Fatima Jebli Ouazzani

Fatima Jebli Ouazzani
Fatima Jebli Ouazzani
Biographie
Naissance
Nationalités
Activités

Fatima Jebli Ouazzani, née à Meknes, est une journaliste, scénariste et réalisatrice marocaine et néerlandaise.

Biographie

Elle est née à Meknès[1]. Sa famille s'installe aux Pays-Bas en 1970. Elle quitte le foyer familial à l'âge de dix-huit ans. Elle étudie brièvement la psychologie avant de s'inscrire à l'École néerlandaise de cinéma d'Amsterdam, où elle obtient un diplôme en réalisation et scénarisation en 1992[2]. Elle devient assistante, puis journaliste et réalisatrice de documentaires et de programmes pour la radio et la télévision[3]

Dans la maison de mon père est son film le plus connu. Ce long métrage est, diffusé en 1997. C’est à la fois un documentaire, et une œuvre de fiction, consacré au tabou des relations sexuelles avant le mariage et à l’exigence de virginité, et traite du refus de ces conventions patriarcales et du souhait d’émancipation. Le film entremêle plusieurs récits, et est en partie autobiographique[4],[5],[6],[7]. L’œuvre est présentée dans de nombreux festivals[8], tel la première édition du festival du film documentaire de Thessalonique[9]. Il est plusieurs fois primé, notamment au Festival du cinéma néerlandais d'Utrecht où il remporte le Veau d’Or, au Festival du film de San Francisco en 1998 où il remporte le Spire d'or, au Festival national du film marocain en 1998, où il remporte le premier prix[2],[5],[10]. Il ne fait pas pour autant l'objet d'une projection commerciale au Maroc[1], mais est distribué dans d’autres pays, dont la France en 2000[11].

Références

  1. a et b (en) Roy Armes, Roots of the New Arab Film, Indiana University Press, , 688 p. (ISBN 978-0-253-03173-0, lire en ligne)
  2. a et b (en) « Fatima Jebli Ouazzani », sur Women Make Movies (WMM)
  3. (en) « Fatima Jebli Ouazzani », sur le site du Festival du cinéma néerlandais d'Utrecht
  4. Yves-Marie Labé, « Dans la maison de mon père », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  5. a et b Jacques Mandelbaum, « La révolte d'une femme marocaine », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. Michaël Melinard, « C'est l'hymen à l'amour », L’Humanité,‎ (lire en ligne)
  7. André Videau, « Dans la maison de mon père, film marocain de Fatima Jebli Ouazzani », Hommes et Migrations, no 1228,‎ , p. 116-117 (lire en ligne)
  8. Olivia Marsaud, « Mon père, ce bourreau », Afrik,‎ (lire en ligne)
  9. « Le festival du film documentaire de Thessalonique fête ses 20 ans », La Dépêche du Midi,‎ (lire en ligne)
  10. (en) Florence Martin, Screens and Veils : Maghrebi Women's Cinema, Bloomington, Ind., Indiana University Press, , 271 p. (ISBN 978-0-253-22341-8 et 0-253-22341-5, lire en ligne), p. 230–231
  11. Françoise Audé, Cinéma d'elles, 1981-2001 : situation des cinéastes femmes dans le cinéma français, Éditions L'Âge d'Homme, (lire en ligne), p. 83

Liens externes