Festival du film de Sarlat

Festival du film de Sarlat
Date de création 1991
Créateur Joëlle Bellon
Prix principal Grand prix
Président Pierre-Henri Arnstam
Durée 5 à 6 jours
Lieu Sarlat-la-Canéda, Drapeau de la France France
Site web festivaldufilmdesarlat.com

Le festival du film de Sarlat est un festival de cinéma qui a lieu depuis 1991 à Sarlat-la-Canéda en Dordogne au mois de novembre.

La spécificité du festival consiste en l’accueil de lycéens de classe terminale, « spécialité cinéma », venus de toute la France. Dans le cadre de la préparation de leur futur baccalauréat, l'occasion leur est donnée de rencontrer les réalisateurs, scénaristes, techniciens, acteurs, ainsi que des critiques, historiens ou enseignants du cinéma présents à Sarlat durant le festival[1],[2].

Historique

Depuis 2010, Pierre-Henri Arnstam a pris la présidence du festival, succédant ainsi à Joëlle Bellon qui avait pris ces fonctions en 1992. Celle-ci a beaucoup contribué à la renommée actuelle du festival. En 2010, il s'ouvre au grand public en lui permettant d'assister aux films présentés[3]. À partir de 2016, un jury jeunes décerne d'autres prix parmi les films en sélection officielle.

Marc Bonduel est délégué général du festival jusqu'à l'édition 2018. Il est remplacé par Jean-Raymond Garcia.

Lors de l'édition 2019, le festival rend hommage à Joëlle Bellon, présidente pendant dix-huit ans et à la réalisatrice Agnès Varda[4]. La soirée est également marquée par la signature de la Charte pour la parité et la diversité dans les festivals de cinéma, en présence de Julie Gayet et Marion Tharaud, membres du Collectif 50/50 à l'initiative du document[5].

Jury Jeunes

Depuis 2016, le festival accueille 7 lycéens, élèves de spécialité cinéma venus de toute la France, pour être membres du Jury jeunes[6]. Ils sont sélectionnés à partir de lettres de motivation. Ils visionnent l'ensemble de la sélection officielle, en projection de presse ou en séance publique, accompagnés et guidés par la journaliste Osange Silou-Kieffer. Ils bénéficient d'un accès privilégié au festival et de rencontres plus personnelles avec les professionnels (acteurs, réalisateurs, scénaristes, etc.). Ils attribuent plusieurs prix : prix du meilleur film, prix d'interprétation masculine et prix d'interprétation féminine.

Éditions

2001

La 10e édition s'est déroulée du 06 au .

Source : Palmarès du festival 2001[7]

2002

2003

La 12e édition s'est déroulée du 4 au .

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

Source : Palmarès du festival 2003[8]

2004

La 13e édition s'est déroulée du 9 au .

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

Source : Palmarès du festival 2004[9]

  • Prix coup de cœur du public : Acharnés de Régis Mardon
  • Prix France 3 Aquitaine : Mateo Falcone d'Olivier Volpi
  • Prix Crédit Mutuel de Sarlat : Rencontre du 4e type de Alcime Padiglione
  • Quatrième prix : Strict Eternum de Didier Fontan

2005

La 14e édition s'est déroulée du 8 au .

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

Source : Palmarès du festival 2005[10]

2006

La 15e édition s'est déroulée du 7 au .

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

2007

La 16e édition s'est déroulée du 12 au .

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2007[11]

Palmarès des courts métrages

2008

La 17e édition s'est déroulée du 11 au .

Avant-premières

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2008[13]

Palmarès des courts métrages

2009

La 18e édition s'est déroulée du 10 au .

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2009

Palmarès des courts métrages

2010

La 19e édition s'est déroulée du 9 au .

Palmarès des longs métrages

  • Deux « Salamandres d'or » attribuées par le jury pour :
    • Prix d’interprétation masculine à Aymen Saïdi pour son rôle dans L’Assaut de Julien Leclercq.
    • Prix d'interprétation féminine à Natalia Verbeke pour son rôle dans Les Femmes du 6e étage de Philippe Le Guay.

