Gordien II

Gordien II
Empereur romain
Image illustrative de l’article Gordien II
Profil de Gordien II sur un sesterce.
Règne
(~1 mois)
Période « Anarchie militaire »
Précédé par Maximin Ier le Thrace
Co-empereur Gordien Ier
Suivi de Maxime Pupien et Balbin
Biographie
Nom de naissance Marcus Antonius Gordianus
Naissance v. 192
Décès (~46 ans)
Carthage (Afrique)
Père Gordien Ier
Mère Fabia Orestilla
Fratrie Antonia Gordiana 
Empereur romain

Gordien II (en latin : Imperator Caesar Marcus Antonius Gordianus Sempronianus Romanus Africanus Augustus), dit aussi Gordien le Jeune (vers 192 - ), est empereur romain en 238, pendant la période dite de l'anarchie militaire.

Biographie

En 238, Gordien Ier, âgé d'environ 78 ans, est proconsul de la province romaine d'Afrique proconsulaire, lorsque les propriétaires, lassés des impôts levés par Maximin le Thrace le désignent comme empereur. Immédiatement, du fait de son âge, il s'adjoint son fils Gordien II. Le Sénat romain ne tarde pas à les reconnaître.

Cependant en Numidie, province voisine de la Proconsulaire, le légat resté fidèle à Maximin le Thrace, lève une légion, affronte l'armée des Gordien dirigée par Gordien II, qui périt au combat, moins d'un mois après son arrivée au pouvoir. Son père Gordien Ier se suicide à cette nouvelle.

Son neveu maternel Gordien III sera à son tour nommé par le Sénat d'abord César (), puis seul empereur (), après l'épisode transitoire des empereurs Maxime Pupien, à la tête des armées, et Balbin, chargé du maintien de l'ordre à Rome, qui furent assassinés par la garde prétorienne.

Noms successifs

  • Vers 192, naît Marcus Antonius Gordianus
  • 238, accède à l'Empire : Imperator Caesar Marcus Antonius Gordianus Sempronianus Romanus Africanus

Bibliographie

  • Christian Settipani, Continuité gentilice et Continuité familiale dans les familles sénatoriales romaines à l'époque impériale, Linacre College, Oxford University, coll. « Prosopographica & Genealogica », , 597 p. (ISBN 1-900934-02-7)

Voir aussi