Festival de Cannes 1989

Festival de Cannes 1989
Image liée à la cérémonie
Wim Wenders, président du jury 1989.
42e Festival de Cannes
Détails
Dates du
au
Lieu Palais des festivals, Cannes
Drapeau de la France France
Président du jury Wim Wenders
Film d'ouverture New York Stories
Film de clôture Old Gringo
Site web http://www.festival-cannes.com
Résumé
Palme d’or Sexe, Mensonges et Vidéo
Grand prix Trop belle pour toi (ex æquo)
Cinema Paradiso (ex æquo)
Prix du jury Jésus de Montréal
Chronologie

La 42e édition du Festival de Cannes a lieu du 11 au .

Déroulement et faits marquants

Spike Lee pensait recevoir la palme. À la suite de la victoire de Soderbergh, il a déclaré à la presse qu'il possédait une batte de baseball LouisVille Slugger et qu'il y a gravé sur le bois le nom de Wenders[1].

Jurys

Compétition

À l'origine, le jury de la 42e édition du Festival devait être présidé par le réalisateur américain Francis Ford Coppola, mais il n'honora pas son engagement et fut remplacé par Wim Wenders. Coppola présida malgré tout le jury en 1996.

Caméra d'or

  • Président du jury : Raf Vallone, comédien
  • Bernard Jubard
  • Klaus Eder, journaliste
  • Moustafa Salah Hashem, journaliste
  • Peter Scarlet, cinéphile
  • Philippe Maarek, critique
  • Suzanne Schiffman, scénariste
  • Yvan Gauthier, cinéphile

Sélections

Sélection officielle

Compétition

La sélection officielle en compétition se compose de 22 films[2] :

Titre Réalisation Pays Distribution
Rosalie fait ses courses (Rosalie Goes Shopping) Percy Adlon Drapeau de l'Allemagne Allemagne Marianne Sägebrecht, Brad Davis, Judge Reinhold
Jésus de Montréal Denys Arcand Drapeau du Canada Canada Lothaire Bluteau, Catherine Wilkening, Johanne Marie Tremblay, Rémy Girard, Robert Lepage
Trop belle pour toi Bertrand Blier Drapeau de la France France Gérard Depardieu, Josiane Balasko, Carole Bouquet, Roland Blanche, Myriam Boyer
Sweetie
(en compétition pour la Caméra d'or)
Jane Campion Drapeau de l'Australie Australie Geneviève Lemon, Karen Colston, Tom Lycos, Jon Darling, Dorothy Barry
Francesco Liliana Cavani Drapeau de l'Italie Italie Mickey Rourke, Helena Bonham Carter, Andréa Ferréol, Nikolaus Dutsch, Peter Berling
Chimère Claire Devers Drapeau de la France France Béatrice Dalle, Wadeck Stanczak, Julie Bataille
Kuarup Ruy Guerra Drapeau du Brésil Brésil Taumaturgo Ferreira, Fernanda Torres, Cláudio Mamberti, Umberto Magnani, Ewerton de Castro
Le Carrefour des innocents (Lost Angels) Hugh Hudson Drapeau des États-Unis États-Unis Donald Sutherland, Adam Horowitz, Amy Locane, Don Bloomfield, Celia Weston
Pluie noire (Kuroi ame) Shōhei Imamura Drapeau du Japon Japon Yoshiko Tanaka, Kazuo Kitamura, Etsuko Ichihara, Shōichi Ozawa
Mystery Train Jim Jarmusch Drapeau des États-Unis États-Unis Masatoshi Nagase, Yūki Kudō, Joe Strummer, Nicoletta Braschi, Steve Buscemi
Le Temps des Gitans (Dom za vešanje) Emir Kusturica Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie Davor Dujmović, Bora Todorović, Ljubica Adzovic
Monsieur Hire Patrice Leconte Drapeau de la France France Michel Blanc, Sandrine Bonnaire, Luc Thuillier
Do the Right Thing Spike Lee Drapeau des États-Unis États-Unis Spike Lee, Danny Aiello, John Turturro, Richard Edson, Giancarlo Esposito, Samuel L. Jackson, Ossie Davis, Rosie Perez
Les Femmes sur le toit (Kvinnorna Pa Taket)
(en compétition pour la Caméra d'or)
Carl-Gustaf Nykvist Drapeau de la Suède Suède Amanda Ooms, Stellan Skarsgård, Helena Bergström
L'Ami retrouvé (Reunion) Jerry Schatzberg Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Jason Robards, Christien Anholt, Samuel West
Un cri dans la nuit (Evil Angels) Fred Schepisi Drapeau de l'Australie Australie Meryl Streep, Sam Neill
Splendor Ettore Scola Drapeau de l'Italie Italie Marcello Mastroianni, Marina Vlady, Massimo Troisi
Les Eaux printanières (Torrents of Spring) Jerzy Skolimowski Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Timothy Hutton, Valeria Golino, Nastassja Kinski, William Forsythe
Sexe, Mensonges et Vidéo (Sex, Lies, and Videotape)
(en compétition pour la Caméra d'or)
Steven Soderbergh Drapeau des États-Unis États-Unis James Spader, Andie MacDowell, Peter Gallagher, Laura San Giacomo
Cinema Paradiso (Nuovo Cinema Paradiso) Giuseppe Tornatore Drapeau de l'Italie Italie Philippe Noiret, Salvatore Cascio
El niño de la luna Agustí Villaronga Drapeau de l'Espagne Espagne Maribel Martín, Lisa Gerrard, Enrique Saldana
La Toile d'araignée (Das Spinnennetz) Bernhard Wicki Drapeau de l'Allemagne Allemagne Ulrich Mühe, Klaus Maria Brandauer, Armin Mueller-Stahl, Andrea Jonasson

Un certain regard

La section Un certain regard comprend 19 films[3] :

Hors compétition

2 films sont présentés hors compétition[4] :

Séances spéciales

8 films sont présentés en séance spéciale[5] :

Courts métrages

Quinzaine des réalisateurs

Semaine de la critique

Longs métrages

Courts métrages

  • Blind Curve de Gary Markowitz (Etats-Unis)
  • La Femme mariée de Nam Xuong de Tran-Anh Hung (France)
  • L’Homme aux nerfs modernes (Der Mensch mit den modernen Nerven) de Bady Minck (Autriche)
  • Le Porte-plume de Marie-Christine Perrodin (France)
  • The Three Soldiers de Kamal Musale (Suisse)
  • Trombone en coulisses de Hubert Toint (Belgique/France)
  • Warszawa Koluszki de Jerzy Zalewski (Pologne)
  • Work Experience de James Hendrie (Royaume-Uni)
  • Wstega mobiusa de Lukasz Karwowski (Pologne)

Palmarès

Longs métrages
Courts métrages
  • Palme d'or du court métrage : 50 ans de Gilles Carle
  • Mention - court métrage : Yes We Can de Faith Hubley et Morceaux choisis (Performance Pieces) de Tom Abrams

Notes et références

Liens externes