Fabrice Gaignault

Fabrice Gaignault
Description de l'image Fabrice-Gaignault.jpg.
Naissance (64 ans)
Neuilly-sur-Seine
Activité principale
journaliste, écrivain
Auteur
Langue d’écriture français

Fabrice Gaignault, né le à Neuilly-sur-Seine est un journaliste et écrivain français.

Biographie

Journaliste, rédacteur en chef Culture et Célébrités à Marie Claire, Fabrice Gaignault tient également la chronique Poches du magazine Lire.

Après avoir publié un recueil de ses rencontres littéraires, La chasse à l’âme, il se fait remarquer en 2006 avec Egéries Sixties, premier volet d’un quatuor consacré aux sixties et seventies, suivi d’Aspen Terminus en 2010, de Vies et mort de Vince Taylor en 2014 et de Bobby Beausoleil et autres anges cruels en 2017.

Il est également l’auteur du Dictionnaire de Littérature à l’usage des snobs, élu l’un des dix meilleurs livres de l’année 2011 en Espagne.

Il a publié un récit de voyage, Éthiopie Itinérances, en collaboration avec la photographe Catherine Henriette.

En 2008, il effectue avec le photographe Michel Monteaux la Marche du Sel, entreprise par Gandhi en 1930 dans le Gujarat. Gandhi Express est le témoignage de leur long périple.

L’Eau noire, son premier roman paru en 2012, est, selon ses termes, « le récit d’une croisière jet set qui commence bien et se termine moins bien, avec l’irruption de Daesh. »

En 2015, il coordonne et préface Chanel par Willy Rizzo, présenté par la critique comme l'un des 5 livres mode indispensables de la rentrée.

Président du Prix Marie Claire du Roman féminin, Fabrice Gaignault est également membre du Prix Hennessy, qui récompense chaque année le meilleur critique littéraire.

Bibliographie

  • La Chasse à l'âme : Spécimens des arts et des lettres, Paris, La Table Ronde, 2004, 299 p. (ISBN 2-7103-2643-4)[1]
  • Égéries Sixties, Paris, Éditions Fayard, 2006, 345 p. (ISBN 978-2-213-62054-1)[2],[3] et Éditions J'ai Lu
  • Éthiopie : Itinérances, photos de Catherine Henriette, Éditions Place des Victoires, 2006, 159 p.  (ISBN 978-2-84459-152-4)
  • Dictionnaire de littérature à l’usage des snobs et (surtout) de ceux qui ne le sont pas : lexique indispensable de connaissance littéraire pointue, ill. d'Alberto Vejarano, Paris, Scali, 2007, 222 p. (ISBN 978-2-35012-149-9)[4] Éditions Le Mot et le Reste, Paris, 2014.
  • Gandhi express : La Marche du sel, avec Michel Monteaux, Paris, Éditions Buchet-Chastel, 2008, 105 p.  (ISBN 978-2-283-02342-6)
  • Aspen terminus : roman, Paris, Éditions Grasset, , 240 p. (ISBN 978-2-246-74841-0)[5],[6]
  • L’Eau noire, Paris, Éditions Stock, coll. « La Bleue », 2012, 304 p.  (ISBN 978-2-234-06448-5)[7]
  • Vies et mort de Vince Taylor, Paris, Fayard, 2014, 226 p.  (ISBN 978-2-213-66152-0)
  • Bobby Beausoleil et autres anges cruels, éditions Séguier, 2017.

Collaboration

  • Chanel par Willy Rizzo, Paris, Minerve, 2015, 190p.  (ISBN 978-2911469473))

Notes et références

  1. Coumba Diop, « Drôles de papillons », sur http://www.jeuneafrique.com, (consulté le 7 mars 2012).
  2. Baptiste Liger, Lire, 01/07/2006, « Les filles, c'est fait pour faire l'amour », sur http://www.lexpress.fr (consulté le 7 mars 2012).
  3. « Passage dans "Tout le monde en parle" », sur http://www.ina.fr/, (consulté le 7 mars 2012).
  4. Peras Delphine (L'Express), publié le 20/09/2007, « Le club des snobs litt' », sur http://www.lexpress.fr (consulté le 7 mars 2012).
  5. Tristan Savin, Lire, publié le 20/04/2010, « Aspen terminus, itinéraire d'une icône déchue », sur http://www.lexpress.fr (consulté le 7 mars 2012).
  6. Marc Lambron, « Fabrice Gaignault revient sur l'affaire Claudine Longet », sur http://www.lepoint.fr, (consulté le 7 mars 2012).
  7. Françoise Dargent, « Fabrice Gaignault : L'Eau noire », sur Le Figaro (consulté le 25 juin 2015).

Liens externes

  • Notices d'autorité :
    • Fichier d’autorité international virtuel
    • International Standard Name Identifier
    • Bibliothèque nationale de France (données)
    • Système universitaire de documentation
    • Bibliothèque du Congrès
    • Bibliothèque royale des Pays-Bas
    • Bibliothèque nationale tchèque
    • WorldCat Id
    • WorldCat