Falcon et le Soldat de l'Hiver

Falcon et le Soldat de l'Hiver
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo original de la série.
Type de série Mini-série
Titre original The Falcon and the Winter Soldier
Genre Super-héros
Action
Création Malcolm Spellman
Production Marvel Studios
Kevin Feige
Malcolm Spellman
Acteurs principaux Anthony Mackie
Sebastian Stan
Emily VanCamp
Wyatt Russell
Erin Kellyman
Daniel Brühl
Musique Henry Jackman
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Disney+
Nb. de saisons 1
Nb. d'épisodes 6
Durée 49-60 minutes
Diff. originale
Site web https://www.disneyplus.com/fr-fr/series/the-falcon-and-the-winter-soldier/4gglDBMx8icA

Falcon et le Soldat de l'Hiver (The Falcon and The Winter Soldier)[N 1] est une mini-série américaine de six épisodes diffusée à partir du 19 mars 2021 sur la plateforme de streaming Disney+. Produite par Marvel Studios, il s'agit de la deuxième série de l'univers cinématographique Marvel sur cette plateforme et elle fait partie de la phase IV.

La série est basée sur les personnages de Sam Wilson / le Faucon et de Bucky Barnes / le Soldat de l'Hiver issus des comics Marvel. Anthony Mackie et Sebastian Stan reprennent leurs rôles respectifs de Sam Wilson et de Bucky Barnes apparus au cinéma. Ils sont accompagnés par Daniel Brühl (Helmut Zemo), Emily VanCamp (Sharon Carter), Erin Kellyman (Karli Morgenthau) et Wyatt Russell (John Walker).

La série est officiellement confirmée en avril 2019 et la diffusion de ses 6 épisodes a débuté le 19 mars 2021 pour s'achever le 23 avril sur l'inscription « Captain America et le Soldat de l'Hiver ».

Synopsis

Quelques mois après la fin des évènements liés à Thanos[N 2],, Bucky Barnes fait équipe avec Sam Wilson, qui possédait le bouclier de Captain America avant de le remettre au gouvernement. Les deux hommes vont se lancer dans une aventure planétaire et vont devoir faire face aux Flag-Smashers, un groupe terroriste possédant des capacités physiques hors du commun, cherchant à faire revenir le monde à son état pendant l'Éclipse, et dirigé par Karli Morgenthau. Ils ont obtenu leurs capacités en volant du sérum de super-soldat à Power Broker, le dirigeant de l'île criminelle de Madripoor. Ils sont également confrontés à John Walker, un ancien militaire choisi par le gouvernement pour être le nouveau Captain America et qui a, par conséquent, récupéré le bouclier. Afin de faire face aux Flag-Smashers, Sam et Bucky vont faire évader leur vieil ennemi Helmut Zemo[N 3] de prison afin de conclure une alliance avec lui et tous les trois vont faire cavale ensemble. Ils vont aussi croiser la route de Sharon Carter[2],[3],[4] qui, après les événements de Captain America : Civil War, est devenue une ennemie d'État et s'est justement réfugiée à Madripoor, où elle fait maintenant du trafic d’œuvres d'art. De nombreuses péripéties aboutissent à la transformation de John Walker en U.S. Agent et de Sam Wilson en Captain America.

Distribution

Acteurs principaux


Acteurs récurrents


Invités


Production

Genèse et développement

En septembre 2018, Marvel Studios lance le développement de plusieurs mini-séries pour une diffusion destinée au service de vidéo-à-la-demande par abonnement de sa société mère The Walt Disney Company, Disney+, dont le but est d'approfondir l'histoire des personnages secondaires des films de l'univers cinématographique Marvel. Les acteurs qui incarnaient les personnages dans les films reprennent leurs rôles. Chaque série doit alors être composée de six à huit épisodes, dont le « budget rivaliserait avec celui d'une production d'un important studio »[5]. Les séries seront produites par Marvel Studios et son président Kevin Feige, tout comme pour les films[6].

Les acteurs Mackie et Stan avaient tous deux exprimé leur intérêt à jouer ensemble dans une série dérivée des films, comparant l'idée à un buddy movie comme Midnight Run (1988) ou 48 Heures (1982)[7]. C'était d'ailleurs l'intention de Marvel Studios d'utiliser le format "copain à deux mains" comme dans ces films[8]. Chaque scénariste a développé son idée avec un cadre défini par Marvel Studios. Malcolm Spellman a travaillé avec Nate Moore et son aidée était axée sur la race et l'identité[9]. Il a notamment cité 48 Heures, La Chaîne (1958), L'Arme fatale (1987) et Rush Hour (1998) comme exemples de films mettant en scène deux amis et traitant de problèmes racistes. Malcolm Spellman est finalement embauché à l'écriture de la série à la fin du mois d'octobre 2018[10]. Kevin Feige a estimé qu'il correspondait à la bonne personne pour le poste, car il comprenait ce qu'il fallait pour rendre la série amusante tout en y incorporant de l'action[11].

Marvel et Disney annoncent officiellement la série en avril 2019, avec le titre The Falcon and the Winter Soldier[12]. Le mois suivant, la production confirme que la mini-série sera composée de six épisodes, tandis que Kari Skogland est embauchée à la réalisation[13]. Il a également était précisé que chaque épisode aurait une durée compris entre 45 et 55 minutes, et que le budget pour chacun atteindrait les 25 millions de dollars[14]. Fin janvier 2020, Deadline annonce que la série sera diffusée en août de la même année[15].

Scénario

La série se déroule six mois après le film Avengers: Endgame, qui symbolise la retraite de Steve Rogers et le passage du bouclier à Sam Wilson[16]. Kevin Feige a déclaré que cela devait initialement correspondre à un passage classique du flambeau d'un héros à un autre », mais lorsque Marvel Studios a eu l'opportunité de faire des séries télévisées pour Disney+, ils ont décidé d'étendre cela à une histoire entière sur Wilson, qui est d'ailleurs un homme noir devenant Captain America. Anthony Mackie hésitait à propos de la série car il pensait qu'elle ne pourrait pas égaler la qualité des films du MCU, et il ne voulait pas qu'un acteur noir occupe le premier rôle d'un potentiel premier échec de Marvel, mais il a été conquis par le scénario de Malcolm Spellman. Il a également déclaré que la série explorerait la trame de fond de son personnage et le traiterait comme un « homme ordinaire » vivant dans un monde de super-héros[17]. Spellman a estimé que la série était « une belle progression » par rapport aux thèmes de l'identité raciale présentés dans Black Panther (2018), et il espérait que la série aurait un impact positif sur la jeunesse noire comme ça avait été le cas avec le film[9]. Il a précisé qu'en plus de lui et de Moore, plus de la moitié des scénaristes était également noir, ce qui a renforcé la représentation dans la série de Wilson comme un « personnage résolument noir »[18].

Le scénariste Derek Kolstad a rejoint l'équipe d'écriture de la série en juillet 2019[19] et a déclaré qu'il tenterait d'apporter « un clin d'œil » au style de la saga de films John Wick[20]. Kevin Feige a déclaré que la série refléterait davantage le monde réel, tandis que le compositeur de la série, Henry Jackman, a affirmé que des « questions délicates », telles que le type de personne qui devrait tenir le bouclier, seraient employées[21]. Kari Skogland a ajouté que d'autres sujets d'actualité difficiles à aborder seraient présentés dans la série. Plus tard, Sebastian Stan a déclaré que les téléspectateurs seraient en mesure de comparer les événements de la série à la prise d'assaut du Capitole en 2021, bien que la série ait été écrite avant l'évènement[8].

L'Éclipse, qui correspond au moment écoulé entre la disparition de la moitié des êtres vivants dans Avengers: Infinity War et leur résurrection dans Avengers: Endgame, est la « principale source de conflit » de la série[18], Malcolm Spellman notant qu'ils voulaient que cette crise soit quelque chose à quoi les téléspectateurs pourraient s'identifier, ajoutant que les héros, leurs problèmes et leurs visions du monde étaient en rapport avec l'actualité[22]. Il a également fait un parallèle entre l'Éclipse et la pandémie Covid-19, puisque le cadre de la série a été décrit comme « un monde luttant pour la stabilité après une catastrophe mondiale ». Il a estimé qu'une catastrophe mondiale comme l'Éclipse ou une pandémie pourrait unir ou diviser le monde, et chaque épisode de la série est défini par cette notion. D'ailleurs, les antagonistes de la série, les Flag-Smashers, un groupe anarchiste et antinationaliste qui croit que le monde était meilleur pendant l'Éclipse, est « né » de cet événement[22]. Kari Skogland pensait qu'établir la série six mois après l'Éclipse était essentiel, car c'est à ce moment là que les problèmes de chacun refont surface[23]. Les co-producteurs exécutifs Zoie Nagelhout et Nate Moore ont déclaré que la série montrerait Sam Wilson et Bucky Barnes en train d'essayer de rechercher leur identité, thème principal de la série[24].

