Florence Knoll

Florence Knoll
Biographie
Naissance
Décès
(à 101 ans)
Coral Gables
Nationalité
Formation
Cranbook Academy of Art ()
Cranbrook Schools (en)
Activités
Conjoint
Autres informations
Distinction
Archives conservées par

Florence Knoll Bassett (née Florence Marguerite Schust à Saginaw, Michigan le et morte à Coral Gables le ) est une architecte et designer américaine.

Les premières années

Son père Frederick E. Schust a pour langue maternelle l'allemand et sa mère Mina a des racines canadiennes. Ils disparaissent tous deux très tôt laissant leur fille orpheline à l'âge de douze ans.

Elle se dirige très tôt vers des études d'art et débute à la Kingswood School, Cranbrook (1932-34). Elle étudie ensuite avec le designer Eliel Saarinen, père d'Eero Saarinen à la Cranbrook Academy of Art (1934-1935), (les deux établissements sont situés sur le même campus à Bloomfield Hills, Michigan) . Elle poursuit ses études en urbanisme (1938-1939) à l'école d'Architecture de l'Université Columbia (NYC), avec pour professeur entre autres Charles Eames. Puis elle passera un an à l'Architectural Association de Londres où elle découvrira le style international de Le Corbusier. Elle quittera l'Angleterre au début de la guerre.

En 1940, Florence Knoll est à Cambridge (Massachusetts) et travaille brièvement avec les modernistes américains Wallace K. Harrison, Walter Gropius et Marcel Breuer, elle sera influencée par la découverte de leur style et du mouvement Bauhaus. Désireuse d'apprendre plus, elle s'inscrit à l'Armour Institute (1940-41) (aujourd'hui Illinois Institute of Technology) et rencontre le professeur Ludwig Mies van der Rohe qui aura un effet marquant sur son approche du design, surtout en termes de clarté[2],[3].

Elle a ainsi été influencée par de grands Maîtres du design du XXe siècle.

Knoll international

En 1941, Florence Schust vit à New York et rencontre Hans Knoll qui avait fondé son entreprise de meubles à New York en 38. (La communauté du design étant encore limitée). En 1943, Florence Schust parvient à le convaincre qu'elle pourrait aider à apporter des clients et commence à travailler à temps partiel dans l'entreprise, elle développe le design d'intérieur et travaille avec des architectes. Elle sentait que les architectes devaient contribuer à la conception de meubles. Elle fait donc appel à Harry Bertoia, Eero Saarinen, Mies van der Rohe, Isamu Noguchi, et Marcel Breuer, et crée, elle-même des modèles. Certaines de ces créations de meubles deviendront des icônes du design du XXe siècle et resteront dans la ligne Knoll pendant des décennies en raison de leur design intemporel. Hans Knoll et Florence Schust se marient en 1946, elle devient partenaire à part entière, ensemble, ils fondent Knoll Associates. Une nouvelle usine de meubles est créé en Pennsylvanie et les revendeurs de meubles Knoll sont soigneusement sélectionnés et ajoutés au cours des années qui suivent.

En 1948, Ludwig Mies van der Rohe donne à Knoll les droits exclusifs pour la fabrication de la Chaise Barcelone.

En 1951, Knoll devient Knoll International.

Lorsque Hans Knoll meurt dans un accident de voiture en 1955, Florence Knoll reprend l'exploitation de la société. En 1958, elle se remarie et épouse Harry Capuche Bassett.

Le boom des entreprises de l'après guerre est pour elle l'occasion de rajeunir la conception des lieux de travail. En introduisant la versatilité : bureaux ouverts, cloisons légères, armoires suspendues, portes coulissantes, les couleurs: stimulantes, vibrantes et primaires, le confort: textiles et textures, les formes nouvelles: table de conférence ovale (pour une meilleure communication), le mélange des matériaux: bois, stratifié et métaux, étagères en verre... Avec un minimalisme chaleureux, humanisé et une conception rationaliste, dans une recherche de cohérence de l'architecture et de la fonctionnalité.

Florence Knoll communique ses propositions à ses clients par l'utilisation de collages qu'elle appelait "Paste up" ; sur les plans, elle attache des échantillons de matières et textures (bois, tissus) en couleur et en proportion afin de donner une idée graphique de l'espace plus parlante qu'un plan sec; cette méthode de communication était essentielle pour convaincre les clients et les amener à accepter cette modernité[4].

C'est à Florence Knoll que l'on doit le concept d'architecture d'intérieur par opposition à celui de décoration[5],[6].

Dans les années 1950 le travail de Florence Knoll a souvent été exposé dans le cadre d'expositions sur le « Good Design » au musée d'art moderne (MOMA).

Knoll prend sa retraite en tant que présidente de Knoll en 1960, mais est restée avec la société en tant que directeur de la conception jusqu'en 1965, quand elle se retire complètement.

En 2002, elle reçoit la National Medal of Arts[7].

Elle meurt à l’âge de 101 ans à Coral Gables, le [8].

Bibliographie

  • Jamie Suzanne Aron: Woven Images: From the Bauhaus Weaving Workshop to the Knoll Textile Division., Masterthesis, University of California, 2013.
  • Claudia Lanfranconi: Florence Knoll, in: Claudia Lanfranconi, Antonia Meiners: Kluge Geschäftsfrauen, Elisabeth Sandmann Verlag, München, 2010, (ISBN 9783938045220), p. 73–77.
  • Claudia Lanfranconi et Antonia Meiners, Femmes d’affaires mythiques : Veuve Clicquot, Coco Chanel, Florence Knoll, Estée Lauder, Miuccia Prada, Marie Tussaud et bien d’autres…, Dunod,
  • Bobbye Tigerman: I Am Not a Decorator. Florence Knoll, the Knoll Planning Unit and the Making of Modern Office., in: Oxford University Press, Journal of Design History, B 20, N°. 1, 2007, P. 61–74.
  • Sabine Caroline Wilson: Good design is good business. – Florence Knoll., in: Britta Jürgs: Vom Salzstreuer bis zum Automobil: Designerinnen., AvivA Verlag, Berlin, 2002, (ISBN 3932338162), P. 140–151.

Notes et références

  1. « https://www.aaa.si.edu/collections/florence-knoll-bassett-papers-6312 » (consulté le )
  2. (en) Archives of American art Florence Knoll Basset Papers
  3. Architecture about.com Florence Knoll
  4. (en) Knoll Knoll Designer bios
  5. (en) University of Vermont FLORENCE KNOLL BASSETT, Honorary Degree Recipient, Doctor of Letters
  6. (en) Jstor.org 'I Am Not a Decorator': Florence Knoll, the Knoll Planning Unit and the Making of the Modern Office'
  7. (en) National Medal of Arts Florence Knoll Bassett
  8. (en) « Florence Knoll Bassett, 101, Designer of the Modern American Office, Dies », The New York Times,‎ (lire en ligne)

Voir aussi

Articles connexes

  • Knoll (entreprise fabriquant du mobilier et matériel de bureau)
  • Hans Knoll

Liens externes