (consulté le )
  28. Mathilda Calais, « GP d'Espagne de F1 : Max Verstappen fête son 100e Grand Prix avec Red Bull », sur autonews.fr, (consulté le )
  29. (en) « 2021 Spanish Grand Prix Preview - Race Stewards Biographies », sur fia.com, (consulté le )

Lien externe