Henry Jackman a décrit la série comme un drame psychologique[21], tandis que Mackie et Stan ont dit qu'elle ressemblait plutôt à « une épopée de super-héros en partie bourrée d'action et d'humour »[25]. Sebastian Stan a également comparé le ton de la série à celui de Captain America : Le Soldat de l'hiver[26]. Il a ajouté que le fait d'avoir un temps d'écran plus élevé qu'un film permettait à la série d'explorer la vie personnelle des personnages principaux et de montrer à quoi ressemble une journée dans chacune de leurs vies, et il a déclaré que cela combinerait la relation existante des personnages avec la dynamique des acteurs hors écran[27]. Spellman désirait laisser les acteurs montrer leurs talents plutôt que de simplement se concentrer sur l'action[28]. Les scénaristes se sont également inspirés des différentes interviews de presse réalisées avec les deux acteurs pour créer une complicité entre les personnages[29].

Malcolm Spellman a utilisé sa connaissance générale des bandes déssinées et du MCU pour créer la série, plutôt que de se baser essentiellement sur les bandes dessinées[18]. Kari Skogland a ajouté que les scénaristes avaient crée des personnages uniques pour la série et qu'ils s'aidaient des bandes dessinées pour leur trouver des noms appropriés[30]. Avec l'acquisition de 21st Century Fox par Disney, les droits des films centrés sur les X-Men et les Quatre Fantastiques ont permis à Marvel Studios d'inclure des éléments de ces propriétés dans la série, comme l'emplacement de Madripoor, qui a été décrit comme un Easter Egg par Kevin Feige[31].

Distribution des rôles

Avec l'annonce officielle de la série en avril 2019, Anthony Mackie et Sebastian Stan sont directement confirmés dans la reprise de leurs rôles respectifs de Sam Wilson et de Bucky Barnes[32]. Le mois suivant, Daniel Brühl et Emily VanCamp ont entamé des négociations pour reprendre leurs rôles de Helmut Zemo et de Sharon Carter, tous deux apparus dans Captain America: Civil War[33]. En , Brühl rejoint la distribution[34], tandis que VanCamp est confirmée le mois suivant en même temps que Wyatt Russell. Il a été indiqué que ce dernier jouerait le rôle de John Walker / U.S. Agent[35]. En novembre, des photos du tournage révèlent qu'Adepero Oduye apparaîtra dans la série[36]. D'autres photos de tournage datant de septembre 2020 confirment la présence de Georges St-Pierre au sein de la série, ce dernier reprenant sont rôle de Georges Batroc, apparu dans Captain America : Le Soldat de l'hiver[37]. Le mois suivant, Danny Ramirez a été choisi pour interpréter Joaquin Torres, tandis qu'en décembre, Erin Kellyman rejoint la série[38] pour prêter ses traits à Karli Morgenthau[30]. En février 2021, Don Cheadle a révélé qu'il apparaîtrait dans la série, reprenant son rôle de James "Rhodey" Rhodes / War Machine, présent dans les films[30]. Florence Kasumba reprend également son rôle d'Ayo, personnage présent dans quelques films de l'univers cinématographique Marvel[39].

En décembre 2019, Desmond Chiam et Miki Ishikawa rejoignent la distribution[40]. En , la présence de Noah Mills au sein du casting est confirmée[41]. Fin février, l'acteur Carl Lumbly intègre la distribution de la série pour y interpréter Isaiah Bradley[42]. Un an plus tard, la bande-annonce de la série révèle qu'Amy Aquino a été choisie pour interpréter Christina Raynor, la thérapeute de Bucky[43].

En avril 2021, l'épisode cinq de la série introduit le personnage de Valentina de Fontaine, interprétée par Julia Louis-Dreyfus. Suite à cette apparition, le magazine Vanity Fair dévoile qu'il était prévu à l'origine que l'actrice incarne le personnage pour la première fois dans le film Black Widow, repoussé à plusieurs reprise à cause de la pandémie de Covid-19[44].

Tournage et post-production

Le , l'acteur Sebastian Stan confirme le début du tournage de la série pour [45]. Le tournage commence officiellement le aux Pinewood Studios d'Atlanta, en Géorgie[46], sous le titre de travail Tag Team. Anthony Mackie et Sebastian Stan ont, pour leur part, réalisé leurs premières prises de vue le 4 novembre[47]. Mackie a comparé la production de la série à celle d'un film du MCU, affirmant que c'était comme tourner un film de six heures qui serait ensuite découpé en épisodes individuels[48]. Kevin Feige a précisé que la série aurait l'effet d'une « expérience cinématographique » d'un film du MCU mais à travers six épisodes[49], tandis que Kari Skogland a estimé que la série était comparable aux films puisqu'elle comportait de « l'action, de la comédie, un rythme constant, des visages familiers ainsi que des nouveaux personnages ». Elle s'est également inspirée des films de David Lean et de Macadam Cowboy (1969) pour réaliser la série, ainsi que du film français Intouchables (2011)[50].

Le tournage à eu lieu à Atlanta ainsi que dans ses alentours de novembre 2019 à février 2020. Emily VanCamp a filmé ses scènes en même temps que celles de la série The Resident, cette dernière ayant également été tournée à Atlanta[51]. En janvier 2020, il se poursuit dans la ville d'Arecibo, à Porto Rico, pendant deux semaines. Cependant, à cause des tremblements de terre survenus dans le pays, la production a été suspendue[46]. Le 3 mars, la production s'installe à Prague, en République tchèque, pendant trois semaines, jusqu'au 25 mars[52]. Cependant, il est à nouveau interrompu à la suite de la pandémie de Covid-19[46], et toute l'équipe de la série est forcée de rentrer à Atlanta[53]. Sebastian Stan a déclaré que le tournage serait terminé uniquement lorsqu'il pourrait se dérouler dans des conditions sûres[54], ce dernier estimant qu'il y aurait besoin d'au moins deux ou trois semaines de tournage supplémentaires[55]. Début mai, la République tchèque a autorisé le redémarrage des productions télévisuelles et cinématographiques selon un protocole sanitaire strict[56].

La production de la série devait reprendre aux Pinewood Studios d'Atlanta en août[57]. Kari Skogland a déclaré que l'équipe de la série savait exactement ce dont elle avait besoin pour filmer une fois que le tournage aurait repris[58]. Le tournage a donc lieu à la gare d'Atlanta au cours du mois de septembre[59], tandis qu'Emily VanCamp termine ses prises de vue à la fin du même mois[60]. Le tournage à Prague a repris le 10 octobre[61], notamment au cimetière d'Olšany et au monastère de Saint Gabriel à Smíchov. La production de la série s'est officiellement achevée le 23 octobre[62].

Kari Skogland a déclaré que l'équipe de la série a utilisé son temps à bon escient lorsque la production s'est arrêtée en raison de la pandémie, ce qui leur a permis de poursuivre le travail de post-production sur la série et de prendre des décisions qu'ils n'auraient habituellement pas eu le temps de prendre[58]. Jeffrey Ford, Kelley Dixon, Todd Desrosiers et Rosanne Tan en ont profité pour monter différents épisodes de la série. Les effets visuels ont été réalisés par Cantina Creative, Crafty Apes, Digital Frontier, Industrial Light & Magic, QPPE, Rodeo FX, Sony Pictures Imageworks, Stereo D, Technicolor VFX, Tippett Studio, Trixter et Weta Digital[63].

Musique

Henry Jackman, qui a notamment composé la musique de Captain America : Le Soldat de l'hiver et Captain America: Civil War, a commencé à écrire la partition de la série en décembre 2020[64]. Pour le thème du générique de fin, intitulé Louisiana Hero, Jackman a pris les thème de Falcon et du Soldat de l'Hiver et les a fusionnés pour créer un thème de super-héros complet, tout en y incorporant des éléments du genre blues, puisque Sam Wilson est originaire de Louisiane.

