Gouvernement Andrés Manuel López Obrador

Gouvernement Andrés Manuel López Obrador
(es) Gabinete de Andrés Manuel López Obrador

États-Unis mexicains

Description de cette image, également commentée ci-après
Le gouvernement lors de sa prise de fonction.
Président Andrés Manuel López Obrador
Élection
Législature LXIVe
Formation
Durée 2 ans, 7 mois et 30 jours
Composition initiale
Coalition MORENA-PT-PES
Parti politique MORENA
Ministres 19
Femmes 7
Hommes 12
Représentation
Chambre des députés[1]
308  /  500
Sénat de la République[2]
74  /  128
Drapeau du Mexique

Le gouvernement Andrés Manuel López Obrador (en espagnol : gabinete de Andrés Manuel López Obrador) est le gouvernement des États-Unis mexicains depuis le , durant le sextennat du président Andrés Manuel López Obrador (AMLO) et la LXIVe législature du Congrès. Il fait suite aux élections fédérales de juillet 2018.

Soutenu par une coalition rassemblant le Mouvement de régénération nationale (MORENA), le Parti du travail (PT) et le Parti de la Réunion sociale (PES), cet exécutif est formé après la large victoire d'AMLO aux élections fédérales. Celles-ci conduisent au premier gouvernement de gauche depuis 30 ans et au premier qui ne soit pas formé par le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) ou le Parti action nationale (PAN) depuis 1928. Le gouvernement compte 19 secrétaires.

Historique du mandat

Une préfiguration de la composition du gouvernement est rendue publique dès , lors de la campagne pour les élections fédérales de juillet 2018. Sans compter les secrétariats à la Défense et à la Marine, traditionnellement occupés par des militaires, il est prévu que le gouvernement formé en cas de victoire comporte 17 secrétariats. Huit femmes et huit hommes sont présentés à cet effet par le candidat[3],[4], seul le possible futur secrétaire à la Sécurité publique, que López Obrador souhaite rétablir en cas de victoire, n'est pas annoncé[5].

Après la victoire aux élections, la composition du gouvernement est précisée, seul le titulaire pressenti pour le secrétariat des Affaires étrangères est modifié. Le gouvernement AMLO prend ses fonctions quelques mois plus tard, le 1er décembre.

Bien que la coalition Ensemble, nous ferons l'Histoire soit composée de trois partis (MORENA, PT et PES), le gouvernement ne comprend que des membres de MORENA et des personnes issues de la société civile, étant donné la très large prédominance de ce parti sur les deux autres dans les résultats électoraux (82 % des députés de la coalition). C'est le premier gouvernement de gauche depuis 30 ans[6] et le premier qui ne soit pas formé par le Parti révolutionnaire institutionnel (PRI) ou le Parti action nationale (PAN) depuis 1928. Le gouvernement compte 19 secrétaires, dont 8 femmes. Pour la première fois dans l'histoire du pays, des femmes sont nommées aux postes de secrétaire à l'Intérieur[7] et de secrétaire à l’Économie[8].

Un premier remplacement a lieu en mai 2019 après que la secrétaire à l'Environnement et aux Ressources naturelles Josefa González-Blanco Ortiz-Mena a fait retarder le décollage d'un avion de ligne de 45 min parce qu'elle était en retard à l'aéroport. Contrainte à démissionner après cet événement, certains analystes y voient aussi la conséquence de désaccords politiques avec le président[9]. Elle est remplacée par Víctor Manuel Toledo Manzur[10]. Le , le secrétaire aux Finances et au Crédit public Carlos Manuel Urzúa Macías démissionne pour désaccord politique[11]. Le président nomme alors Arturo Herrera Gutiérrez à sa place, ancien membre de gouvernement et docteur en économie[12], dont la nomination est ensuite ratifiée par la Chambre des députés[13]. Il s'agit de la deuxième démission d'un secrétaire du cabinet en 7 mois[14].

