Festival de Cannes 1990

Festival de Cannes 1990
Image liée à la cérémonie
Bernardo Bertolucci, président du jury 1990.
43e Festival de Cannes
Détails
Dates du
au
Lieu Palais des festivals, Cannes
Drapeau de la France France
Président du jury Bernardo Bertolucci
Film d'ouverture Rêves
Film de clôture Étrange Séduction
Site web http://www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d’or Sailor et Lula
Grand prix Tilaï (ex æquo)
L'Aiguillon de la mort (ex æquo)
Prix du jury Secret défense
Chronologie

La quarante-troisième édition du Festival de Cannes a lieu du 10 au 21 mai 1990.

Jurys

Compétition

La présidence du jury fut d'abord proposée à Isabelle Adjani qui déclina, avant que Bernardo Bertolucci n'accepte. Toutefois, Isabelle Adjani présidera le jury en 1997.

Caméra d'or

  • Christine Boisson, actrice, présidente du jury
  • Bruno Jaeggi, journaliste
  • Caroline Huppert, réalisatrice
  • Catherine Magnan, cinéphile
  • Jan Svoboda, journaliste
  • Martine Jouando, critique
  • Richard Billeaud
  • Vecdi Sayar, cinéphile

Sélections

Sélection officielle

Compétition

La sélection officielle en compétition se compose de 18 films[1] :

Titre Réalisation Pays Distribution
L'Interrogatoire (Przesluchanie) Ryszard Bugajski Drapeau de la Pologne Pologne Krystyna Janda, Adam Ferency, Janusz Gajos, Agnieszka Holland
La Putain du roi (The King's Whore) Axel Corti Drapeau de l'Autriche Autriche Timothy Dalton, Valeria Golino, Stéphane Freiss, Robin Renucci, Margaret Tyzack, Eleanor David, Paul Crauchet
La Captive du désert Raymond Depardon Drapeau de la France France Sandrine Bonnaire, Dobi Koré, Fadi Taha
Chasseur blanc, cœur noir (White Hunter, Black Heart) Clint Eastwood Drapeau des États-Unis États-Unis Clint Eastwood, Jeff Fahey, Charlotte Cornwell, George Dzundza, Norman Lumsden
Rodrigo D - Futur : Néant (Rodrigo D: No futuro)
(en compétition pour la Caméra d'or)
Víctor Gaviria Drapeau de la Colombie Colombie Ramiro Meneses, Carlos Mario Restrepo, Jackson Idrian Gallego
Nouvelle Vague Jean-Luc Godard Drapeau de la France France Alain Delon, Domiziana Giordano, Roland Amstutz, Laurence Côte, Jacques Dacqmine
L'Oreille (Ucho) Karel Kachyňa Drapeau de la Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie Radoslav Brzobohatý , Jiřina Bohdalová, Jiří Císler, Miloslav Holub, Milica Kolofiková
Secret défense (Hidden Agenda) Ken Loach Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Frances McDormand, Brian Cox, Brad Dourif, Mai Zetterling, Bernard Archard
Taxi Blues (Taxi-Blyuz)
(en compétition pour la Caméra d'or)
Pavel Lounguine Drapeau de l'URSS Union soviétique Piotr Mamonov, Piotr Zaïtchenko, Vladimir Kachpour, Natalia Koliakanova
Sailor et Lula (Wild at Heart) David Lynch Drapeau des États-Unis États-Unis Nicolas Cage, Laura Dern, Willem Dafoe, Diane Ladd, Isabella Rossellini, Harry Dean Stanton, J. E. Freeman
L'Aiguillon de la mort (Shi no toge) Kōhei Oguri Drapeau du Japon Japon Keiko Matsuzaka, Ittoku Kishibe
Tilaï Idrissa Ouedraogo Drapeau du Burkina Faso Burkina Faso Rasmané Ouédraogo, Ina Cissé, Roukietou Barry, Assane Ouedraogo, Sidibou Sidibe
La Mère (Mat) Gleb Panfilov Drapeau de l'URSS Union soviétique Inna Tchourikova, Viktor Rakov, Liubomiras Laucevicius, Andreï Rostotski, Antonella Interlenghi
Bienvenue au Paradis (Come see the Paradise) Alan Parker Drapeau des États-Unis États-Unis Dennis Quaid, Tamlyn Tomita, Sab Shimono, Shizuko Oshi, Pruitt Taylor Vince, Stan Egi
Cyrano de Bergerac Jean-Paul Rappeneau Drapeau de la France France Gérard Depardieu, Anne Brochet, Vincent Perez, Jacques Weber, Roland Bertin
Ils vont tous bien ! (Stanno tutti bene) Giuseppe Tornatore Drapeau de l'Italie Italie Marcello Mastroianni, Michèle Morgan, Valeria Cavalli
Daddy nostalgie Bertrand Tavernier Drapeau de la France France Dirk Bogarde, Jane Birkin, Odette Laure
Ju Dou Zhang Yimou et Yang Fengliang Drapeau de la République populaire de Chine Chine Gong Li, Li Wei

Un certain regard

La section Un certain regard comprend 21 films[2] :

Hors compétition

6 films sont présentés hors compétition[3] :

Séances spéciales

4 films sont présentés en séance spéciale[4] :

Courts métrages

Quinzaine des réalisateurs

Semaine de la critique

Longs métrages

Courts métrages

  • Inoi de Sergueï Masloboïchtchikov (URSS)
  • Les Mains au dos de Patricia Valeix (France)
  • The Mario Lanza Story de John Martins-Manteiga (Canada)
  • Pièce touchée de Martin Arnold (Autriche)
  • Sibidou de Jean-Claude Bandé (Burkina Faso)
  • Sostuneto d'Eduardo Lamora (Norvège)
  • Animathon Collectif (Canada)

Palmarès

Longs-métrages

David Lynch, ici pendant le festival, remporte la Palme d'or pour son film Sailor et Lula.

Courts-métrages

  • Palme d'Or du Festival International du Film - court métrage : The Lunch Date d'Adam Davidson
  • Premier Prix du Jury - court métrage : La Chambre à coucher (De Slaapkamer) de Maarten Koopman
  • Deuxième Prix du Jury - court métrage : Revestriction de Barthelemy Bompard

Prix FIPRESCI

Le Prix FIPRESCI du Festival de Cannes est remis à 3 films.

Attribué à Réalisateur Pays Section
L'Aiguillon de la mort (Shi no toge) Kōhei Oguri Drapeau du Japon Japon Compétition
Lebedyne ozero. Zona Yuri Ilyenko Drapeau des États-Unis États-Unis Drapeau de l'Ukraine Ukraine Quinzaine des Réalisateurs
Manoel de Oliveira Drapeau du Portugal Portugal Prix honorifique

Notes et références

Lien externe