Promotion

Le tout premier aperçu de la série à été dévoilé au Comic-Con de San Diego en 2019, mettant en vedette Daniel Brühl dans le rôle de Zemo. Le personnage porte son traditionnel masque violet issu des bandes dessinées[65]. Kari Skogland s'est rendue à Budapest, où Brühl tournait L'Aliéniste, pour réaliser ce court aperçu.

En décembre 2019, Kevin Feige a dévoilé les premières images de la série lors du Comic Con Experience[66]. Une publicité pour la série ainsi que pour WandaVision et Loki a été diffusée pendant le Super Bowl LIV[67]. Julia Alexander, de The Verge, a dééclaré qu'il n'y avait pas beaucoup d'images, mais qu'elles offraient « suffisamment d'aperçus pour taquiner les fans »[68]. Haleigh Foutch, de chez Collider, a déclaré que les publicités dévoilées par Marvel ont littéralement « volé la vedette »[69]. Une bande-annonce de la série a également été publiée lors de la Journée des investisseurs Disney en décembre 2020. Les journalistes de Polygon ont déclaré que la bande-annonce avait une portée similaire à celle d'un film du MCU. Ils ont également mis en évidence les méchants de la série que la bande-annonce présentait : Zemo et les Flag-Smashers[70].

Fiche technique

Liste des épisodes

Épisode 1 : Un nouvel ordre

Titre original
New World Order (trad. litt. : « Nouvel Ordre Mondial »)
Numéro de production
1 (1-01)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Malcolm Spellman
Invités
  • Don Cheadle : James Rhodes
  • Ken Takemoto : Yori
  • Miki Ishikawa : Leah
  • Akie Kotabe : RJ
  • Dani Deeté : Gigi
  • Indya Bussey : DeeDee
  • Chase River McGhee : Cass
  • Aaron Haynes : AJ
  • Ian Gregg : Unique
  • Vince Pisani : le banquier des Wilson
  • Alphie Hyorth : le haut fonctionnaire du gouvernement américain
  • Rebecca Lines : la sénatrice Atwood
  • Jon Briddell: le major Hill
  • Miles Brew : le Colonel Vassant
  • Charles Black : Carlos
Synopsis
Après avoir disparu durant cinq ans à la suite du claquement de doigts de Thanos, Sam Wilson et Bucky Barnes reprennent leur vie chacun de leur côté. Falcon rend à l'État le bouclier que Captain America lui avait confié, qui est exposé dans un musée qui lui est consacré, puis part s'occuper de sa famille en Louisiane. Barnes tente de son coté de réparer les dégâts commis lorsqu'il était le Soldat de l'Hiver. Une nouvelle menace voit le jour : l'organisation des Flag-Smashers. Wilson découvre que le bouclier a été confié à un nouveau Captain America.
Résumé détaillé

Au dessus du ciel nord-africain, quelque part entre la Tunisie et la Libye, Falcon aide l'US Air Force à récupérer un officier de liaison pris en otage par l'organisation criminelle « LAF » menée par Georges Batroc. Il libère l'officier et sort vainqueur de son combat avec Batroc après un intense affrontement dans les airs. En Tunisie, un contact lui parle d'une autre organisation criminelle, les Flag-Smashers, qui souhaitent revenir à l'époque de l'Éclipse, quand la moitié de la population avait été effacée. Il se rend à Washington, D.C. où il donne une conférence en hommage à Steve Rogers, récemment disparu. Il explique que le bouclier que ce dernier lui a confié à la fin de Avengers : Endgame ne lui appartient pas, et le rend sous les applaudissements. Il est par la suite exposé dans un musée consacré à Captain America. Le colonel James Rhodes essaye sans succès de le convaincre de prendre la relève, mais Wilson part retrouver sa sœur et ses neveux en Louisiane où cette dernière, en difficulté financière, souhaite vendre le bateau de pêche familial, ce à quoi il s'oppose.

De son côté, Bucky Barnes fait des cauchemars, où il revit les exactions du Soldat de l'Hiver. Il suit une thérapie mais il n'avoue pas ses mauvais rêves à la psychiatre qui lui rappelle qu'il a été gracié, qu'il est libre et qu'il doit refaire sa vie, se créer des contacts et des amis. En regardant son téléphone, elle essaye notamment de comprendre pourquoi il ne répond pas aux messages que lui a envoyés Sam Wilson. À l'aide d'une liste qu'il tient à jour, il tente de réparer les dégâts commis quand il était sous emprise mentale. Il aide ainsi un vieil homme asiatique dont le fils a été tué, sans lui dire que c'était lui le responsable, et que le jeune homme était une victime collatérale d'une des missions du Soldat de l'Hiver.

À Zurich en Suisse, les Flag-Smashers cambriolent une banque, menés par un homme masqué à la force surhumaine. En Louisiane, Sam Wilson tente de trouver des solutions pour que sa sœur Sarah ne vende pas le bateau familial. Il monte un dossier de prêt et ils se rendent à la banque. Le banquier reconnait Falcon et se prend en selfie avec lui, mais note qu'il n'a aucun revenu depuis cinq ans (puisqu'il avait disparu comme la moitié de la population terrestre) et refuse le prêt aux deux Afro-Américains, ajoutant que les conditions financières pour obtenir un prêt se sont durcies à cause du retour de la moitié de la population. Devant sa télévision, Sam découvre un porte-parole du département de la Défense qui annonce que « le monde a besoin de héros », et dévoile le nouveau Captain America, John Walker qui porte un costume réinventé et le bouclier de Steve Rogers.
Commentaires
Georges St-Pierre, l'acteur qui interprétait le criminel Georges Batroc dans Captain America : Le Soldat de l'hiver, réapparait dans cet épisode, tout comme Don Cheadle qui tient le rôle de James Rhodes dans les films du MCU.

Épisode 2 : L’homme à la Bannière étoilée

Titre original
The Star-Spangled Man (trad. litt. : « L'Homme à la Bannière Étoilée »)
Numéro de production
2 (1-02)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Michael Kastelein
Invités
  • Sara Haines : elle-même
  • Gabrielle Byndloss : Olivia Walker
  • Dani Deetee : Gigi
  • Indya Bussey : DeeDee
  • Renes Rivera : Lennox
  • Tyler Dean Flores : Diego
  • Ness Bautista : Matias
  • Mike Ray : Alonso Barber
  • Neal Kodinsky : Rudy
Synopsis
John Walker est le nouveau Captain America présenté au public. Sam Wilson retrouve Bucky Barnes dans un hangar militaire, avant de partir en mission dans la région de Munich où les Flag-Smashers ont été repérés. Malgré l'opposition de Falcon, Barnes s'envole avec lui, non sans lui reprocher incessamment le fait d'avoir rendu le bouclier de Steve Rogers. Rejoints par Walker dans leur combat contre les Flag-Smashers, ils sont battus et découvrent que ceux-ci sont des super-soldats dont la force est décuplée par le même sérum qui avait été administré au frêle Steve Rogers dans les années 1940. Wilson et Barnes refusent catégoriquement de faire équipe avec Walker, déterminés à lutter de leur coté, et décidant de s'adresser à Helmut Zemo.
Résumé détaillé

John Walker prend ses fonctions de nouveau Captain America : il est présenté au public dans un stade rempli par la foule lors d'un match de football américain et interviewé en direct sur un plateau posé sur la pelouse avant la rencontre sportive. Bucky Barnes y assiste devant sa télévision avec un regard réprobateur. Sam Wilson rejoint un hangar militaire pour partir en mission au dessus de la Bavière, car son Aile Rouge y a repéré les Flag-Smashers. Il retrouve Bucky qui lui dit d'entrée à quel point il désapprouve le fait qu'il ait rendu le bouclier, lui expliquant que ce n'était pas ce que voulait Steve Rogers, et lui demande s'il s'attendait à ce que l'objet soit confié à un nouveau Captain America, mais Wilson lui confirme que non. Il lui dit qu'il compte l'accompagner en mission, ce que Falcon refuse. Mais ils se retrouvent toutefois ensemble dans l'avion militaire qui vole vers l'Allemagne. Arrivés à destination, Falcon saute. Barnes en fait de même, sans parachute, s'accrochant aux arbres dans sa chute.

Ils arrivent dans un entrepôt où ils observent les Flag-Smashers en train de charger des caisses de médicaments dans deux camions. Ils se lancent à leur poursuite. Barnes pénètre dans un des camions où se trouve ce qu'il pense être une otage, mais la jeune femme est en fait Karli Morgenthau, la leader de la bande dont la devise est « un monde, un peuple », et leur but est d'abolir les frontières et d'en revenir à l'époque de l'Éclipse. Le combat commence sur les toits des camions. Falcon et Barnes sont rejoints par Walker et son « adjoint », Lemar Hoskins, dit Battlestar, qui les ont suivis en récupérant les données d'Aile Rouge, laquelle est détruite par Morgenthau. Ils perdent ce combat, dominés par huit Flag-Smashers surpuissants. Ils comprennent alors que ceux-ci sont des « Super-Soldats », et qu'ils ont pu se faire administrer le sérum du professeur Erskine théoriquement disparu avec lui 80 ans plus tôt.

Walker demande à Wilson et Barnes de faire équipe avec lui, comme adjoints, ce qu'ils refusent catégoriquement, Bucky lui lançant : « Ce n'est pas le fait d'avoir le bouclier qui fait de toi Captain America ». Tous deux se rendent à Baltimore (Maryland) pour retrouver une vieille connaissance de Barnes : Isaiah, un homme noir que Bucky a connu pendant la guerre de Corée et qui fut un ancien sujet de test du sérum des Super-Soldats, emprisonné durant 30 ans pour cacher son existence. À l'évocation de l'existence de nouveaux Super-Soldats, il se met en colère et les expulse de son domicile. Dans la rue, Barnes est arrêté par la police parce qu'il n'a pas assisté à sa session obligatoire de thérapie. Arrangée par Walker, la session de thérapie avec le docteur Raynor se fait en compagnie de Sam Wilson. Barnes exprime à nouveau sa colère à son partenaire : il n'aurait jamais dû se séparer du bouclier, et il a trahi la volonté de Steve Rogers. Les deux décident alors de faire équipe pour mener à bien leur mission, et se séparer ensuite pour « ne plus jamais se revoir ».

Sortis de la session, ils sont attendus par Walker et Hoskins, et refusent à nouveau de les rejoindre. Dès lors, Walker les menace : pas question qu'ils se trouvent sur son chemin. À Bratislava, l'équipe de Karli Morgenthau charge dans un avion les caisses de médicaments qu'ils comptent distribuer dans un des camps de relogement qui pullulent depuis le retour de la moitié des habitants. Ils sont attaqués par des hommes envoyés sur place par un certain « Power Broker », et un des leurs se sacrifie pour leur permettre de décoller. Cherchant une solution pour avancer dans la résolution du mystère Flag-Smashers, Wilson et Barnes prennent la décision d'aller rencontrer Helmut Zemo dans la cellule d'une prison berlinoise où il est retenu prisonnier.
Commentaires
L'acteur canadien Clé Bennett joue le rôle du personnage des Marvel Comics Lemar Hoskins / Battlestar, tandis que Daniel Brühl, l'interprète de Zemo, apparait à la toute fin de l'épisode.

Épisode 3 : Trafic d’influence

Titre original
Power Broker (trad. litt. : « Le Courtier de Pouvoirs »)
Numéro de production
3 (1-03)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Derek Kolstad
Invités
  • Imelda Corcoran : Selby
  • Olli Haaskivi : Dr Nagel
  • Danie Deeté : Deedee
  • Renes Rivera : Lennox
  • Tyler Dean Flores : Diego
  • Veronica Falcón : Donya Madani
  • Neal Kondinksy : Rudy
  • Nicholas Pryor : Oeznik
Synopsis
Bucky Barnes aide Helmut Zemo à s'évader de la prison berlinoise où il était retenu prisonnier. Ce dernier accepte d'aider Sam et Bucky à comprendre comment le sérum des Super-Soldats a pu être diffusé. Ensemble, ils se rendent dans l'État insulaire de l'archipel indonésien nommé Madripoor, où ils mettent la main sur le professeur Nagel, qui a recréé le sérum et qui leur explique que les Flag-Smashers ont volé les vingt doses qu'il avait fabriquées. Il est ensuite tué par Zemo. À Madripoor, ils retrouvent également Sharon Carter, qui est en fuite et qui a refait sa vie dans le trafic d’œuvres d'art. Elle leur apporte son aide. Toujours à la poursuite de l'équipe de Karli Morgenthau, ils se rendent en Lettonie, à Riga, où Bucky Barnes se retrouve face à face avec Ayo, la guerrière wakandaise de la garde royale Dora Milaje, qui lui dit qu'elle veut Zemo.
Résumé détaillé

Bien que Sam se montre réticent, Bucky Barnes aide Zemo à s'évader en provoquant une bagarre entre prisonniers au sein de la prison berlinoise qui crée la confusion et mobilise la totalité des gardes. Zemo parvient à neutraliser un gardien, à voler ses habits et à sortir de la prison au milieu du chaos. Il retrouve les deux compères et ils se mettent d'accord pour retrouver ensemble la trace du sérum des Super-Soldats. Il s'avère que Zemo est en réalité un baron et membre de la famille royale sokovienne. Le Baron les embarque dans son jet privé en direction de l'État insulaire de l'archipel indonésien nommé Madripoor, une « cité de pirates » où ils vont à la rencontre de Selby, une caïd des lieux.

Bucky jouant à la demande de Zemo le rôle du Soldat de l'Hiver, elle accepte de leur donner des informations en échange des services du célèbre tueur au bras métallique, avec le code permettant de le contrôler (même si elle ignore que Bucky est guéri). Elle leur explique alors que le sérum est ici, à Madripoor, et qu'il a été créé par le professeur Wilfrid Nagel, financé par le grand chef des activités criminelles de Madripoor, du nom de Power Broker.

Le téléphone de Sam sonne et interrompt les négociations. Selby exige que Sam, déguisé dans les habits du truand américain Smiling Tiger, réponde et active le haut parleur. C'est sa sœur Sarah qui l'appelle à propos de la vente du bateau familial. Elle l'appelle Sam, ce qui le trahit. Selby demande alors à ses gardes d'éliminer tout le monde, mais un coup de feu tiré par la fenêtre de son bureau la tue. Zemo, Barnes et Wilson sont alors désignés comme ses assassins, et tout ce que la ville compte comme hommes armés se lance à leur poursuite. En mauvaise posture, ils sont sauvés par Sharon Carter. Cette dernière leur rappelle les raisons pour lesquelles elle est devenue une fugitive : elle avait volé le bouclier de Steve Rogers et les ailes de Falcon pour les aider. Elle leur explique également comment elle a atterri à Madripoor, où elle a refait sa vie dans le trafic d'œuvres d'art. Ils localisent ensemble l'endroit où se trouve Nagel, dans les conteneurs parqués dans le port de Madripoor.

Sharon monte la garde à l'extérieur et neutralise tous les hommes de main qui accourent, pendant que le trio pénètre dans le conteneur où se trouve le laboratoire de Wilfrid Nagel. Ce dernier, sous la menace, leur raconte son histoire. Il travaillait d'abord pour HYDRA, puis à sa chute, avait été recruté par la CIA. Bénéficiant du sang prélevé sur le Super-Soldat Isaiah, il avait réussi à isoler le sérum dans son sang et à en recréer un, selon ses dires, nettement plus perfectionné que celui du professeur Erskine, « parfait », car nul besoin de machine et pas de modification des corps (comme cela était arrivé à Steve Rogers), juste une puissance décuplée. Mais Nagel était tombé en poussière au moment du claquement de doigts de Thanos avant d'avoir achevé ses travaux. Cinq ans plus tard, une fois réapparu, alors que le programme de la CIA était abandonné, Nagel avait bénéficié du financement du Power Broker à Madripoor pour finir ses recherches. Il avait fabriqué vingt doses avant que celles-ci soient volées par Karli Morgenthau et son équipe, provoquant la fureur du Power Broker, lequel la recherche désormais pour l'éliminer.

Alors que Nagel en a fini de ses explications, Zemo sort un revolver et le tue au grand dam de Sam et Bucky. Un tir de roquette fait exploser le laboratoire, la course poursuite et le combat entre Sharon, Sam, Bucky et les hommes armés se poursuit au milieu des conteneurs et ils sont finalement exfiltrés par Zemo au volant d'une décapotable. Déterminés à se lancer à la poursuite de Karli Morgenthau, ils ne sont pas accompagnés par Sharon Carter qui reste à Madripoor, et demande à Sam de tenir la promesse qu'il lui a fait : obtenir l'amnistie afin qu'elle puisse rentrer aux États-Unis. De leur coté, Walker et Hoskins poursuivent leur enquête, dans la prison d'où s'est évadé Zemo, puis dans une « planque » où ont séjourné les Flag-Smashers.

Karli Mortgenthau se trouve à Vilnius, en Lituanie, où elle attaque un entrepôt de l'État avec son équipe pour y voler des cargaisons de vivres avant de faire exploser le bâtiment. La pistant, le trio se rend avec le jet privé de Zemo dans le pays balte voisin, à Riga, en Lettonie, ce dernier possédant une propriété sur place. Arrivés devant la porte de sa maison, Bucky leur dit qu'il part faire un tour en ville après avoir repéré une petite boule métallique au sol. Il en aperçoit une autre au tournant d'une rue et finit par se retrouver, nullement surpris, face à face avec Ayo, la guerrière wakandaise des Dora Milaje, qui lui dit vouloir Zemo.
Commentaires
Guerrière de la garde royale wakandaise, les Dora Milaje, Ayo apparaît à la fin de l'épisode, interprétée par Florence Kasumba qui tient ce rôle dans les films du MCU.

Épisode 4 : Le monde nous regarde

Titre original
The Whole World is Watching (trad. litt. : « Le Monde entier regarde »)
Numéro de production
4 (1-04)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Derek Kolstad
Invités
  • Janesha Adams-Ginyard : Nomble
  • Zola Williams : Yama
  • Veronica Falcón : Donya Madani
  • Dani Deeté : Gigi
  • Indya Bussey : DeeDee
  • Renes Rivera : Lennox
  • Tyler Dean Flores : Diego
  • Adam Vacula : l'enseignant
Synopsis
Tous les protagonistes de la série se retrouvent à Riga, où Karli Morgenthau et les Flag-Smashers tiennent une cérémonie funéraire en l'honneur de Donya Madani, la femme qui a élevé Karli. Les Dora Milaje donnent huit heures à Bucky avant de s'en prendre à Zemo, l'assassin du roi T'Chaka. Bien que Sam tente de parlementer avec Karli, chaque protagoniste poursuit son propre but. Les guerrières wakandaises veulent Zemo, Captain America veut Karli, et Zemo veut éliminer tous les super-soldats. Ce dernier parvient d'ailleurs à détruire toutes les fioles de sérum restantes, sauf une récupérée par John Walker, qui se l'administre. De rage, après que son partenaire Battlestar a été tué, il assassine un Flag-smasher en pleine rue avec la tranche de son bouclier filmé par tous les badauds alentour, l'épisode s'achevant sur son visage convulsé et son bouclier maculé de sang.
Résumé détaillé

L'épisode s'ouvre sur un retour en arrière, six ans auparavant, au Wakanda, où Ayo prononce devant Bucky Barnes les mots du code déclenchant sa transformation en Soldat de l'Hiver. Mais il y résiste, et Ayo, satisfaite, l'informe qu'il est guéri et qu'il est désormais libre. Dans le présent, dans les rues de Riga, Bucky est face à Ayo, qui lui rappelle le désir de vengeance des Dora Milaje contre Zemo, l'assassin du roi T'Chaka. Bucky explique que Zemo est utile pour retrouver Karli Mortgenthau et Ayo lui donne huit heures, avant de venir chercher Zemo. Dans la cour d'un bâtiment de la ville, au milieu des réfugiés soutenus par les Flag-Smashers et voyant d'un mauvais oeil la venue de deux Avengers, le baron sokovien parvient à amadouer une enfant qui lui indique le lieu où auront lieu les funérailles de Donya Madani, la femme qui avait sauvé l'orpheline Karli Morgenthau. Cette dernière se rend en compagnie de Nico, un de ses Flag-Smashers, dans un cimetière où se trouve dans une cache la sacoche contenant les doses de sérum des Super-Soldats restantes, plus d'une dizaine. Son but est de les administrer à d'autres de ses partisans pour créer une véritable armée révolutionnaire.

John Walker et Lemar Hoskins retrouvent Sam, Bucky et Zemo dans les rues de Riga. Ils se mettent d'accord pour intercepter Karli, mais Sam Wilson dit qu'il veut d'abord parlementer avec elle, se sentant capable de la raisonner. Ainsi, dans le bâtiment où se déroulent les funérailles de Donya Madani, ils donnent dix minutes à Falcon, qui s'en va discuter avec la leader des Flag-Smashers, disant qu'il est venu seul, qu'il la comprend, qu'il n'est pas son ennemi, qu'il éprouve les mêmes sentiments face à l'injustice du monde, mais qu'il n'approuve pas ses méthodes. Il lui explique par ailleurs que le sérum reste aux yeux de certains (comme Zemo) associé aux suprémacistes et aux Nazis. Mais John Walker perd patience et surgit pour arrêter Karli, laquelle estime dès lors que Sam l'a trahie. Un combat s'ensuit entre Walker et Sam, Bucky et Hoskins, tandis que Karli s'échappe. Elle est rattrapée par Zemo qui la blesse en lui tirant dessus, sa sacoche se détache, les doses de sérum se répandent au sol, et Zemo les détruit toutes en les écrasant du pied. Mais il ne voit pas qu'il en reste une intacte dans un coin. Walker arrive, l'assomme d'un coup de bouclier, aperçoit la fiole intacte et la glisse discrètement dans sa poche.

Sam, Bucky et Zemo réunis dans son appartement, sont rejoints par Walker et Hoskins en colère, qui veulent arrêter le Baron. Mais les Dora Milaje dans leurs tenues de guerrières wakandaises les interrompent. S'ensuit un combat général qui permet à Zemo de s'éclipser discrètement, tandis qu'elles arrachent le bras métallique de Bucky, et mettent Walker à terre, battu. Ce dernier, très perturbé par sa défaite face à une guerrière sans super-pouvoirs, décide alors de s'administrer le sérum. De son côté, Karli Morgenthau téléphone à Sarah, la sœur de Sam, et la menace. Elle veut parlementer avec lui et communique des coordonnées. Il la rejoint en tenue de Falcon, accompagné par Bucky. Elle lui demande de rejoindre sa cause. Toujours en contact à distance avec Sharon Carter qui possède d'importants moyens de surveillance satellitaire, Sam apprend que Walker et Hoskins approchent. La situation débouche sur une mêlée générale, un combat acharné avec les Flag-Smashers, où Sam comprend que Walker est devenu un Super-Soldat, et où Karli projette Lemar Hoskins contre un pilier de béton, le tuant sur le coup. Tous les protagonistes quittent prestement la scène. Pris d'une rage folle, Walker rattrape dans la rue l'un d'entre eux, Nico, et entouré de dizaines de badauds horrifiés qui le filment, mais aussi sous les yeux de Sam, Bucky et Karli cachée sous une capuche, il le projette au sol et l'assassine en le frappant à plusieurs reprises avec la tranche de son bouclier. L'épisode se referme sur le visage convulsé de Walker, tenant en main son bouclier maculé de sang.

Épisode 5 : La vérité

Titre original
Truth (trad. litt. : « Vérité »)
Numéro de production
5 (1-05)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Dalan Musson
Invités
  • Julia Louis-Dreyfus : la comtesse Valentina Allegra de Fontaine
  • Janeshia Adams-Ginyard : Nomble
  • Zola Williams : Yama
  • Gabrielle Byndloss : Olivia Walker
  • Alphie Hyorth : le haut fonctionnaire du gouvernement américain
  • Antonio D. Charity : le père de Lemar
  • Tara Warren : la mère de Lemar
  • Shenai Hylton : la sœur de Lemar
  • Dani Deetée : Gigi
  • Indya Bussey : DeeDee
  • Renes Rivera : Lennox
  • Tyler Dean Flores : Diego
  • Chase River McGhee : Cass
  • Aaron Haynes : AJ
Synopsis
Bucky et Sam se battent contre John Walker et récupèrent le bouclier, mais les ailes de Falcon sont détruites. Walker est ensuite déchu de son statut de Captain America et de ses prérogatives militaires par le gouvernement américain, à la suite des évènements de Riga. À Baltimore, Sam retrouve le vieux super-soldat Isaiah Bradley qui lui parle de ses souffrances directement liées au racisme dans le pays, lui expliquant « qu'ils ne laisseraient jamais un homme noir devenir Captain America ». Bucky remet Zemo aux Dora Milaje et part rejoindre Sam en Louisiane où il l'aide à réparer son bateau familial. Barnes lui remet une mallette contenant un « cadeau du Wakanda ». Ils s'expliquent et décident qu'ils sont des partenaires. À New York, les Flag-Smashers préparent une attaque contre le CMR (Conseil Mondial de Rapatriement), le conseil qui gère le rapatriement de tous ceux qui sont réapparus après la fin de l'Éclipse. Ils bénéficient de l'aide de Georges Batroc qui veut se venger de Sam. Ce dernier s'entraîne avec le bouclier, puis ouvre la mallette dont on ne voit pas le contenu, mais qui provoque chez lui un visage de surprise, d'approbation et de sens des responsabilités.
Résumé détaillé

