Giuliano Dami

Giuliano Dami
Giuliano dami.jpg
Portrait de Giuliano Dami
Fonction
Favori
Biographie
Naissance
Décès
La galerie du Palazzo Dami à Florence
Étendard avec les armoiries de Giuliano Dami

Giuliano Dami (né le à Mercatale di Campoli, frazione de la commune de San Casciano in Val di Pesa, et mort le dans la même ville) est un Toscan, favori de Jean Gaston de Médicis, grand-duc de Toscane[1].

Biographie

Enfance et jeunesse

Giuliano Dami est le fils de Vincenzo Dami et de Catarina di Cristofano Ambrogi. Il a trois sœurs : Maria (née le et morte le ), Maria Magdalena (née en 1688 et morte le ) et Anna Maria (née le ).

Giulano Dami n'a que 9 ans lorsque son père Vincenzo meurt l’hydropisie à l’âge de 54 ans, le . Il est inhumé dans le caveau familial, ce qui semble indiquer que la famille Dami n’est pas pauvre. Sa mère, Catarina, attend alors son quatrième enfant, Angelo, qui naît posthume, le (mort le ).

Dans les années qui suivent, son oncle Piero s’occupe de la famille, mais âgé, il fait en sorte que Giuliano Dami devienne « garçon » du contadino du cavaliere Lenzoni à Marignolle. Il sert ensuite un prêtre « misérable », puis un Français, Beroardo Francese dalle Rovinate, avant d'entrer au service du chancelier Fabbrini di Castelfiorentino, puis du bailly Lenzoni de Santa Croce dont il avait servi le contadino à Marignolle.

Il entre au service du marquis Ferdinando Capponi, comme laquais[2] en 1701, à l'âge de vingt-et-un ans. Le marquis Capponi est chevalier de l’ordre de San Stefano de Toscane, recteur du prieuré de Pescia et grand chancelier. Il fut aide de chambre du grand-duc Ferdinand II et est alors dignitaire de la cour du grand-duc Cosme III et « bracciere » de la grande princesse Violante-Béatrice de Bavière.

Au service de Jean Gaston de Médicis

Entre et , Giuliano Dami rencontre Jean Gaston de Médicis, revenu à Florence le après avoir épousé en Bohême le , la princesse Anne-Marie-Françoise de Saxe-Lauenbourg. En , Jean Gaston de Médicis quitte Florence pour retourner en Bohême en compagnie de Giuliano Dami.

C'est à Reichstadt, en Bohême, que les liens entre Jean Gaston de Médicis et Giuliano Dami se renforcent. À Prague, Giuliano Dami lui présente des jeunes hommes de tous milieux. En 1708, Jean Gaston de Médicis revient définitivement en Toscane en compagnie de Giuliano Dami et de trois autres laquais : un Allemand qui retourne en Allemagne et tente par la suite sans succès un retour à Florence, un Milanais dont Giuliano Dami obtiendra le départ et un Parmesan qui repart pour Parme.

Le , Jean Gaston de Médicis devient héritier du grand-duché après la mort du grand prince Ferdinand[3]; Giuliano Dami devient son aide de chambre vers 1713-1714, à 30 ans. Le , il se marie avec Maria Vittoria Selcini qui a 27 ans.

Le , Anne Marie Louise, veuve de l'Electeur Palatin, sœur de Jean Gaston de Médicis, rentre en Toscane avec faste.

En 1720, Giuliano Dami achète avec un cousin une boutique à Florence pour 600 écus au total.

Le , Giuliano Dami entre au Consiglio dei Duegento. En décembre de la même année, il devient procuratore di Palazzo, confirmé le . Le , il obtient la charge d'« Ufficiale del Monte Comune » qu’il conserve jusqu’en 1726.

À la mort de son père (Cosme III de Médicis) le , Jean Gaston de Médicis devient grand-duc de Toscane. Il crée un scandale le lors du départ du cortège funèbre de la princesse Violante de Bavière. Il rencontre l'infant d'Espagne Don Carlos de Bourbon, arrivé de Livourne où il s'était arrêté deux mois pour soigner une variole, lorsque ce dernier séjourna à Florence du au .

Le , Giuliano Dami achète la villa de Broncigliano puis, en , un immeuble à Florence pour 1485 ducats.

Jean Gaston de Médicis meurt le . Les puissances européennes avaient décidé en 1735 que la Toscane reviendrait — à la mort de Jean Gaston de Médicis — à François III Stéphane, duc de Lorraine et de Bar.

Après la mort de Jean Gaston de Médicis

Le , Giuliano Dami vend à son cousin la moitié de la boutique achetée en 1720 (pour 300 écus). Giuliano Dami meurt le à l’âge de 66 ans.

Sa veuve décède le à l'âge de 72 ans. En 1770, les héritiers de Giuliano Dami vendent la villa de Broncigliano. La sépulture de Giuliano Dami disparaît en 1787 dans le monastère delle Mantelle, via della Crocetta, à la suite du transfert des sœurs au monastère di Chiarito.

Notes et références

  1. Jean Gaston de Médicis, Grand-duc de Toscane, né le 5 mai 1671 et mort le 29 juillet 1737. Il était le fils de Cosme III de Médicis et de Marguerite-Louise d'Orléans (morte à Paris le 19 septembre 1721).
  2. Il faut distinguer le titre de laquais, plus élevé qu’un simple serviteur.
  3. Le 3 février 1710, François Marie, frère de Cosme III de Médicis, meurt ; il avait épousé Éléonore de Gonzague le 13 juin 1709.