France.tv Slash

France.tv Slash
Image dans Infobox.
Caractéristiques
Création
Propriétaire
Slogan
Découvrez-vous.
Format d'image
Langue
Pays
Siège social
7, Esplanade Henri de France
Paris 15ème
Chaîne sœur
Site web
Diffusion
Diffusion

France.tv Slash est une chaîne de télévision française de service public entièrement numérique et faisant partie du groupe France Télévisions.

Elle est consacrée à la jeunesse avec des programmes pour les jeunes adultes. France.tv Slash est la première chaîne du service public à être entièrement numérique et disponible sur les plateformes YouTube, Instagram et Snapchat depuis [1], ainsi que sur la plateforme et l'application France.tv.

La nouvelle chaîne s'adresse à un public entre le lycée et la vie active et traite de thématiques comme la sexualité, les discriminations, le corps, l'identité, l'engagement, la consommation et la vie connectée par le biais d'histoires de vie et de témoignages[2].

Historique de la chaîne

Le , le service public France Télévisions annonce la création d'une chaîne 100 % numérique dédiée aux jeunes adultes avec le lancement de la série Skam France sur la plateforme, une série qui suit le quotidien de plusieurs adolescents. Chaque saison de Skam France est centrée sur un personnage précis et un thème particulier[3].

Tout au long de la semaine, des séquences sont publiées sur YouTube et la plateforme france.tv et forment en fin de semaine un épisode complet de vingt minutes en moyenne. Les téléspectateurs peuvent aussi suivre les personnages à travers leur compte Instagram[4]. L'audience cumulée de la saison 3 s'élève à 28 millions de vues[5] sur les plateformes où est diffusée la série.

En , France.tv Slash arrive sur le service Discover de la plateforme Snapchat avec l'émission Sexy Soucis présentée par Diane Saint-Réquier, dans laquelle celle-ci répond à des questions sur la sexualité[6].

Programmes

  • La Petite Mort (2017-2019, 10 épisodes)
  • Les Engagés (2017-2018, 2 saisons, 20 épisodes, en cours)
  • Monsieur Flap (2017-2019, 11 épisodes)
  • Rap Fighter Cup (2018-2019, en cours)
  • Preview (2018-2019, 8 épisodes)
  • Croc Love (2018-2019, 10 épisodes)
  • On n'est plus des pigeons ! (2018-2019)
  • Back to Corsica (2019, 8 épisodes)
  • Skam France (2017-2021, 8 saisons, 82 épisodes)
  • Océan (2019, 10 épisodes)
  • Mental (2019-2021, 2 saisons, en cours)
  • Stalk (2020, 10 épisodes)
  • La confinerie (2020, 15 épisodes)
  • DataGueule (2018-2020, anciennement diffusé sur France 4, en cours)
  • Sur le Front (2019-2020, en cours, diffusé sur Instagram)
  • Drag Race France (2022)

Identité visuelle

Logos

Diffusion

Internet

France.tv Slash est diffusée en streaming sur la plateforme et l'appli France.tv, sur YouTube, sur Instagram et sur Snapchat.

Télévision

France 4 diffuse certains programmes de France.tv Slash la nuit.

Controverses

Accusation de militantisme politique

Le 12 février 2022, Arthur Monnet du collectif #PasAvecMaRedevance a lancé une pétition sur Change.org, à destination de France Télévisions.

Intitulée "Pour que France TV respecte son devoir d’impartialité et pluralisme", elle a cumulé ce mardi 15 février 2022 plus de 19 000 signatures et cible France TV Slash, que le collectif accuse de «multiplier les violations des règles juridiques et déontologiques qui encadrent sa mission d’intérêt général de service public audiovisuel[7]

Le collectif #PasAvecMaRedevance reproche à France TV Slash de violer les obligations juridiques de France Télévisions, notamment le non-respect de la stricte neutralité politique exigée par la charte éthique de France Télévisions et la violation de l'expression des différents points de vue (pluralisme) pour les « questions prêtant à controverse » assurée par le cahier des charges de France Télévisions[8]. En effet, selon #PasAvecMaRedevance, France TV Slash s'adonnerait au militantisme politique en tenant des prises de positions politiques sans nuance ni contradiction de façon régulière, en appelant à des dons pour des associations politiques (notamment, ici Black Lives Matter et le comité Justice pour Adama), en enjoignant à aller consommer de la pornographie et en incitant les téléspectateurs et internautes à participer à des manifestations, à signer des pétitions pour certains mouvements militants ou à adopter des attitudes militantes.

France Télévisions juge l’initiative de la pétition à charge, mais elle a malgré tout reconnu des maladresses de la part de France TV Slash.

Florent Dumont, directeur des antennes dira « Il y a eu 3 000 posts sur le compte Instagram en quatre ans. Alors oui, quelques-uns ont échappé à notre vigilance. Quand on en regarde certains aujourd’hui, on peut se dire qu’on a manqué de recul, qu’il y a eu quelques erreurs ponctuelles. Sur Adama Traoré, l’idée n’était pas de lancer un appel aux dons, mais de mettre en avant le compte du photographe[9]

Notes et références

  1. « Snap ouvre en France ses contenus vidéo sur Snapchat avec 13 partenaires et 18 shows | Offremedia », sur www.offremedia.com (consulté le )
  2. « France tv slash : 5 choses à savoir sur la nouvelle chaîne 100% numérique de France TV », sur ozap.com (consulté le )
  3. leblogtvnews.com, « france.tv slash propose la série Skam France depuis ce lundi. », sur Leblogtvnews.com (consulté le )
  4. « SKAM FRANCE (saisons 1 et 2) La série arrive, lundi 5 février 2018 à 10h37 sur Facebook SKAM La série », sur www.francetvpro.fr (consulté le )
  5. « "Skam France" : la série qui cartonne auprès des jeunes », sur franceinter.fr (consulté le )
  6. « France TV lance Slash, un média numérique pour séduire les 18-30 ans », sur ouest-france.fr, Généraliste, (consulté le )
  7. Anaïs Condomines, « Qui se cache derrière la pétition «Pas avec ma redevance»? », CheckNews, sur Libération, (consulté le )
  8. Emmanuel Durget, « Un collectif citoyen dénonce les manquements de France TV Slash », sur Le Point, (consulté le )
  9. « France.tv Slash : “On ne fait pas du militantisme mais de l’engagement contre les discriminations” », sur Télérama, (consulté le )

Bibliographie

  • Stéphanie Guerrin, « France Télévisions accélère sur la fiction numérique », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  • Anissa Hammadi, « On a testé France.tv Slash, le nouveau média des jeunes », Le Parisien,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes