Gouvernement Jules Dufaure (2)

Gouvernement Jules Dufaure (2)

Troisième République

Président de la République Adolphe Thiers
Vice-président du Conseil des ministres Jules Dufaure
Formation
Fin
Durée 6 jours
Composition initiale
Coalition Républicains modérés
Représentation
Assemblée nationale
184 / 638

Le deuxième gouvernement Jules Dufaure a été le quatrième gouvernement de la Troisième République encore provisoire, du au . Il a été dirigé par Jules Dufaure en tant que « vice-président du Conseil des ministres », sous l'autorité du président de la République Adolphe Thiers.

Composition

Vice-présidence du Conseil

Fonction Image Nom
Vice-président du Conseil Jules Armand Dufaure.jpg Jules Dufaure

Ministres

Fonction Image Nom Groupe parlementaire
  Ministre des Affaires étrangères Rémusat, Charles de, Reutlinger, BNF Gallica.jpg Charles de Rémusat Centre gauche
  Ministre de la Justice Jules Armand Dufaure.jpg Jules Dufaure Centre gauche
  Ministre de l’Intérieur Casimir-Perier, Auguste.jpeg Auguste Casimir-Perier Centre gauche
  Ministre de la Guerre Cissey.jpg Ernest Courtot de Cissey Centre droit (orléaniste)
  Ministre des Finances Léon Say (photo).jpg Léon Say Centre gauche
  Ministre de la Marine et des Colonies Louis Pierre Alexis Pothuau by Reutlinger.jpg Louis Pierre Alexis Pothuau
  Ministre de l’Instruction publique William Henry Waddington Appert BNF Gallica.jpg William Henry Waddington Centre gauche
  Ministre des Cultes Bardi de Fourtou, Oscar.jpg Oscar Bardi de Fourtou Centre droit
  Ministre des Travaux publics René Bérenger 1910.jpg René Bérenger Centre gauche
  Ministre de l’Agriculture et du Commerce Edmond Teisserenc de Bort.JPEG Pierre Teisserenc de Bort Centre gauche

Fin du gouvernement et passation des pouvoirs

Le gouvernement étant composé de nombreux républicains, la majorité royaliste de l'Assemblée nationale renverse le gouvernement qui refuse de faire « une politique résolument conservatrice ». Thiers donne sa démission le , il est immédiatement remplacé à la tête de l'exécutif par le maréchal Patrice de Mac-Mahon.

Le , Jules Dufaure remit la démission du gouvernement au président de la République, Patrice de Mac-Mahon.

Le , Patrice de Mac-Mahon nomma Albert de Broglie, homme politique conservateur plus conforme à la majorité de l'Assemblée nationale, à la vice-présidence du Conseil.