Étaient présents, notamment, lors de ce festival : Édouard Baer, Nicole Garcia, Philippe Guillard, Gérard Lanvin, Julien Leclercq, Philippe Le Guay, Olivier Marchal, …

À partir de cette édition, le festival et le lycée Pré de Cordy lancent en parallèle un blog tenu par des élèves du lycée sur lequel, durant toute la période du festival, sont postés des articles, des photos et des vidéos qui présentent le festival jour par jour, afin d'informer le plus grand nombre de personnes[15].

Palmarès des courts métrages[16]

  • Prix du meilleur court métrage : Cheveu de Julien Hallard.
  • Mention spéciale du jury : Mémoires d’une jeune fille dérangée de Keren Marciano.

2011

La 20e édition s'est déroulée du 8 au .

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2011

Étaient présents, notamment, lors de ce festival[18] : François Berléand, Gérard Jugnot, Mathieu Kassovitz, Olivier Marchal, Pierre Richard, Audrey Tautou, Elsa Zylberstein, …

Palmarès des courts métrages[19]

2012

La 21e édition s'est déroulée du 13 au .

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2012.

Présents, notamment, lors de ce festival[21],[22],[23] : Cécile Cassel, Valérie Donzelli, Nicolas Duvauchelle, Jérémie Elkaïm, Hugo Gélin, Valérie Lemercier, Stéphanie Murat, Mathilde Seigner, JoeyStarr.

Palmarès des courts métrages

Source : Archives sur festivaldufilmdesarlat.com[24]

2013

La 22e édition s'est déroulée du 12 au [25].

Présents, notamment, lors de ce festival[26] : Sólveig Anspach, Nora Arnezeder, Max Boublil, Guillaume Gallienne, Cédric Klapisch, Gérard Lanvin,Aïssa Maïga, Katell Quillévéré, Tomer Sisley, Nils Tavernier et Karin Viard.

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2013[26].

Palmarès des courts métrages

  • Premier prix : La Fugue de Jean-Bernard Marlin[26]

2014

La 23e édition s'est déroulée du 11 au [27].

Présents, notamment, lors de ce festival Abd al Malik, Jacques Audiard, Bérénice Bejo, Michel Hazanavicius et Gilles Lellouche[28].

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2014[29].

Palmarès des courts métrages

Source : Palmarès du festival 2014[29].

  • Premier prix : Molii de Yassine Qnia, Carine May, Hakim Zouhani et Mourad Boudaoud

2015

La 24e édition s'est déroulée du 10 au [30].

Étaient présents, notamment, lors de ce festival Aure Atika, Jean Dujardin, Reda Kateb, Christophe Lambert, Audrey Lamy, Claude Lelouch, Orelsan, Manu Payet, Christa Théret et Elsa Zylberstein[30].

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2015[31].

Palmarès des courts métrages

Source : Palmarès du festival 2015[31].

  • Premier prix : Sous tes doigts de Christine Courtès

2016

La 25e édition s'est déroulée du 8 au [32].

José Garcia y était présent.

Palmarès des longs métrages

Source : Palmarès du festival 2016[33].

Palmarès des courts métrages

Source : Palmarès du festival 2016[33].

  • Premier prix : L'Âge des sirènes de Héloïse Pelloquet

2017

La 26e édition du festival s'est déroulée du 14 au [34].

Il a été accompagné de la présence de nombreuses personnalités telles que Clovis Cornillac, Charlotte Gainsbourg, Robert Guédiguian, Nawell Madani, Pierre Niney, Franck Gastambide, Anne Fontaine, Marie Garel-Weiss, Zita Hanrot, Clémence Boisnard, Robinson Stévenin, Maryam Touzani, Luis Marques, Jean-Claude Larrieu, Raymond Depardon, Claudine Nougaret, Finnegan Oldfield et Jules Porier[34].

Palmarès des longs métrages

Sélections

Palmarès des courts métrages

  • Premier prix : Terrain vague de Latifa Said
  • Mention spéciale du jury : Calamity de Séverine Streyker et Maxime Feyers[37]

2018

La 27e édition du festival se déroule du 13 au [38].

Il est accompagné de la présence de nombreuses personnalités du cinéma telles que Antoine Blossier, Lucie Boujenah, Camille Chamoux, Suzanne Clément, Jonathan Cohen, Anaïs Demoustier, François Desagnat, Pauline Étienne, Julie Gayet, Pierre Godeau, Mikhael Hers, Diane Kurys, Vincent Lacoste, Guillaume Laurant, Tom Leeb, Gilles de Maistre, Kad Merad, Alexis Michalik, Pierre Niney, Vincent Rottiers, Ludivine Sagnier, Thomas Solivérès, Nils Tavernier, Frédéric Tellier et Vianney[38],[39].

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

  • Prix du meilleur court-métrage : Côté Coeur, d'Héloïse Pelloquet
  • Mention spéciale du jury : Les Empêchés, de Stéphanie Vasseur et Sandrine Terragno[40]

2019

La 28e édition du festival s'est déroulée du 12 au [41].

La présence de Michel Blanc, Lucie Borleteau, Camille Cottin, Julie Gayet, Philippe Guillard, Hakim Jemili, Gérard Lanvin, Alain Libolt, Olivier Marchal, Grégory Magne, Grégory Montel et Alice Winocour est annoncée[42],[43],[44].

Palmarès des longs métrages

Source[45] :

Palmarès des courts métrages

Source[45] :

  • Premier prix : Nefta Football Club d'Yves Piat
  • Mention spéciale du jury : Riviera de Jonas Schloesing

2020 : édition annulée

Prévue initialement du 10 au , l'édition 2020 est annulée pour cause de confinement lié à la pandémie de Covid-19[46]. Cependant, les deux conférences prévues sur l'œuvre de Steven Spielberg vont être enregistrées à Paris et transmises aux 135 lycées ayant l'option « cinéma »[46]. De cette édition avortée, seuls subsisteront l'affiche et le catalogue[46].

2021

La 30e édition du festival s'est déroulée du 9 au [47].

La présence de Laurent Cantet, Fred Cavayé, Cyril Dion, Audrey Diwan, Yves Hinant, Jean Libon et Mélanie Thierry est annoncée[48], ainsi que celles de Chloé Barkoff-Gaillard, Nessim Chikhaoui, François Desagnat, Moussa Mansaly, Mateo Perez, Emmanuel Poulain-Arnaud, Aloïse Sauvage[49] et Lyes Salem[47]

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

2022

La 31e édition du festival est prévue du 8 au [51].

La présence de Sami Bouajila, Rachid Bouchareb, Gad Elmaleh, José Garcia, Rachid Hami, Karim Leklou, Maïwenn, Anne Le Ny et Roschdy Zem est annoncée, ainsi que celle de Cécile de France, Samir Guesmi, Félix Lefebvre et Raphaël Personnaz[52].

Palmarès des longs métrages

Palmarès des courts métrages

Notes et références

Notes

  1. En 2021, il n'y a pas de distinction de genre pour les deux prix d'interprétation, d'où les récompenses obtenues par deux interprètes féminines.

Références

  1. Présentation du festival sur le site du Festival, consulté le 5 novembre 2011.
  2. Autour du film du bac 2012 sur le site du Festival, consulté le 5 novembre 2011.
  3. Thierry Dumas, Sud Ouest Dordogne, 4 novembre 2011.
  4. « Vidéo. Festival du film de Sarlat : revivez les temps forts de la soirée d’ouverture », sur SudOuest.fr (consulté le )
  5. « Une soirée d’ouverture très féminine au Festival du Film de Sarlat », sur France Bleu, (consulté le )
  6. « Jury jeunes », sur Festival de Sarlat
  7. « Festival du film de Sarlat 2001 », sur commeaucinema.com (consulté le )
  8. Festival du film de Sarlat 2003, sur lecourt.com
  9. Festival du film de Sarlat 2004, sur lecourt.com
  10. Festival du film de Sarlat 2005, sur lecourt.com
  11. Festival du film de Sarlat 2007, sur terrasson.evous.fr, consulté le 5 novembre 2011.
  12. Palmarès du festival 2008, sur ecranlarge.com consulté le 5 novembre 2011.
  13. Blog du festival du film de Sarlat
  14. « Palmarès 2010 », sur Festival du Film de Sarlat (consulté le )
  15. Sud Ouest, Dordogne du 12 novembre 2011.
  16. « Palmarès 2011 », sur Festival du Film de Sarlat (consulté le )
  17. Chantal Gibert, Les stars sont arrivées, Sud Ouest, Dordogne du 14 novembre 2012.
  18. ,Thierry Dumas, Joey Starr en mode rock'n'roll, Sud Ouest, Dordogne du 15 novembre 2012.
  19. , Thierry Dumas, C'est l'heure de la critique, Sud Ouest, Dordogne du 19 novembre 2012.
  20. Archives, sur festivaldufilmdesarlat.com consulté le 23 mai 2020.
  21. Franck Delage, Le festival se met en quatre pour animer la ville, Sud Ouest Périgueux du 12 novembre 2013, p. 22.
  22. a b et c Thierry Dumas, Après la clôture, les bonus, Sud Ouest Périgueux du 18 novembre 2013, p. 24.
  23. Thierry Dumas, Des étoiles plein les yeux, Sud Ouest édition Périgueux du 22 octobre 2014, p. 21.
  24. Chantal Gibert, Le clap de départ, Sud Ouest édition Périgueux du 11 novembre 2014, p. 11.
  25. a et b Thierry Dumas, La famille d'abord, Sud Ouest édition Périgueux du 17 novembre 2014, p. 11.
  26. a et b Thierry Dumas, « Sur les pavés, les stars », Sud Ouest édition Dordogne, 9 novembre 2015.
  27. a et b Thierry Dumas, « Le rideau tombe dans la pudeur et le recueillement », Sud Ouest édition Périgueux, 16 novembre 2015, p. 25.
  28. « Festival du film de Sarlat : sélection officielle dévoilée et stars annoncées », Sud Ouest, 14 octobre 2016.
  29. a et b « Palmarès du Festival du Film de Sarlat - 25e édition », site du Festival.
  30. a et b "Diaporamas" - Site du festival de Sarlat 26e édition
  31. a et b « Palmarès du Festival du film de Sarlat - 26ème édition », sur site du festival (consulté le )
  32. a et b Franck Delage, « Des films d'humour et d'amour pour cette 27e édition », Sud Ouest édition Dordogne, 12 novembre 2018, p. 8-9.
  33. « Au Festival du film, le défilé des stars », Sud Ouest édition Dordogne, 15 novembre 2018, p. 20d.
  34. « Festival du Film de Sarlat », sur Festival du Film de Sarlat (consulté le )
  35. Franck Delage, « Un parfum d'Oscars », Sud Ouest édition Dordogne, 18 octobre 2019, p. 25.
  36. Franck Delage, « 28e tapis rouge en Périgord noir », Sud Ouest édition Dordogne, 11 novembre 2019, p. 9.
  37. Franck Delage, « La 28e édition débute à Sarlat ce mardi », Sud Ouest édition Dordogne, 12 novembre 2019, p. 11.
  38. « Le Festival du film régale jusqu'à samedi », Sud Ouest édition Dordogne, 14 novembre 2019, p. 20d.
  39. a et b Franck Delage, « Une 28e édition avec un menu éblouissant », Sud Ouest édition Périgueux, 16 novembre 2019, p. 24.
  40. a b et c Franck Delage, « Écran noir sur le festival du film de Sarlat », Sud Ouest édition Dordogne, 30 octobre 2020, p. 14.
  41. a et b Franck Delage, « L'actrice Mélanie Thierry ouvrira la 30e édition », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 24.
  42. Chantal Gibert, « Sara Giraudeau et Laurent Cantet attendus à Sarlat », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 24.
  43. Léna Badin, « L'affiche du Festival du film s'étoffe », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 22.
  44. « Palmarès », sur Festival du Film de Sarlat (consulté le )
  45. Franck Delage, « José Garcia, Maïwenn ou Gad Elmaleh : des stars et 585 lycéens », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 20e.
  46. Franck Delage, « Pour bien profiter de l'événement », Sud Ouest édition Dordogne, , p. 20d.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes