Français haïtien

Français haïtien
Pays Haïti
Nombre de locuteurs 4 454 000 (2016)
Classification par famille
Codes de langue
IETF fr-HT

Le français haïtien ou français d’Haïti est la variété de la langue française parlée en Haïti. En 2016, on compte 4 454 000[1] francophones en Haïti, en combinant les locuteurs natifs et les locuteurs partiels. La plupart des francophones haïtiens ont le français comme langue seconde.

Sociolinguistique

En Haïti, la langue française a le statut de langue officielle aux côtés du créole haïtien, qui est un créole à base lexicale française[2]. Le créole haïtien est la langue maternelle de la majorité de la population et le français est la langue maternelle d'une petite minorité, principalement dans la capitale Port-au-Prince[1][2]. C'est l'enseignement qui fait que beaucoup d'Haïtiens acquièrent le français[1][2].

Lexique

Repas

Contrairement au français de France standard, le français haïtien a conservé, pour la majorité des locuteurs, les noms traditionnels des repas de la journée, à savoir dans l'ordre : le déjeuner (le matin), le dîner (à midi) et le souper (le soir)[3]. Il partage ce schéma avec le français de Belgique, le français de Suisse, le français canadien et le français de République démocratique du Congo. À noter qu'il reste encore des locuteurs en France qui utilisent ce schéma[3]. Cependant, l'usage standard en France est aujourd'hui : petit déjeuner, déjeuner, dîner[4].

Prononciation

  • Le phonème /ʁ/ est prononcé [ɣ].
  • Les voyelles nasales sont prononcées comme en français classique.
  • Maintien d’une opposition entre /ɛ̃/ et /œ̃/ (« brin » et « brun » sont prononcés différemment).
  • Absence d’opposition entre /a/ et /ɑ/ (« patte » et « pâte » sont prononcés de la même façon).
  • Absence d’opposition entre /ɛ/ et /ɛː/ (« mettre » et « maître » sont prononcés de la même façon).
  • Absence d’opposition entre /ø/ et /ə/, réalisé [ø] (« jeu » et « je » sont prononcés de la même façon).

Voir aussi

Notes et références

  1. a b et c Govain 2020.
  2. a b et c Leclerc.
  3. a et b André Thibault, « Le midi, vous déjeunez ou vous dînez ? », sur francaisdenosregions.com, .
  4. Mathieu Avanzi, « Déjeuner ou dîner », sur francaisdenosregions.com, .

Sources

  • Renauld Govain, « Le français haïtien et la contribution d’Haïti au fait francophone », Revue internationale des francophonies, vol. 7,‎ (e-ISSN 2556-1944, DOI 10.35562/rif.1041, lire en ligne, consulté le 23 juin 2021).
  • Jacques Leclerc, « Haïti », sur axl.cefan.ulaval.ca, Université Laval (consulté le 23 juin 2021).