Après avoir assassiné le Flag Smasher Nico avec la tranche de son bouclier, John Walker court se réfugier dans un hangar, apparaissant mentalement détruit. Il est rejoint par Sam et Bucky, qui lui demandent de lui rendre le bouclier pour éviter qu'il y ait d'autres victimes. Ils se battent, Walker détruit les ailes de Falcon, mais Bucky et Sam finissent par avoir le dessus, repartant avec le bouclier en brisant le bras de Walker. De retour aux États-Unis, ce dernier est jugé par une commission gouvernementale après les évènements de Riga dont les images ont fait le tour du monde. Il est déchu de son statut de Captain America et de ses prérogatives militaires, mais évite la cour martiale compte tenu de ses états de service. Bravache, il déclare devant ses juges qu'il restera Captain America quoi qu'il arrive, avant d'être menacé par eux de passer le restant de ses jours en prison. Dans les couloirs du palais de justice, assis au côté de son épouse, il est rejoint par une mystérieuse femme se présentant comme la Comtesse Valentina Allegra de Fontaine, qui lui dit qu'elle sait qu'il s'est administré le sérum, que le bouclier comme le titre de Captain America n'est pas une propriété du gouvernement, et que des gens s'intéressent à lui. Il doit être prêt à recevoir un appel de sa part dans un futur proche.

En Sokovie, Zemo se recueille devant un monument dédié à la famille royale, quand Bucky surgit et le met en joue, faisant mine d'appuyer sur la gâchette, avant de dévoiler les balles enlevées du chargeur qu'il laisse tomber de son autre main : il n'est plus le tueur d'HYDRA qu'il était. Bucky confie le Baron aux Dora Milaje, qui l'emmènent dans la prison du Raft. Ayo dit à Barnes qu'il doit éviter de se rendre au Wakanda pour le moment, et ce dernier lui demande un dernier service. Sam se rend à Baltimore, avec le bouclier emballé dans une housse pour retrouver Isaiah Bradley qui lui demande de ne pas le déballer car il ne veut pas voir les couleurs du drapeau américain. Il lui raconte son histoire, les circonstances racistes de l'époque mais aussi le besoin de ne pas dévoiler l'existence des Super-Soldats, qui ont provoqué son emprisonnement durant 30 ans, les expériences faites sur lui, son effacement total puisqu'il a été déclaré mort. Il lui dit : « Ils ne laisseraient jamais un homme noir devenir Captain America. Et de toute façon, aucun homme noir qui se respecte ne voudrait le devenir », désignant « le bouclier des blancs ».

Sam rejoint ensuite sa sœur Sarah dans le domicile familial en Louisiane, et il se lance dans la réparation de leur bateau de pêche, pour une remise en état destinée à sa vente. Ils sont aidés par des amis, avant que Bucky ne les rejoigne pour mettre la main à la pâte. Walker rend visite aux parents de Lemar Hoskins, réaffirmant qu'il a tué son assassin, alors qu'il s'agissait de Karli Morgenthau. Sam et Bucky sympathisent de plus en plus, et s'entraînent ensemble à manier le bouclier. Bucky s'excuse de ne pas avoir pris conscience du poids du bouclier pour un homme noir, quand il a décidé, avec Steve Rogers, de le confier à Sam, et lui avoue qu'il sait qu'une partie de lui reste le Soldat de l'Hiver. Au moment de se séparer, alors qu'ils se définissent comme des « collègues » (coworkers), Barnes promet à Falcon qu'il sera à ses cotés dès qu'une piste pour retrouver Morgenthau sera découverte. Sam continue à s'entraîner seul avec le bouclier, le maniant de mieux en mieux, et décide finalement avec Sarah qu'il n'est pas question de vendre le bateau.

À New-York, Karli Morgenthau et ses Flag-Smashers reçoivent l'aide de Georges Batroc qui a été libéré et engagé par Sharon Carter. Batroc veut désormais la peau de Sam Wilson, et remet au groupe terroriste une valise contenant du matériel technologique. En tapotant sur l'écran de son téléphone portable, Karli montre que dans Central Park, des partisans se trouvent en nombre tout autour d'eux. Dans la ville, se tient le CMR. C'est le moment où se produit contre eux une attaque d'envergure des Flag-Smashers. Dans la chambre de sa maison familiale en Louisiane, averti par Joaquin Torres que Karli se trouve à New York, Sam ouvre la mallette que lui a laissé Bucky. Ce « cadeau du Wakanda » dont on ne voit pas le contenu, provoque chez lui une expression de surprise, puis d'approbation et manifestement, de sens des responsabilités.

Scène inter-générique

Dans un atelier, John Walker est en train de se fabriquer un nouveau bouclier aux mêmes couleurs que celui en Vibranium, désormais détenu par Sam Wilson.
Commentaires
Le thème du racisme structurel régnant aux États-Unis envers la population noire est évoqué à plusieurs reprises dans cet épisode.

Épisode 6 : Un seul monde, un seul peuple

Titre original
One World, One People (trad. litt. : « Un monde, un peuple »)
Numéro de production
6 (1-06)
Première diffusion
Réalisation
Scénario
Malcolm Spellman et Josef Sawyer
Invités
  • Julia Louis-Dreyfus : la comtesse Valentina Allegra de Fontaine
  • Dani Deetée : Gigi
  • Indya Bussey : DeeDee
  • Renes Rivera : Lennox
  • Tyler Dean Flores : Diego
  • Chase River McGhee : Cass
  • Aaron Aynes : AJ
  • Ken Takemoto : Yori
  • Miki Ishikawa : Leah
  • Jane Rumbaua : Ayla
Synopsis
Sam Wilson apparaît à New York dans les habits de Captain America, avec son nouvel équipement (le « cadeau du Wakanda »), alors que les membres du GRC sont pris en otages par les Flag Smashers et leurs alliés dont certains font partie des forces de l'ordre, ce qui complique la tâche de Sam, Bucky et John Walker qui vient les épauler, tout comme Sharon Carter dont on va apprendre qu'elle est le Power Broker. Après de nombreuses péripéties, les otages sont libérés et tous les terroristes tués, dont Karli Morgenthau ainsi que George Batroc, abattus par Sharon. Devant les caméras de télévision, Sam convainc les dirigeants du GRC de renoncer à leur projet de rapatrier de force les millions de réfugiés. La comtesse de Fontaine fait de Walker l'U.S. Agent, tandis que Sam fait aménager une salle en l'honneur d'Isaiah Bradley dans le musée consacré à Steve Rogers, et que Sharon reçoit les excuses du gouvernement et est réintégrée dans ses fonctions d'Agent Carter, avant que l'on comprenne qu'elle joue un double jeu. La série s'achève sur son nouveau titre : « Captain America et le Soldat de l'Hiver ».
Résumé détaillé

Dans le bâtiment où étaient réunis les membres du GRC, la confusion règne. Les Flag Smashers sont passés à l'attaque. Sam Wilson arrive sur les lieux par les airs dans son nouvel équipement aux couleurs de Captain America, pénètre dans les lieux et affronte Georges Batroc. Présent sur place et en contact avec lui, Bucky est abordé par Sharon Carter venue les aider. John Walker se joint lui aussi à la lutte, avec son bouclier d'acier. Les membres du GRC sont évacués dans deux fourgons et par hélicoptère, mais des membres des forces de l'ordre alliés des Flag Smashers les aident à prendre le contrôle de ces moyens de transport. Tandis que Sam se bat dans les airs pour sauver les passagers de l'hélicoptère, les Flag Smashers bloquent les fourgons et Karli Mongenthau y fait mettre le feu, mais Bucky parvient à grande peine à arracher la porte et à évacuer les passagers, tandis que Karli, après s'être battue avec Walker, se met au volant de l'autre fourgon et tente de le précipiter dans le vide. Bucky et Walker ne parviennent pas à le retenir et c'est Falcon qui réussit à l'empêcher de plonger. Des badauds filment la scène en applaudissant, l'un d'eux dit « C'est Black Falcon ! », l'autre lui répond « Non, c'est Captain America ».

Karli et ses partenaires s'échappent dans un sous-sol et se séparent. Sam, Bucky et Walker sont à leur poursuite. Seule, Karli est rattrapée par Sharon Carter qui lui rappelle qu'elle l'avait prise sous son aile à Madripoor et qu'elle l'a ensuite trahie. Elle lui demande de revenir travailler avec elle, mais celle-ci note que Sharon est avide de pouvoir alors qu'elle veut changer le monde, et lui dit « Que serait le Power Broker sans ses super-soldats ? ». George Batroc, qui a entendu ce dialogue, intervient alors et menace Sharon de dire au monde entier qui elle est, si elle ne le paye pas quatre fois la somme promise. Refusant le chantage, Sharon dégaine son arme et tue Batroc, mais celui-ci réussit à la toucher au ventre. Karli la met en joue à terre, puis Sam intervient. Un curieux combat commence, car Sam ne veut pas lutter contre Karli, il ne fait que se défendre avec le bouclier de vibranium. Sharon s'est relevée et, au moment où Karli tient Sam en joue, elle la tue. Le nouveau Captain America ramasse son corps et le ramène aux forces de l'ordre, devant le bâtiment où sont présents tous les otages libérés.

Après avoir atterri avec le corps de Karli, Sam Wilson s'adresse aux dirigeants du GRC, filmé par de nombreuses caméras, de sorte que toutes les télévisions le relayent. Il se lance dans une plaidoirie vibrante, leur dit que rétablir les frontières en déplaçant de force les millions de réfugiés n'est pas la bonne solution, et d'utiliser tous les moyens gouvernementaux pour leur bien et pas le leur, au risque de voir surgir d'autres Karli Morgenthau. Pendant ce temps, les Flag Smashers restants qui se sont retrouvés piégés, sont embarqués dans un fourgon pour être emmenés à la prison du Raft. Mais à peine a-t-il démarré que le majordome du Baron Zemo le fait exploser. Dans sa cellule du Raft, ce dernier entend la nouvelle à la radio, satisfait, mais également que le GRC a décidé de remettre à plat tout son programme de rapatriement grâce au discours convaincant du nouveau Captain America.

Dans une salle du palais de justice, la comtesse Valentina de Fontaine attend John Walker en compagnie de son épouse. Quand celui-ci arrive, elle lui dit « Les choses vont partir en vrille. Et quand cela arrivera, nous n'aurons pas besoin d'un Captain America, nous aurons besoin d'U.S. Agent ». Cette nouvelle appellation réjouit particulièrement Walker et son épouse. Quant à Bucky, il va retrouver le vieux monsieur asiatique qu'il aidait au début de la série, et lui avoue qu'il était le meurtrier de son fils, alors sous l'emprise mentale du Soldat de l'Hiver. Sam retrouve Isaiah Bradley et l'emmène dans le musée consacré à Steve Rogers, pour lui faire découvrir par lui-même une salle qu'il a fait aménager en son honneur avec sa statue en bronze et un hommage à son bataillon de super-soldats noirs, ainsi qu'à ses actions héroïques. La série s'achève sur une fête en Louisiane, avec Sam, sa famille et ses amis, ainsi que Bucky, et il apparaît qu'ils sont maintenant des amis. S'affiche alors l'inscription « Captain America et le Soldat de l'Hiver » au lancement du générique final.

Scène inter-générique

Devant une commission gouvernementale, Sharon Carter est graciée, reçoit les excuses du gouvernement américain, et accepte leur demande de reprendre son poste d'agent à la CIA, avant d'être applaudie. Mais celle qui est en fait le Power Broker joue un double jeu: en sortant de la salle, elle téléphone à un contact pour lui dire d'oublier le sérum des Super-Soldats, et de prévenir leurs acheteurs car elle va maintenant avoir accès à des informations classifiées, des prototypes d'armes, des secrets gouvernementaux qu'elle va vendre au plus offrant.
Commentaires
Dans cet épisode final, Sam Wilson devient Captain America, John Walker devient U.S. Agent, et la double identité de Sharon Carter est dévoilée.

Notes et références

Notes

  1. Également titré Captain America et le Soldat de l'Hiver (Captain America and The Winter Soldier) dans l'épisode final.
  2. Voir les films Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame.
  3. Voir le film Captain America: Civil War.

Références

  1. (en) Mike Fleming Jr, « Kari Skogland To Direct 6-Part ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Miniseries With Anthony Mackie, Sebastian Stan, Daniel Bruhl & Emily Van Camp », sur deadline.com, (consulté le 4 mars 2021)
  2. (en) Christine Dinh, « New Big Game Spot Highlights Upcoming Marvel Studios' Disney+ Series », sur marvel.com, (consulté le 4 mars 2021)
  3. (en) Susana Polo, Matt Patches et Michael McWhertor, « All the Easter eggs in Marvel’s Loki and Falcon and the Winter Soldier trailers », sur polygon.com, (consulté le 4 mars 2021)
  4. (en-US) Justin Kroll et Justin Kroll, « Loki, Scarlet Witch, Other Marvel Heroes to Get Own TV Series on Disney Streaming Service (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 8 avril 2021)
  5. (en-US) Geoff Boucher,Patrick Hipes et Geoff Boucher, « Marvel Duo Falcon & Winter Soldier Teaming For Disney Streaming Series », sur Deadline, (consulté le 8 avril 2021)
  6. (en-US) « Disney Planning Falcon/Winter Soldier TV Series for Their Streaming Service, Vision Could Be in the Scarlet Witch Show », sur /Film, (consulté le 8 avril 2021)
  7. a et b (en-US) Dave Itzkoff, « ‘The Falcon and the Winter Soldier’ Is Marvel’s Latest Double Act », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 8 avril 2021)
  8. a et b (en-US) Keisha Hatchett et Keisha Hatchett, « The Falcon and the Winter Soldier's Malcolm Spellman Is Ready to Deliver an Undeniably Black Superhero Story », sur TVLine, (consulté le 8 avril 2021)
  9. (en-US) Justin Kroll,Joe Otterson et Justin Kroll, « Falcon-Winter Soldier Limited Series in the Works With ‘Empire’ Writer (EXCLUSIVE) », sur Variety, (consulté le 8 avril 2021)
  10. (en) « O Captain, my Captain! How 'The Falcon and the Winter Soldier' confronts the legacy of America's hero », sur EW.com (consulté le 8 avril 2021)
  11. (en) « All of the Marvel Disney+ News Coming Out of The Walt Disney Company's Investor Day », sur Marvel Entertainment (consulté le 8 avril 2021)
  12. (en-US) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « Kari Skogland To Direct 6-Part ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Miniseries With Anthony Mackie, Sebastian Stan, Daniel Bruhl & Emily Van Camp », sur Deadline, (consulté le 8 avril 2021)
  13. (en) « Disney Over the Top: Bob Iger Bets the Company (and Hollywood's Future) on Streaming », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 avril 2021)
  14. (en) Denise Petski, « ‘The Falcon And The Winter Soldier’: Noah Mills Joins Cast Of Disney+ Series », sur Deadline, (consulté le 28 janvier 2020)
  15. (en-US) « The Falcon and the Winter Soldier Images Arrive at CCXP », sur Collider, (consulté le 8 avril 2021)
  16. (en-US) Matt Donnelly et Matt Donnelly, « ‘The Falcon and the Winter Soldier’ Star Anthony Mackie Soars to Marvel Leading-Man Status », sur Variety, (consulté le 8 avril 2021)
  17. a b et c (en-US) Anthony D'Alessandro et Anthony D'Alessandro, « ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Showrunner Malcolm Spellman On How #BlackLivesMatter & A Post-Thanos World Coincide In Marvel Series », sur Deadline, (consulté le 8 avril 2021)
  18. (en-US) « 'John Wick' Writer Derek Kolstad Boards Marvel's Falcon-Winter Soldier », sur TheWrap, (consulté le 8 avril 2021)
  19. (en-US) Trey Griffeth on August 30 et 2019, « Here's How 'John Wick' Influenced 'Falcon And The Winter Soldier' », sur Heroic Hollywood, (consulté le 8 avril 2021)
  20. a et b (en-US) « 'The Falcon and the Winter Soldier' Tackles "Weighty Issues," Reveals Composer », sur Collider, (consulté le 8 avril 2021)
  21. a et b (en-US) Keisha Hatchett et Keisha Hatchett, « Falcon and the Winter Soldier Boss Breaks Down That Captain America Twist and Avenger's Cameo », sur TVLine, (consulté le 8 avril 2021)
  22. (en-US) « Here's When 'The Falcon and the Winter Soldier' Takes Place in the MCU Timeline — and Why », sur Collider, (consulté le 8 avril 2021)
  23. (en) Alex Welch, « 'Falcon and the Winter Soldier' is the "antithesis" of 'WandaVision', writer says », sur Inverse (consulté le 8 avril 2021)
  24. (en) « Anthony Mackie, Sebastian Stan tease the 'odd-couple' chemistry of 'The Falcon and the Winter Soldier' », sur EW.com (consulté le 8 avril 2021)
  25. (en) « Sebastian Stan on 'Endings, Beginnings' and "Massive Action" of 'Falcon and The Winter Soldier' », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 8 avril 2021)
  26. (en) « The Falcon And The Winter Soldier Global Press Conference Recap », sur Marvel (consulté le 8 avril 2021)
  27. (en) « What's Next For The Marvel Cinematic Universe After 'Avengers: Endgame' », sur Marvel Entertainment (consulté le 8 avril 2021)
  28. (en) Alex Welch, « 'Falcon and Winter Soldier' director reveals her surprising real-world inspiration », sur Inverse (consulté le 8 avril 2021)
  29. a b et c (en) « 'The Falcon and the Winter Soldier' team tees up what's next for that masked militia », sur EW.com (consulté le 8 avril 2021)
  30. (en) « 'The Falcon and the Winter Soldier' shows how Marvel is weaving X-Men elements into the MCU », sur EW.com (consulté le 8 avril 2021)
  31. (en) « All of the Marvel Disney+ News Coming Out of The Walt Disney Company's Investor Day », sur Marvel Entertainment (consulté le 5 février 2020)
  32. (en) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « Kari Skogland To Direct 6-Part ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Miniseries With Anthony Mackie, Sebastian Stan, Daniel Bruhl & Emily Van Camp », sur Deadline, (consulté le 5 février 2020)
  33. (en) Dino-Ray Ramos et Dino-Ray Ramos, « Anthony Mackie And Sebastian Stan Take Hall H For ‘The Falcon And The Winter Soldier’; Daniel Bruhl Returns As Baron Zemo – Comic-Con », sur Deadline, (consulté le 5 février 2020)
  34. (en) « Marvel Unveils 3 New Disney+ Shows Including 'She-Hulk' and 'Moon Knight' », sur The Hollywood Reporter (consulté le 5 février 2020)
  35. (en) « New The Falcon And The Winter Soldier Set Photos Reveal New Cast Member », sur Marvel (consulté le 5 février 2020)
  36. (en-US) Sarah Curran, « Georges St-Pierre And ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Stars Return To Set After Pandemic Delays », sur ET Canada, (consulté le 8 avril 2021)
  37. (en) « The Falcon and the Winter Soldier Set Photo Reveals New Look at Marvel Supervillains », sur TV Shows (consulté le 8 avril 2021)
  38. (en-US) « 'Falcon and the Winter Soldier': No, That Wasn't Okoye Who Bucky Ran Into », sur TheWrap, (consulté le 8 avril 2021)
  39. (en) Dino-Ray Ramos et Dino-Ray Ramos, « ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Adds ‘Reef Break’ Star Desmond Chiam And ‘The Terror’s Miki Ishikawa », sur Deadline, (consulté le 5 février 2020)
  40. (en) Denise Petski et Denise Petski, « ‘The Falcon And The Winter Soldier’: Noah Mills Joins Cast Of Disney+ Series », sur Deadline, (consulté le 5 février 2020)
  41. (en) Geoff Boucher et Geoff Boucher, « ‘The Falcon & The Winter Soldier’: Carl Lumbly Joins Marvel’s Disney+ Series », sur Deadline, (consulté le 19 février 2020)
  42. (en) « The Falcon and the Winter Soldier Reveals ER and Bosch Star Amy Aquino in Marvel Role », sur TV Shows (consulté le 8 avril 2021)
  43. (en) « Marvel Has Big Plans for That Surprise Falcon and the Winter Soldier Cameo », sur vanityfair.com,
  44. (en) Cooper Hood, « Sebastian Stan Confirms Falcon & Winter Soldier Starts Filming In October », sur screenrant.com, (consulté le 5 février 2020)
  45. a b et c (en) Dhruv Trivedi, « Where is The Falcon and the Winter Soldier Filmed? », sur thecinemaholic.com, (consulté le 19 mars 2021)
  46. (en) « Disney+: Production Underway on Marvel Studios’ ‘The Falcon and The Winter Soldier' », sur Marvel Entertainment (consulté le 9 avril 2021)
  47. (en-US) Ramin Setoodeh et Ramin Setoodeh, « Anthony Mackie Says ‘Falcon and the Winter Soldier’ Is Like a Six-Hour Marvel Movie », sur Variety, (consulté le 9 avril 2021)
  48. (en-US) « Marvel Debuts New Disney+ Trailers, Announces 'Fantastic Four' Movie », sur Entertainment Tonight (consulté le 9 avril 2021)
  49. (en) « The Falcon And The Winter Soldier Global Press Conference Recap », sur Marvel (consulté le 9 avril 2021)
  50. (en-US) Adam B. Vary et Adam B. Vary, « Emily VanCamp on Sharon Carter’s Return in ‘Falcon and Winter Soldier’ and the Mysterious Power Broker », sur Variety, (consulté le 9 avril 2021)
  51. (en-US) « Marvel’s ‘The Falcon and the Winter Soldier’ shooting in Prague this month », sur The Prague Reporter (consulté le 9 avril 2021)
  52. (en-US) Mike Fleming Jr et Mike Fleming Jr, « Disney Halts ‘The Falcon And The Winter Soldier’ Prague Shoot Over Coronavirus Concerns », sur Deadline, (consulté le 9 avril 2021)
  53. (en-US) « The Loki Disney+ Show Wants to Get to the Heart Of His Identity Crisis », sur io9 (consulté le 9 avril 2021)
  54. (en) « Sebastian Stan on 'Endings, Beginnings' and "Massive Action" of 'Falcon and The Winter Soldier' », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 avril 2021)
  55. (en) « Czech Republic Restarts Production Under Coronavirus Guidelines », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 avril 2021)
  56. (en) « How Georgia Hopes to Lead Hollywood's Return to Production », sur The Hollywood Reporter, (consulté le 9 avril 2021)
  57. a et b (en-US) « EXCLUSIVE: Director Kari Skogland on How the Pandemic Impacted 'The Falcon and The Winter Soldier' », sur Murphy's Multiverse -, (consulté le 9 avril 2021)
  58. (en) « The Falcon and the Winter Soldier Reportedly Resumes Filming in Atlanta », sur TV Shows (consulté le 9 avril 2021)
  59. (en-US) « Falcon & Winter Soldier: Emily VanCamp Wraps Filming Disney+ Series », sur ScreenRant, (consulté le 9 avril 2021)
  60. (en) « Falcon and the Winter Soldier: New Set Photos Reveal Prague Filming After Coronavirus Shutdowns », sur TV Shows (consulté le 9 avril 2021)
  61. (en) « Falcon and the Winter Soldier Reportedly Wraps Filming in Czech Republic », sur TV Shows (consulté le 9 avril 2021)
  62. Vincent Frei, « The Falcon and the Winter Soldier », sur The Art of VFX, (consulté le 9 avril 2021)
  63. (en-US) « Henry Jackman Scoring Marvel’s Disney+ Series ‘The Falcon and the Winter Soldier’ | Film Music Reporter » (consulté le 8 avril 2021)
  64. (en-US) « The Falcon and the Winter Soldier: Daniel Brühl on the Zemo Mask », sur Collider, (consulté le 2 mai 2021)
  65. (en-US) « The Falcon and the Winter Soldier Images Arrive at CCXP », sur Collider, (consulté le 2 mai 2021)
  66. (en) « Disney+ drops surprise look at Marvel shows during Super Bowl », sur EW.com (consulté le 2 mai 2021)
  67. (en) Julia Alexander, « Marvel gives first looks at Falcon and Winter Soldier, Loki, and WandaVision Disney+ series during Super Bowl », sur The Verge, (consulté le 2 mai 2021)
  68. (en-US) « WandaVision, Loki & Falcon and the Winter Soldier Footage Debuts in Disney+ Trailer », sur Collider, (consulté le 2 mai 2021)
  69. (en) Susana Polo, « All the Easter eggs in Marvel’s Loki and Falcon and the Winter Soldier trailers », sur Polygon, (consulté le 2 mai 2021)

Liens externes