Famille Saint-Pierre

Les armes de la famille de Saint-Pierre, « Duc in altum », signifient « Avance au large », qui est une citation biblique (Luc 5,4).

La famille Saint-Pierre est une des familles pionnières du Québec.

Origines légendaires

Gérard Saint-Pierre aurait remonté la généalogie de la famille jusqu'au XIVe siècle.

Le berceau de la famille Saint-Pierre est le village de Gouy (Seine-Maritime). Le grand-père de Guillaume Saint-Pierre (voir généalogie) s'y serait installé un peu avant 1600. Or Gouy était aussi la patrie d'une famille de Saint-Pierre. Le plus ancien document se référant à la famille de Saint-Pierre date de 1393 : c'est un aveu d'Isembart de Saint-Pierre à monsieur de Gouy (archives départementales de Rouen).

Le patronyme de la famille (de) Saint-Pierre lui vient sûrement de la paroisse de Saint-Pierre de Gouy. Contrairement aux propos de certains généalogistes québécois, le nom « de Saint-Pierre » ne serait pas un nom noble, le préfixe « de » exprimant plutôt l'origine géographique de la famille.

Généalogie en France

Les Saint-Pierre qui habitaient à Gouy au cours des siècles qui ont précédé l'arrivée de Pierre au Canada s'échelonnent sur plusieurs générations. Nous ne pouvons remonter avec certitude à plus de quatre générations en arrière. Nous mentionnons pour chaque génération (30 ans) les noms des ancêtres pouvant être l'ancêtre du pionnier canadien. Comme ils se nomment tous « de Sct Pierre ou Sainct Pierre », on n'indiquera que les prénoms. Nous nous servirons des aveux du Chartier de Belbeuf, des fouages de Gouy, certains documents du tabellionage ancien de Rouen et des registres paroissiaux.

Générations

descendantes

Ancêtre Génération

ascendantes

1553-1583 3
7 Thomas et Jean : fils de Thomas

Geuffin, Mahiel, Nicolas, Guillaume, Mahiel, Colin : père de Guillaume dit Raoullet

1583-1613 2
8 Guillaume, Robert, Anthoine, Geuffin, Anthoine, Nicollas, Guiot, Anthoine, Robert de Boos, Mahiel, Guillaume l'aîné : fils de Mahiel,
Pierre et Michel : fils de Guillaume
1613-1643 1
9 Jehan et Guillaume : Fils de Mahiel,
Michel : Fils de Guillaume
1643-1673 0
10 Pierre : fils de Michel et ancêtre canadien

La famille Saint-Pierre dite Dessaint d'Amérique 1664-2010

Le premier de la famille Saint-Pierre à s'établir au Québec est Pierre Saint-Pierre ( - entre le et 1726). Pierre Saint-Pierre est né à Saint-Étienne-des-Tonneliers, paroisse de Rouen, en Normandie, le . Pierre était le fils de Michel Saint-Pierre et de Françoyse Engrand, mariés dans la même paroisse en 1634 et petit-fils de Guillaume qui y est décédé en 1636.

Pierre quitte sa Normandie natale pour se rendre à Québec en 1664. Il épouse Marie Gerbert, fille de Mathurin Gerbert dit Lafontaine et d'Isabelle Targe le , à Sainte-Famille, Île d'Orléans, et ils auront quinze enfants qui seront tous baptisés à la grande pointe de la Grande Anse, devenue Saint-Roch-des-Aulnaies. Ces quinze maternités s'échelonnent sur 23 ans.

  1. Marie-Anne ( - 1756) épouse de Jacques Soulard (1699) puis de François Bidary (1716).
  2. Marie-Madeleine ( - 1723) épouse de Philippe Ancelin (1701).
  3. Élizabeth ( - 1734) épouse d'Adrien Thiboutot (1710).
  4. Pierre II ( - ) époux de Marie Gagnon (1712) puis d'Hélene Leclerc (1717)
  5. Marie-Barbe ( - ) épouse de Charles Pelletier (1711).
  6. Ignace ( - ) époux de Madeleine Pelletier (1717).
  7. Thérèse ( - ) épouse de Raymond De Phocas (entre 1709 et 1727[1]).
  8. Marie-Louise ( - ) épouse de Jacques Gauvin (1712) puis de Sébastien Hervé (1752).
  9. Marie-Françoise ( - ) épouse de Jean Baptiste Gagnon (1726).
  10. Charles ( - 1755) époux de Genevieve Tondreau (1727).
  11. François ( - )
  12. Jacques ( - ) époux de Thérese Boucher (1727 ou 1728[2]).
  13. Anonyme (Vers le - )
  14. Marie-Ursule ( - ) épouse de Joseph Pelletier (1728).
  15. Alexandre ( - ) époux de Marie-Anne Chouinard (1728).

Le nom de Pierre Saint-Pierre fut écrit sous dix graphies différentes dans les actes de baptême de ses enfants. Deux des actes écrivent le nom avec une particule, celui de Barbe et celui de Jacques.

Aux baptêmes de Nom de l'ancêtre écrit ainsi
Marie-Anne (1680) Pierre Saint pierre
Marie-Madeleine (1681) Pierre St pier
Élizabeth (1682) Pierre StPierre
Marie-Barbe (1685) Pierre de St pierre
Ignace (1688) Petre (latin) Saint pierre
Thérèse (1690) Pierre Saint
Madeleine (1692) St Pierre
Marie-Françoise (1694) Pierre deSaint
Charles (1696) Pierre St Pierre
François (-) Pierre de pierre deSaint
Jacques (1699) Pierre de St Pierre
Marie-Ursule (1700) Pierre St Pierre
Anonyme (1702) Pierre St Pierre
Alexandre (1703) Pierre St Pierre

La famille aujourd'hui

Aujourd'hui la famille Saint-Pierre compterait plus de 50 000 représentants en Amérique du Nord[3], qui résident surtout au Québec, mais aussi dans les autres provinces du Canada et aux États-Unis.

Références

  1. Tous les documents et registres de Kamouraska entre 1709 et 1727 ont été détruits par des Iroquois en révolte.
  2. Son mariage n'a pu être retracé mais on sait qu'il est survenu entre l'automne 1727 et le printemps 1728.
  3. Le Dictionnaire de l'Association des familles Saint-Pierre-Dessaint contient plus de 50 000 noms (2010)

Bibliographie

  • Gérard Saint-Pierre, La Famille Saint-Pierre, des «de Sainct pierre» de Normandie aux «Saint-Pierre dits Dessaint» d'Amérique, Montréal, 1993, (ISBN 2-9803594-0-8)

Voir aussi

Lien externe