Francis Simard

Francis Simard
Biographie
Naissance
Décès
(à 68 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Parti politique
Condamné pour

Francis Simard, né le à Val-Paradis (Québec) et mort le , est un ancien militant du Front de libération du Québec[1].

Biographie

Il milite dans le Rassemblement pour l'indépendance nationale et le Parti québécois avant de s'impliquer dans le Front de libération du Québec. Il fit partie de la cellule de financement Chénier du FLQ qui enleva, séquestra et assassina[2] le ministre Pierre Laporte lors de la Crise d'octobre 1970.

Condamné à la prison à vie en 1971, pour son implication dans l'homicide du ministre Laporte, il est libéré sous condition en décembre 1980. Il a relaté les événements d'octobre dans son livre Pour en finir avec Octobre (éditions Stanké 1982, Lux 2010) dont s'est inspiré le cinéaste Pierre Falardeau pour son film Octobre. Simard a aussi collaboré au film Le Party de Falardeau et au scénario du film La Liberté en colère de Jean-Daniel Lafond.


La famille Simard demeurait à Ville Jacques-Cartier, qualifiée de "bidonville" par l'historien Jean-François Nadeau[3], dans le secteur de Coteau-Rouge.

Au moment de son décès, Francis Simard était le conjoint de l'historienne militaire d'origine française Béatrice Richard (1957). Il avait effectué des recherches au Collège militaire royal de Kingston et interdit d'accès. Cette interdiction donna lieu à un arrangement entre Mme Richard et les autorités de l'université et elle fut nommé directrice de département.

Alors étudiante de l'historien Robert Comeau à l'UQAM, c'est ce dernier qui l'a présenté à Francis Simard.

Béatrice Richard était chroniqueuse à Psycho-Mag en 1986.

Bibliographie

  • Pour en finir avec Octobre, préface de Pierre Falardeau, Lux Éditeur, Montréal, Québec, 2010, 245 p.[4]

Notes et références

  1. «L’ex-felquiste Francis Simard est mort» sur Le Devoir
  2. Claude Bélanger, « Quebec History », sur faculty.marianopolis.edu (consulté le 26 janvier 2021)
  3. Jean-François Nadeau, « Ville Jacques-Cartier, le bidonville de Montréal », sur Radio-Canada, (consulté le 1er novembre 2020)
  4. Francis Simard, Pour en finir avec Octobre, préface de Pierre Falardeau, Montréal, Québec, Lux Éditeur, , 245 p. (ISBN 978-2-92249-444-0)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes