Forme AABA

Une forme AABA est une forme musicale, fréquente dans la chanson, le gospel ou le jazz, construite avec 2 sections différentes : une section A est répétée (AA) avec la même mélodie mais des paroles différentes ; elle est suivie d'une section B souvent appelée « pont » ou « bridge », amenant une dynamique et des harmonies différentes ; la forme se termine par le retour d'une section A[1].

Traditionnellement les sections ont une longueur identique, généralement 8 mesures, mais toute autre configuration est possible. Ainsi, la chanson Send in the Clowns est bâtie sur structure de 6-6-9-8 mesures[2].

Exemples

La forme-anatole est une forme AABA de 32 mesures[1].

La plupart des standards de jazz, généralement issus des comédies musicales de Broadway, sont construits sur une forme AABA : Over the Rainbow, All the Things You Are, Have You Met Miss Jones, I Got Rhythm...

Accords et structure d'Over the Rainbow

\new ChordNames \with {
  \override BarLine #'bar-extent = #'(-2 . 2)
  \consists "Bar_engraver"
}
\chordmode { \mark A
  f2 d:m | a:m f:7 | bes  e:7 | a:m d:7 | g:m  ees:7 | f   d:7  | g:m c:7 | f2   c:7 |
  \break \mark A
  f2 d:m | a:m f:7 | bes  e:7 | a:m d:7 | g:m  ees:7 | f   d:7  | g:m c:7 | f2   c:7 |
  \break\mark "B (pont)"
  f2 s   | g:m c:7 | a:m d:7  | g:m c:7 | f2     s   | b:m7 e:7 | a:m d:7 | g:m  c:7 |
  \break \mark A
  f2 d:m | a:m f:7 | bes  e:7 | a:m d:7 | g:m  ees:7 | f   d:7  | g:m c:7 | f2 s\bar "|."
}

Historique

Cette forme trouverait son origine dans les comédies musicales de Broadway, au tournant des XIXe siècle/XXe siècle, cette section AABA était alors le refrain des chansons[3]. C'est devenu la forme principale des chansons populaires américaines autour de 1925-1926[4].

Cette forme AABA est également très utilisée dans le rock des années 1950-1960, avant qua l'alternance couplet/refrain ne devienne la norme : Great Balls of Fire (Jerry Lee Lewis, 1957), All I Have to Do Is Dream (The Everly Brothers, 1958), Will You Love Me Tomorrow (The Shirelles, 1960), Surfer Girl (The Beach Boys, 1963)[5]...

Notes et références

  1. a et b Jacques Siron, La partition intérieure : jazz, musiques improvisées, Outre Mesure, (ISBN 2-907891-03-0, OCLC 422845909, lire en ligne)
  2. (en) Espie Estrella, « The AABA Song Form », sur thoughtco.com, (consulté le 29 août 2017).
  3. Pierre Jolicoeur, « La forme AABA: l'élégance mise en musique », sur pierrejolicoeur.com, (consulté le 29 août 2017).
  4. (en) Alec Wilder, American Popular Song : the Great Innovators 1900–1950, New York, Oxford University Press, , 536 p. (ISBN 0-19-501445-6), p. 56.
  5. (en) John Covach, Form in Rock Music: a primer, in Deborah Stein (dir.), Engaging Music : Essays in Music Analysis, New York, Oxford University Press, , 368 p. (ISBN 978-0-19-517010-8, lire en ligne), p. 70.

Articles connexes