Frank Billings Kellogg

Frank Billings Kellogg
Illustration.
Fonctions
46e secrétaire d'État des États-Unis

(4 ans et 23 jours)
Président Calvin Coolidge
Herbert Hoover
Gouvernement Administration Coolidge
Administration Hoover
Prédécesseur Charles Evans Hughes
Successeur Henry Lewis Stimson
Ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni

(1 an et 27 jours)
Prédécesseur George Brinton McClellan Harvey
Successeur Alanson B. Houghton
Sénateur des États-Unis
représentant le Minnesota

(6 ans)
Prédécesseur Moses E. Clapp
Successeur Henrik Shipstead
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Potsdam (État de New York)
(États-Unis)
Date de décès (à 80 ans)
Lieu de décès Saint Paul (Minnesota)
(États-Unis)
Nationalité Américaine
Parti politique Parti républicain

Signature de Frank Billings Kellogg

Frank Billings Kellogg
Liste des secrétaires d'État des États-Unis

Frank Billings Kellogg, né le à Potsdam (État de New York) et mort le à Saint Paul (Minnesota), est un homme politique américain. Membre du Parti républicain, il est Sénateur du Minnesota entre 1917 et 1923, ambassadeur des États-Unis au Royaume-Uni entre 1924 et 1925 puis secrétaire d'État entre 1925 et 1929 dans l'administration du président Calvin Coolidge et brièvement dans celle de son successeur Herbert Hoover. Signataire du pacte Briand-Kellogg en 1928, il obtient le prix Nobel de la paix l'année suivante.

Biographie

Origines et carrière professionnelle

Il est né à Potsdam (New York), et sa famille a déménagé dans le Minnesota en 1865.

Il commence à exercer le droit à Rochester (Minnesota) en 1877.

Il est le procureur de la ville de Rochester de 1878 à 1881 et procureur du comté d'Olmsted de 1882 à 1887.

En 1880, il entre dans la franc-maçonnerie[réf. nécessaire].

Il déménage à Saint Paul (Minnesota) en 1887.

Carrière politique

Frank Kellogg est élu sénateur républicain du Minnesota et exerça son mandat du au .

Il est délégué à la Cinquième conférence internationale des États américains, à Santiago du Chili en 1923, et sert comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire au Royaume-Uni de 1924 à 1925.

Il est secrétaire d'État sous la présidence de Calvin Coolidge et brièvement sous celle de son successeur Herbert Hoover de 1925 à 1929. En tant que secrétaire d'État, il a donné son nom au pacte Briand-Kellogg signé en 1928. Il reçoit le prix Nobel de la paix en 1929.

Il est juge associé à la Cour permanente de justice internationale de 1930 à 1935.

Il meurt à Saint Paul.

Liens externes