Français de Bretagne

Le français de Bretagne est la forme du français parlée en Bretagne. Il est principalement influencé par le breton à l'Ouest, il s'agit alors de bretonnisme, et le gallo à l'Est, bien qu'il ne doive pas être confondu avec ce dernier.

Prononciation

L'accent tonique est souvent porté sur l'avant-dernière syllabe comme en breton. Certains sons sont assourdis, notamment en fin de phrase et les sons comme /bl/ ou /dr/ deviennent /b/, /d/ (/p/ ou /t/ s'ils sont assourdis). Ainsi, le mot impossible sera prononcé \ɛ̃posip\ et le mot Irlandaise \irlɑ̃dɛs\. Certains mots se prononcent différemment du français de Paris comme couenne ou poêle qui s'y prononcent /kwɛn/ et /pwɛl/.

Syntaxe

L'ordre des mots peut reprendre celui du breton. Ainsi, la phrase Elle est grande pourra se dire Grande qu'elle est si l'on insiste sur l'adjectif ou C'est elle qui est grande/C'est elle qu'est grande si l'on insiste sur le sujet.

Vocabulaire

  • la liche = l'alcool

Emprunts au breton

  • une cuche = une queue de cheval
  • une billig = une crêpière
  • drôle = bizarre
  • Les mots amener, emmener, envoyer, apporter et emporter sont synonymes, ce qui correspond au verbe kas en breton.

Sources