Forces armées béliziennes

Forces armées béliziennes


Les Forces armées du Belize, appelées localement Belize Defence Force, sont chargées de la défense du Belize. Placées sous l'autorité du ministère de la défense, elles comprennent un peu moins d'un millier d'hommes pour un budget représentant un peu plus d'1 % du produit intérieur brut en 2012.

Histoire

En 1817, la milice royale du prince régent du Honduras est fondée, marquant l'origine de l'armée du Bélize qui a connu différents noms tout au long de son histoire. La Belize Defence Force en tant que telle est fondée en 1978 avec la disparition de la Belize Volunteer Guard (Garde des Volontaires du Bélize) et de la Police Special Force (la force de police spéciale). En 1981, le Bélize devient indépendant du Royaume-Uni mais ce dernier maintient sur place une garnison (la British Forces Belize) pour protéger le pays des ambitions du Guatemala qui revendique une large part du Bélize. Finalement, la British Forces Belize disparaît en 1994, trois après la reconnaissance de l'indépendance du pays par le Guatemala. Néanmoins, le Royaume-Uni conserve une présence au travers d'une unité d'entraînement et de soutien logistique (la British army Training and Support Unit Belize ou BATSUB) et d'une unité aérienne (25 Flight AAC) jusqu'en 2011. Les Britanniques décident alors de se retirer pour se concentrer sur les enjeux de la guerre contre le terrorisme[1]. La composante maritime de la force de défense du Bélize est incorporée dans l'unité des gardes-côtes bélizéens en novembre 2005.

En octobre 2015, un regain de tensions apparaît entre le Bélize et le Guatemala. Le Bélize demande alors la refondation de la BATSUB qu'elle obtient du gouvernement britannique[1].

Organisation

L'armée du Bélize comprend deux bataillons d'infanterie, chacun composé de trois compagnies d'infanterie et d'un état-major[2]. Une petite composante aérienne remplit des missions logistiques et de transport de troupes.

L'armée bélizienne est principalement positionnée à Price Barracks, une base militaire située à proximité de l'aéroport international Philip S. W. Goldson, près de Belize City. C'est aussi le lieu d'implantation des unités britanniques au Bélize. La zone d'entraînement de Mountain Pine Ridge est dédiée à l'entraînement dans la jungle, utilisée tant par les forces locales que par les armées britanniques ou américaines. D'autres installations dispersées dans le pays sont aussi utilisées.

Notes

  1. a et b « No Joke Jimmy, the Brits are Back », 7 News Belize, (consulté le 13 avril 2019)
  2. « Informations sur les unités des forces de défense du Bélize », Site officiel des forces de défense du Bélize (consulté le 14 avril 2019)