Gestion par résultats

La gestion par résultats (GPR), ou axée sur les résultats (GAR), est un mode de gestion qui mise simultanément sur la qualité des services aux citoyens, l'optimisation des ressources disponibles et la conformité aux règles administratives[1].

Enjeux de la gestion par résultats

La GPR constitue aujourd'hui un cadre officiel de gestion pour plusieurs gouvernements. C'est le cas de la Loi sur l'administration publique au Québec, la Loi organique sur les lois des finances en France, la Loi générale sur la performance par les résultats (Government Performance and Results Act ou GPRA) aux États-Unis, etc.

Dans son approche générale, la GPR permet aux gestionnaires publics d'améliorer de manière continue les résultats de leur organisation. Par résultats, Mazouz et Leclerc (2008) font référence aux extrants, spécifiques et mesurables, d'un système d'offre de service. La mesure, l'évaluation, les indicateurs de performance, la reddition de comptes font partie des outils de la GPR.

Nature de gestion par résultats

Quatre catégories de Résultats sont identifiées par ces auteurs :

Résultats de prestation

Liés aux attributs des services offerts par un organisme public à la population /entreprises /autres organismes publics. Ex. courtoisie du personnel d'accueil, rapidité, confidentialité, accessibilité...etc.

Résultats de gestion

Liés aux processus internes de l'organisation (activités, tâches, interdépendances, rôles et responsabilités, coûts et délais) et à sa capacité de transformer les ressources, mises à la disposition de ses gestionnaires, en biens et services. Ex. amélioration des conditions de travail pour les employés...etc.

Résultats d'orientation

Liés à son système de prise de décision au plus haut niveau hiérarchique de l'organisation. Ex. clarté des choix stratégiques, clarté de la vision stratégique défendue par la haute direction, pertinence des projets stratégiques retenus par la direction, effets et impacts des décisions antérieures

Résultats d'amélioration globale

Liés au système d'évaluation de l'organisation. Ex. une prise en compte simultanée des trois catégories de résultats évoqués ci-dessus.

La GPR utilise la notion de Résultats comme moyen, alors que la GAR considère les résultats comme une finalité en soi, pour introduire une amélioration continue au niveau des services aux citoyens (populations et entreprises), de l'optimisation des ressources (efficience et économie) et de la conformité aux lois en vigueur[2].

Notes et références

  1. Mazouz et Leclerc, Gestion Intégrée par résultats, 2008, Presses Universitaires du Québec, 470 pages
  2. Mazouz et Leclerc, Concevoir et Gérer la Performance dans l’Administration Publique, 2008, Presses Universitaires du Québec, 470 pages

Voir aussi

Articles connexes