Flavigny-sur-Moselle

Flavigny-sur-Moselle
Flavigny-sur-Moselle
Le pont-canal.
Blason de Flavigny-sur-Moselle
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Meurthe-et-Moselle
Arrondissement Nancy
Canton Neuves-Maisons
Intercommunalité Communauté de communes Moselle et Madon
Maire
Mandat
Marcel Tedesco
2014-2020
Code postal 54630
Code commune 54196
Démographie
Population
municipale
1 733 hab. (2016 en augmentation de 0,46 % par rapport à 2011)
Densité 100 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 11″ nord, 6° 11′ 19″ est
Altitude Min. 222 m
Max. 359 m
Superficie 17,3 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Flavigny-sur-Moselle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Flavigny-sur-Moselle
Liens
Site web http://www.mairie-flavigny-sur-Moselle.fr/

Flavigny-sur-Moselle est une commune française située dans le département de Meurthe-et-Moselle en région Grand Est.

Géographie

Histoire

Une présence est attestée au paléolithique. À l'époque romaine la ville se nomme Flaviniacum[1]. Les reliques de saint Firmin, mort vers 502, furent déposées à Flavigny, vers 964, dans un domaine de l'évêque de Verdun.

Flavigny-sur-Moselle est formée de la réunion de plusieurs petits villages appelés autrefois : ville basse, ville neuve et couloir (aujourd'hui le prieuré). Les Neuve, Basse et Haute Villes remontent à une époque fort éloignée.

Village typiquement lorrain, bordé par la Moselle, Flavigny-sur-Moselle peut s'enorgueillir également d'un passé et d'un patrimoine prestigieux avec le prieuré des Bénédictins.

Politique et administration

Depuis le , la commune fait partie de la communauté de communes Moselle et Madon dont le siège est situé à Neuves-Maisons.

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 2014 Jean-Luc Senault    
2014 En cours Marcel Tedesco    

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3].

En 2016, la commune comptait 1 733 habitants[Note 1], en augmentation de 0,46 % par rapport à 2011 (Meurthe-et-Moselle : +0,1 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0521 1671 1871 0611 1001 2461 2281 2431 344
1856 1861 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901
1 4871 3941 2341 3891 1931 1091 0901 1021 003
1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
9419218138651 1091 1571 0951 2641 057
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016 -
1 2351 3381 5261 6091 6361 7871 7251 733-
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments

  • Importantes découvertes de silex paléolithiques.
  • Canal de l'Est : écluses ; port de Basse-Flavigny.
  • Pont canal, rénové récemment, au-dessus de la Moselle.

Édifices religieux

Article détaillé : Prieuré de Flavigny-sur-Moselle.
  • Le prieuré de Flavigny-sur-Moselle offre encore de nos jours un ensemble important de bâtiments, qui donne une certaine personnalité à la ville. Il est l'un des plus anciens établissements monastiques de Lorraine. Le grand escalier de l'aile Est et le petit escalier de l'aile Sud sont inscrits au titre des monuments historiques par arrêté du [6].
  • Église du prieuré bénédictin : tour du 12e siècle, nef et abside du 15e siècle, portail et bas-côtés du 18e siècle, galeries du cloître, salles voutées et la bibliothèque sont classées au titre des monuments historiques par arrêté du [6] ; les vitraux du 16e siècle par Bousch sont aux États-Unis.
  • Église Saints-Hilaire-et-Firmin 1826 néo-roman, mobilier 19e : boiseries et stalles, chaire, reliquaires de saint Firmin et sainte Emérite, orgue de Lété.
  • Chapelle (centre de réadaptation).

Personnalités liées à la commune

  • Jack Lang a passé une partie de son enfance dans cette commune[7].
  • Eugène Tisserand y est né le (voir les Annales de l'Institut national agronomique de 1927 Source gallica.bnf.fr)

Liens externes

  • Site officiel de la ville
  • « Flavigny-sur-Moselle », Monographies communales de Meurthe-et-Moselle réalisées pour l'exposition universelle de 1889 et conservées par les Bibliothèques de Nancy, sur https://galeries.limedia.fr

Bibliographie

  • Henri Lepage, Le Département de la Meurthe, 1843
  • Chanoine A. Dedenon, L'Histoire du Prieuré Bénédictin de Flavigny-sur-Moselle
  • Bernard Blondin, Richardménil CONTACT, 1998
  • Les Amis du Vieux Flavigny et du Prieuré, Bulletin Municipal, 1991

Article connexe

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Histoire de Thionville par GF Teissier
  2. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  6. a et b « Prieuré bénédictin (ancien), Centre médico-social », sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=WdWgwmONQS0