Festival folklorique national de Gjirokastër

Scène du festival située à l'intérieur du château de Gjirokastër.

Le Festival folklorique national de Gjirokastër (en albanais : Festivali Folklorik Kombëtar i Gjirokastrës) est un festival artistique organisé tous les cinq ans au château de Gjirokastër à Gjirokastër, dans le sud de l'Albanie. Le festival a eu lieu pour la première fois en 1968 et est considéré comme un événement important dans la culture albanaise[1]. Le festival met en valeur la musique, les costumes et les danses traditionnelles de l'Albanie et des territoires albanais à travers les Balkans et l'Italie du sud. Le festival de Gjirokastër poursuit la tradition des festivals folkloriques commencé à Tirana en 1949.

Histoire

Des chanteurs folkloriques lors de l'édition de 1988

Le Festival folklorique national de Gjirokastër a été précédé par le Festival national de la chanson, de la musique et de la danse tenue à Tirana, capitale de l'Albanie en 1949[2] et, par la suite, les 25-27 novembre 1959. Dix ans plus tard, du 8 au 16 octobre 1968, le premier Festival National Folklorique s'est tenue à Gjirokastër pour fêter l'anniversaire d'Enver Hoxha, le dirigeant communiste d'Albanie et natif de la ville[3]. Le festival a lieu tous les cinq ans, en 1973, 1978, 1983 et 1988. En 1995, le festival est tenue exceptionnellement dans la citadelle de Berat. Depuis septembre 2000, il est à nouveau organisé à Gjirokastër.

La 9e édition a eu lieu en septembre 2009[4]. Le gagnant du Festival a été la préfecture de Shkodër en tant que meilleure performance globale, tandis que les meilleures performances individuelles ont été attribuées aux rhapsodes Sherif dervishi, et Myfterin Uka[5].

La dernière édition a eu lieu du 10 au 16 mai 2015[6].

Autres festivals

Les costumes traditionnelles, les danses et folklore sont à l'honneur dans plusieurs autres festivals, notamment Sofra Dardane chaque année en juin à Bajram Curri, l'Oda Dibrane à Peshkopi, Logu i Bjeshkeve chaque année en août à Kelmend, le festival de danse Cham à Saranda, et d'autres festivals dans différentes villes albanaises.

Sources

  1. Vasil Tole, « Inventory of performers on iso-polyphony », UNESCO (consulté le 26 juillet 2010), p. 52
  2. « YouTube Festivali Folkloristik 1949 », YouTube (consulté le 7 novembre 2010).
  3. Ardian Ahmedaja et Gerlinde Haid, European voices: Multipart singing in the Balkans, vol. 1, Wien : Böhlau, (lire en ligne).
  4. (sq) Top Channel, « Gjirokaster, starton Festivali Folklorik Kombetar », Top Channel,‎ (lire en ligne, consulté le 31 août 2010).
  5. (sq) Gazeta Start, « Shkodra fiton Festivalin e Gjirokastrës », Gazeta Start,‎ (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2010).
  6. http://shqiptarja.com/kulture/2730/tole-festivali-i-gjirokastr-s-t--mbahet-nj-her--n--tre-vjet-270466.html

Articles connexes

Liens externes