François-Yves Carosin Deslandelles

François-Yves Carosin Deslandelles

François-Yves Carosin
des Landelles
Surnom Le Vengeur
Naissance
Saint-Enogat
Décès
Détroit de la Sonde
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Grade Capitaine
Années de service 17791794
Commandement Capitaine de navire à Sumatra en 1793
Faits d'armes Différents combats sur des navires corsaires ou sur des vaisseaux du roi
Famille Famille Carosin

François-Yves Carosin des Landelles, Comte de Plouër, dit « le vengeur », surnommé ainsi d'après la le bateau qu'il commandait avant son décès. Né à Dinard le est un Corsaire décédé à la bataille du détroit de la Sonde, à Sumatra, le 22 Janvier 1794

Biographie

Ses origines

François-Yves Carosin, fils de Augustin François Carosin et de Marie Jeanne Piet est un marin et corsaire français, capitaine de navire et militaire, descendant des Familles de la Haye (noblesse médiévale Normande) et Carosin (a l'origine Carosino, de Carosino puis de Savone en Italie). Il nait a Dinard, dans la paroisse de Saint-Enogat, le 22 février 1762. Il y demeurera auprès de ses parents jusqu'à ses 17 ans, âge ou il prend la mer pour la première fois et commence sa carrière de marin puis de Corsaire qui le mèneront jusqu'aux Mascareignes ou il finira par s'installer. Il épouse à l'Île Maurice le 7 novembre 1786, en la paroisse de Moka, Marie Louise de la Haye du Ponsel, fille de Philippe Jean de la Haye du Ponsel de Prairie de Paradis, sa cousine. Ils auront trois enfants : Augustin César Carosin, François Auguste César Carosin, Louis Auguste Julien Carosin et Adolphe Carosin[réf. souhaitée].

Il participe a la bataille du détroit de la Sonde a bord du navire Le Vengeur, qu'il commandait. Il est mort des suites de ses blessures pendant une bataille, face au navire anglais Britannia, aux Îles Cocos, après avoir été amputé d'une jambe[réf. souhaitée].

Selon la légende, malgré la perte de ce membre, il aurait demandé à ce qu'il soit placé dans un tonneau de poudre, pour continuer à se battre[réf. souhaitée].

Sa descendance est toujours présente a l'Île Maurice[réf. souhaitée].

Notes et références