Francis Seyrig

Francis Seyrig
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Père
Fratrie
Autres informations
Domaine

Francis Seyrig est un compositeur français de musique de film né le à Paris et mort le à Chamonix-Mont-Blanc.

Biographie

Francis Seyrig naît le à Paris[1]. Il est le fils d'Hermine de Saussure, femme de l'archéologue Henri Seyrig dont il porte le nom après avoir porté celui de sa mère[1]. Il est aussi le frère de la comédienne Delphine Seyrig et le père de l'actrice Coralie Seyrig. Il meurt, à 51 ans, le à Chamonix-Mont-Blanc[1].

Carrière

Francis Seyrig étudie la musique avec Olivier Messiaen[3] au Conservatoire de Paris[4]. Compositeur de musique de film, il écrit à ses débuts pour la publicité et pour l'animation[4], puis compose, pour le cinéma, la musique de La Boue et Le Feu (1960), court métrage de Jean-Émile Jeannesson, L'Année dernière à Marienbad (1961), film d'Alain Resnais, le Procès de Jeanne d'Arc (1962) film de Robert Bresson, Alpes 62 (1963), documentaire de Jean-Émile Jeannesson avec la voix de Jean Vilar[5], Marie Soleil (1966), film d'Antoine Bourseiller, le Lys dans la vallée (1970) téléfilm de Marcel Cravenne.

Au théâtre, il compose, pour le Festival de la Cité de Carcassonne en 1959, la musique de scène de Don Gil de Vert-Vêtu , comédie de Tirso de Molina, Le Vieillard jaloux, intermède de Miguel de Cervantes, Le Mariage de Figaro, comédie de Beaumarchais[6]. Dans le domaine de la musique baroque, il transcrit, pour le quintette de cuivres Ars Nova et Xavier Darasse à l'orgue, la Water Music de Georg Friedrich Haendel enregistrée chez Erato[7]. Il compose, en 1970, la musique de deux chansons écrites par Jean-Claude Carrière pour Delphine Seyrig, Une fourmi et moi[8] et Quoi de plus beau qu'une marche militaire[9].

Notes et références

  1. a b et c « Seyrig Francis », sur Les Gens du cinéma (consulté le 4 novembre 2016)
  2. Alain Fleischer, L'Art d'Alain Resnais, Paris, Centre Georges Pompidou, , 99 p. (ISBN 2-85850-785-6, notice BnF no FRBNF37008812, lire en ligne)
  3. a et b Dominique Bluher et Philippe Pilard (dir.), Le court métrage documentaire français de 1945 à 1968 : créations et créateurs, Rennes, Presses universitaires de Rennes, , 218 p. (ISBN 978-2-7535-0798-2, notice BnF no FRBNF41463379, lire en ligne)
  4. Jean-Émile Jeannesson, Alpes 62, Saint-Cloud, École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, 1963 (notice BnF no FRBNF38490696)
  5. « Le Festival de la Cité a bientôt 60 ans (Acte I, Scène I) », Musique et Patrimoine de Carcassonne, 6 avril 2015 (lire en ligne)
  6. « Jean-Philippe Rameau, Jean-Sébastien Bach, Georg Friedrich Haendel, Gabriel Fauré, Michel Colombier, quintette de cuivres Ars Nova, Xavier DarasseCuivres et orgue », Discogs (lire en ligne)
  7. Une fourmi et moi, Francis Seyrig (musique), Jean-Claude Carrière (paroles), Delphine Seyrig (interprète), Paris, Éditions Continental, 1970 (notice BnF no FRBNF39657447)
  8. Quoi de plus beau qu'une marche militaire, Francis Seyrig (musique), Jean-Claude Carrière (paroles), Delphine Seyrig (interprète), Paris, Éditions Continental, 1970 (notice BnF no FRBNF39657446)

Liens externes