Composition

Fonction Titulaire Parti
Président de la République Andrés Manuel López Obrador MORENA
Secrétaire à l'Intérieur Olga Sánchez Cordero MORENA
Secrétaire aux Affaires étrangères Marcelo Ebrard MORENA
Secrétaire à la Défense nationale Luis Cresencio Sandoval Général 4*
Secrétaire à la Marine José Rafael Ojeda Durán Amiral
Secrétaire à la Sécurité et à la Protection citoyenne Alfonso Durazo Montaño (jusqu'en ) MORENA
Rosa Icela Rodríguez  Sans
Secrétaire aux Finances et au Crédit public Carlos Manuel Urzúa Macías (jusqu'en ) MORENA
Arturo Herrera Gutiérrez (jusqu'en ) Sans
Rogelio Ramírez de la O  MORENA
Secrétaire au Bien-être María Luisa Albores González (jusqu'en ) MORENA
Javier May Rodríguez  MORENA
Secrétaire à l'Environnement et aux Ressources naturelles Josefa González-Blanco Ortiz-Mena (jusqu'en ) Sans
Víctor Manuel Toledo Manzur (jusqu'en ) Sans
María Luisa Albores González MORENA
Secrétaire à l'Énergie Rocío Nahle García MORENA
Secrétaire à l'Économie Graciela Márquez Colín (jusqu'en ) Sans
Tatiana Clouthier Carrillo  MORENA
Secrétaire à l'Agriculture et au Développement rural Víctor Manuel Villalobos Arámbula Sans
Secrétaire aux Communications et aux Transports Javier Jiménez Espriú (jusqu'en ) MORENA
Jorge Arganis Díaz Leal MORENA
Secrétaire à la Fonction publique Irma Eréndira Sandoval (jusqu'en ) MORENA
Roberto Salcedo Aquino  Sans
Secrétaire à l'Éducation publique Esteban Moctezuma Barragán (jusqu'en ) MORENA
Delfina Gómez Álvarez  MORENA
Secrétaire à la Santé Jorge Carlos Alcocer Varela MORENA
Secrétaire au Travail et à la Prévision sociale Luisa María Alcalde Luján MORENA
Secrétariat au Développement Agraire, Territorial et Urbain Román Meyer Falcón MORENA
Secrétaire à la Culture Alejandra Frausto Guerrero MORENA
Secrétaire au Tourisme Miguel Torruco Marqués MORENA
Conseiller juridique de l'Exécutif fédéral Julio Scherer Ibarra MORENA
Chef du Bureau de la Présidence[a] Alfonso Romo (jusqu'en ) MORENA
Procureur général de la République[b] Alejandro Gertz Manero par intérim (jusqu'au )[15] MORENA

Notes

  1. Fonction supprimée.
  2. Fonction transformée de bureau du procureur général de la République en ministère public général de la République et placée hors du gouvernement.

Références

  1. (es) « Integrantes de la LXIV Legislatura », sur sitl.diputados.gob.mx (consulté le 28 juillet 2019)
  2. (es) Senado de la República, « Integracion », sur www.senado.gob.mx (consulté le 28 juillet 2019)
  3. (es) Javier Lafuente, « López Obrador anuncia un Gobierno con equidad de género si logra la presidencia », El País,‎ (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le 2 août 2019)
  4. (es) « AMLO presenta su propuesta de gabinete para 2018 », sur milenio.com, (consulté le 2 août 2019)
  5. (es) Jorge Monroy, « Presenta AMLO a gabinete en caso de ganar en 2018 », sur El Economista, (consulté le 2 août 2019)
  6. (es) Carlos Illades, « Opinión | AMLO y la oportunidad histórica de la izquierda », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 28 juillet 2019)
  7. (es) « Encargados de la seguridad toman posesión antes de la investidura de López Obrador », sur eldiario.es, (consulté le 17 juin 2019)
  8. (es) « Graciela Márquez Colín (Perfil) », sur lopezobrador.org.mx, (consulté le 28 septembre 2018)
  9. (es) « Josefa debió irse por crisis ambiental, no por retrasar un vuelo: analistas », sur lasillarota.com, (consulté le 29 juillet 2019)
  10. (es) « ¿Quién es Víctor Manuel Toledo, nuevo titular de Semarnat? », sur lasillarota.com, La Silla Rota, (consulté le 27 mai 2019)
  11. (es) « Renuncia Carlos Urzúa, secretario de Hacienda », sur jornada.com.mx, La Jornada, (consulté le 9 juillet 2019)
  12. (es) « Nombra AMLO a Arturo Herrera en lugar de Urzúa », sur jornada.com.mx, La Jornada, (consulté le 9 juillet 2019)
  13. (es) « Cámara de Diputados debe ratificar a Herrera », sur jornada.com.mx, La Jornada, (consulté le 9 juillet 2019)
  14. (es) « Urzúa, tercer miembro del gabinete de AMLO que dimite en siete meses », sur jornada.com.mx, La Jornada, (consulté le 9 juillet 2019)
  15. (es) « Designan oficialmente a Alejandro Gertz Manero como encargado de despacho de PGR », sur El Universal, (consulté le 10 août 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe