Forces armées swazies

Forces armées swazies
Umbutfo Eswatini Defence Force
Drapeau de l'Eswatini
Drapeau de l'Eswatini
Fondation 7 juillet 1962
Branches Umbutfo Swaziland Defence Force (Armée de terre)

Royal Swaziland Police (Police)
Armée de l'Air[1]

Commandement
Commandant en chef Patrick Motsa [1]
Chef de l'État-Major de l'Armée Nationale Populaire Stanley Dlamini [2]
Main-d'œuvre
Âges militaires 18 - 30
Disponibles au service militaire 284 530 (2003 est.) hommes
Aptes au service militaire 146 805 (2002 est.) hommes
Actifs 3 000 (est. 2005)
Industrie
Fournisseurs étrangers

Les forces armées swazies sont utilisées principalement pendant les manifestations nationales et n'ont jamais été impliquées dans un conflit avec un pays étranger[3]. Le service militaire est ouvert entre 18 et 30 ans[4]. L'armée a lutté contre le fort taux de soldats infectés par le VIH en son sein[5].

L'armée est commandée, en 2010, par le major général Stanley Dlamini  ; le commandant adjoint est le brigadier général Patrick Motsa [2] et le formation commander est le Brigadier General Jeffry S. Tshabalala[6].

Caractéristiques

La garde d'honneur lors d'une visite du président de l’Inde Ram Nath Kovind le 9 avril 2018 aux côtés du roi Mswati III.

Effectifs: 3000 (2005 est.)

Branches militaires en 2010 :|

  • Umbutfo Eswatini Defence Force (Armée),
  • Royal Eswatini Police,
  • Armée de l'air[1].

Effectifs militaires :

Hommes âgées de 15 à 49 ans : 284 530 (2003 est.), 253 510 (2002 est.)

Effectifs militaires - prêts pour le service militaire :

Hommes âgés de 15 à 49 ans : 165 005 (2003 est.), 146 805 (2002 est.)

Dépenses militaires (dollar américain) : $20 millions

Dépenses militaires par rapport au PIB : 4.75% (Année fiscale 2000/2001)

Armée de terre

Armes légères

Transport de troupes blindés

Forces aériennes

L'Eswatini possède également une petite force aérienne, partie de la Umbutfo Swaziland Defence Force.

Aéronefs Origine Type Versions En service[7] Notes
IAI Arava Drapeau d’Israël Israël Transport IAI 202 1 3 délivrés, un s'est écrasé dans les années 1980 et un autre en 2004
Cessna 337
Drapeau des États-Unis États-Unis
Avion polyvalent
Super Skymaster
1
Statut Inconnu
Canadair Global Express
Drapeau du Canada Canada
Jet de VIP Global-Express
1

Alouette III Drapeau de la France France Hélicoptère utilitaire 3 Reçus d'Afrique du Sud en 2000
Bell UH-1H Iroquois Drapeau des États-Unis États-Unis Hélicoptère utilitaire 2 Reçus de Taiwan en 2020
[8]
Piper PA-28
Drapeau des États-Unis États-Unis
Avion polyvalent
PA-28-140 Cherokee
1

Avions retirés du service

Un 201 d'Arava a été perdu en 2004, après le mauvais temps, les pilotes ont raté l'atterrissage et percuté une canne à sucre sur le terrain. Bien qu'aucun blessé n'ait été signalé, l'incident a laissé l'armée de l'air swazie avec un seul Arava[3].

Source

Références

  1. a b et c « Home page of the Government of Swaziland »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 15 août 2010)
  2. a et b « Welcome to the home page of the Government of Swaziland »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 15 août 2010)
  3. a et b (en) « Un crash a diminué la capacité de la Swazi Air ForceCrash diminishes Swaziland's air force », Independent Online (South Africa) , (consulté le 19 octobre 2009)
  4. https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/wz.html
  5. « allAfrica.com: Swaziland: Army Slowly Winning the HIV/Aids Battle », (consulté le 18 décembre 2010)
  6. « Home page of the Government of Swaziland »(Archive • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?) (consulté le 15 août 2010)
  7. Swazi military aviation OrBat
  8. (en)https://defpost.com/eswatini-receives-two-uh-1h-helicopters-from-taiwan/

Liens externes