Galette comtoise

Galette comtoise
Image illustrative de l’article Galette comtoise

Autre nom Galette bisontine
Lieu d’origine Franche-Comté
Date XIVe siècle
Place dans le service pâtisserie ou dessert
Température de service ambiante
Ingrédients galette à base de pâte à choux aromatisée à la fleur d'oranger
Mets similaires galette, galette des Rois, gâteau de ménage
Classification galette, pâtisserie, cuisine franc-comtoise

La galette comtoise ou galette bisontine est une pâtisserie / dessert, traditionnelle de la cuisine franc-comtoise, variante de galette des Rois à base de pâte à choux, aromatisée à la fleur d'oranger, dont l’origine remonte au XIVe siècle.

Historique

Cette galette est une variante franc-comtoise de la galette des Rois à la frangipane consommée pour fêter l'épiphanie[1].

Au XIe siècle, des chanoines du chapitre de Besançon désignent leur futur dirigeant, en cachant une pièce d'argent dans un pain. Peu à peu d'autres congrégations adoptent cette coutume. Le pain se transforme par la suite en brioche, sorte de pâte à pain « améliorée ».

Cette variante régionale du gâteau de ménage, est une recette simple, populaire, économique, individuelle ou familiale, parfois agrémentée de pépites de chocolat.

Références

  1. « Épiphanie » est issu du grec et signifie « Apparition ». Célébrée le 6 janvier, cette fête correspond à la présentation de Jésus enfant aux Rois Mages. Ce jour est aussi celui du premier miracle des noces de Cana et avant tout la date de baptême du Christ

Voir aussi

Lien externe